Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stephen Glover (Steve-O) : Un "Jackass" en prison...

Stephen Glover, aka Steve-O, est actuellement en garde à vue après une périlleuse cascade.

On ne changera pas un Jackass. Casse-cou dans l'âme, prêt à toutes les âneries, fussent-elles utiles, un Jackass sait comment se faire repérer. À ce petit jeu, Stephen Glover, aka Steve-O dans le quatuor emmené par Johnny Knoxville, a frappé fort ce 9 août.

Le comédien et cascadeur s'est fait arrêter après avoir grimpé au sommet d'une grue à Hollywood, ce dimanche. Quelques heures auparavant, le trublion américain donnait le ton de ce qu'il allait entreprendre à la nuit tombante. Flanqué d'un orque gonflable, Steve-O prévenait ses fans via Instagram : "On va faire une grosse cascade dangereuse aujourd'hui à Los Angeles, du genre à m'attirer des ennuis. Et vous pourrez la voir en streaming via Facebook à 19h."

L'homme tient parole, et le soir venu, alimente sa page de quelques photos et vidéos de son opération. Juchée au sommet d'une grue dominant tout Hollywood, le comparse de Bam Margera a écrit sur son orque le hashtag #SeaWorldSucks. Prénommé Shammy, l'orque gonflable est l'objet d'une pique envoyée aux célèbres parcs d'attraction, le nom étant une référence au mot shame – honte – et à la coqueluche de Sea World, Shamu. Un geste fort qui vise directement la société basée à Miami, pointée du doigt ces dernières années pour le traitement réservé à ses animaux, et notamment les orques, alors que l'un deux tuait malencontreusement une dresseuse en 2010. Deux ans plus tard sortait le très critique documentaire Blackfish (qui portait sur l'un des orques de la firme). Depuis, Sea World enregistre des recettes à la baisse, conséquence directe de plusieurs campagnes menées frontalement par divers adversaires, dont la PETA (qui a récemment accusé Sea World d'avoir infiltré l'organisation à l'aide de faux-protestants dans le but de rendre plus violentes leurs actions, ce qui discréditerait l'association de défense des animaux).

Toujours est-il que concernant Steve-O, la police a cru à une menace de suicide dans un premier temps. Et ce sont des dizaines de voitures de pompiers et de police qui se sont massées à l'angle de la Selma Avenue et de Gower Street. Avant que Steve-O ne termine sa mission par quelques feux d'artifice, avant d'enfiler les menottes. "Personne pour me sortir de prison ?", s'amusait encore le fauteur de trouble, quelques minutes avant son arrestation.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel