Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Tiger Woods victime d'un grave accident, la cause révélée des semaines après

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
13 photos
Le 23 février dernier, Tiger Woods a fait une sortie de route et plusieurs tonneaux, avant d'être secouru puis emmené à l'hôpital. Les autorités ont déterminé la cause de l'accident. Le golfeur roulait à une vitesse deux fois supérieure à la limite.

L'accident de voiture de Tiger Woods, survenu le 23 février dernier, avait suscité émotion et inquiétude. Sa responsabilité a été établie par les autorités. Le golfeur conduisait à une vitesse dangereuse, nettement au-dessus des limitations de la zone où il a réalisé sa sortie de route.

140 km/h ! C'est la vitesse à laquelle Tiger Woods roulait lors de son accident à Rancho Palos Verdes, dans le comté de Los Angeles. L'athlète de 45 ans approchait ainsi le double de la limite autorisée. Le shérif du comté de Los Angeles, Alex Villanueva, a qualifié cet excès dangereux de "principale cause de cet accident". Il a précisé que "les vitesses estimées au niveau de la première zone d'impact allaient de 84 à 87 miles par heure", soit 135 à 140 km/h.

Une enquête plus approfondie si blessure importante ou décès.

Sur la question de la possible influence d'alcool ou d'une autre substance, "aucun signe d'altération" des capacités de Tiger Woods au moment de l'accident n'a été relevé. La victime de l'accident a peut-être appuyé sur la pédale d'accélération en tentant au contraire d'activer les freins au moment de la perte de contrôle du véhicule, a suggéré le capitaine de police James Powers. Sorti d'hôpital et souffrant de multiples fractures à la jambe, Tiger a volontairement permis que les résultats de l'enquête soient rendus publics.

Dans une précédente conférence de presse, Alex Villanueva avait écarté la possibilité de poursuite judiciaire contre Tiger Woods. La légende du green n'a pas été verbalisée non plus pour excès de vitesse en raison de l'absence de témoins ou de la police au moment de l'accident. Il aurait fait l'objet d'une enquête plus approfondie "s'il y avait une blessure importante ou un décès" et s'il avait impliqué une autre personne.

Tiger conduisait un 4*4 Genesis dont il a perdu le contrôle, fait une sortie de route et plusieurs tonneaux. Le véhicule a été désossé par les secours pour déloger la star, admise à l'hôpital. Il s'y s'est fait insérer une tige métallique dans le tibia et des vis pour consolider les os du pied et de la cheville.

Le 17 mars, Tiger Woods a annoncé qu'il quittait l'hôpital et rentrait à son domicile pour poursuivre sa convalescence. "Heureux d'annoncer que je suis de retour à la maison et que je poursuis mon rétablissement. Je suis très reconnaissant pour le déferlement de soutien et les encouragements que j'ai reçus au cours de ces dernières semaines. Merci aux incroyables chirurgiens, docteurs, infirmiers et au staff des hôpitaux Harbor-UCLA et Cedars-Sinai. Vous vous êtes superbement occupés de moi et je ne vous remercierai jamais assez. Je me remettrai à la maison et travaillerai chaque jour pour être plus fort", a-t-il écrit sur Twitter.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image