Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Téléphone : Reformation et album hommage, les fans gâtés par leurs idoles

Le groupe de rock français se reforme pour un concert unique mais sans Corine et sous un autre nom...

"Le rock français, c'est comme le vin anglais", disait John Lennon. C'était sans compter sur un géant comme Johnny Hallyday, qui, à 72 ans, remplit toujours des stades, ou un groupe comme Téléphone, devenu dans les années 1980 la référence rock hexagonale. Le groupe, composé de Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac, Richard Kolinka (batterie) et Corine Marienneau (basse), se reforme partiellement pour un concert le 11 septembre au Point Ephémère à Paris, tandis qu'un album de reprises lui rendant hommage est attendu le 30 octobre.

Formé en 1976, le groupe Téléphone aura 40 ans l'année prochaine. À cette occasion, Warner publiera ses albums remasterisés, best of et intégrale accompagnée de 16 inédits dont deux chansons jamais entendues. Le 30 octobre, c'est l'album Ça c'est vraiment nous qui envahira les disquaires. Ce disque hommage réunit des artistes aussi différents que Skip The Use, pour une reprise de Ça (c'est vraiment toi), Mademoiselle K (J'sais pas quoi faire), Christophe Maé (Cendrillon), Raphaël (Le jour s'est levé), Gaëtan Roussel (La bombe humaine), Zaz (Hygiaphone), Vianney (Un peu de ton amour), Tété (Anna) ou encore Olivia Ruiz (Faits divers). Vendredi, le groupe Superbus mené par Jennifer Ayache ouvrira le bal avec une reprise électro-pop d'Un autre monde, comme l'a révélé mardi Warner, teaser à l'appui.

Trois quarts de Téléphone

Quid de cette reformation, maintes fois annoncée, maintes fois repoussée et surtout fantasmée ? Elle arrive enfin, ou presque. Corine Marienneau ne fera pas partie de l'aventure. Comme il fallait s'y attendre, Richard Kolinka, Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac rejoueront leurs plus grands tubes sans elle (comme ils l'avaient fait en décembre 2013 dans une soirée), sous un nouveau nom, Les Insus, à l'occasion d'un concert a priori unique le 11 septembre au Point Ephémère, une petite salle parisienne au bord du canal Saint-Martin. Les fans de la première heure ont déjà ravi toutes les places. "S'il y a un concert de rock à ne pas louper cette année, c'est celui-ci", peut-on lire sur le site de la salle...

Le groupe Téléphone a marqué son époque avec des tubes tels que Cendrillon et New York avec toi. Dix ans après sa formation et alors qu'il est en studio pour enregistrer son sixième album, le groupe décide de prendre une année sabbatique. Moins d'un mois après, le 21 avril 1986, les musiciens se séparent officiellement et leur disque ne verra jamais le jour. Chacun poursuit alors une carrière en solo. Louis Bertignac, en plus d'une discographie brillante, sera l'un des orfèvres du premier album de Carla Bruni. Aubert enchaîne les succès et devient l'un des piliers des Enfoirés. Kolinka participe à d'autres groupes et tourne avec Cali. Marienneau sort un disque en 2002, cosigné par Bertignac, puis un livre sur son aventure au sein du groupe.

Superbus reprend Un autre monde pour l'album hommage à Téléphone, Ça, c'est vraiment nous - Telephone Tribute
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel