Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2013 : Quentin éliminé, Jean-Philippe de retour, Virginie exaspère !

6 photos
Lancer le diaporama

Hier soir, lundi 18 mars, ils étaient encore huit participants en course pour le titre de Top Chef 2013 sur M6. Après le départ regrettable de Jean-Philippe la semaine dernière, Top Chef nous a de nouveau proposé un épisode à la hauteur de nos attentes. Surprises et émotions étaient de mise ! Côté audience, vous étiez 3,5 millions de téléspectateurs (16,6% de part d'audience), soit 200 000 de plus que la semaine passée. Une cuisson à point !

Le retour des anciens
Les anciens sont de retour... L'absence de Jean-Philippe dans l'émission aura finalement été de courte durée. Tous comme les anciens candidats éliminés au fil des semaines, Jean-Philippe est de retour ce soir. Nos ex-Top Chefs doivent alors choisir tour à tour le candidat encore en course avec qui ils veulent faire équipe. Julien choisit Yoni, on se souvient pourtant de quelques tensions entre les deux chefs il y a encore quelque semaines. Étrange ! Le choix de l'ingrédient de base est laissé à l'ancien candidat, et tous ne seront pas égaux puisque outre du boeuf ou de la volaille, il y a des cuisines de grenouille et du haddock...

Alors qu'anciens et actuels candidats de Top Chef s'activent en cuisine, l'heure est au défi. Les candidats encore en lice pour la victoire vont devoir tourner des artichauts, une pomme de terre et un champignon. Le candidat qui s'en sortira le moins bien sera éliminé de l'épreuve, mais pire, son binôme le sera aussi et ne pourra donc pas réintégrer l'aventure. Naoëlle n'a pas peur de cette épreuve et elle a raison, elle s'en sort haut la main et impressionne même le chef Cyril Lignac par sa perfection. Latifa peut être fière de sa partenaire ! Adrien, lui, est victime de sa coéquipière Virginie. "J'ai jamais fait de CAP Cuisine, je n'ai jamais fait l'école des cuisiniers, tout ce que je connais, c'est l'école de la vie", confie la candidate. Et visiblement, ce n'est pas suffisant...

Adrien est donc éliminé. Latifa et Naoëlle, elles, sont plus motivées que jamais. "Maghreb United", lance Latifa qui admire Naoëlle "une petite beurette qui a su s'imposer dans ce milieu d'hommes et ce milieu très français".

Pour cette première épreuve, la barre a été placée haut. En effet, Cyril Lignac se dit impressionné par la qualité des plats qui lui sont proposés. Naturellement, il faut quelques exceptions. Le haddock de Yoni et Julien est trop salé à son goût. Valentin et Vincent, eux, se font pointer du doigt pour leur truite, pleine d'arêtes. "Moi, je renvoie le plat en cuisine", lâche sans hésiter Cyril Lignac. En revanche, le chef adore le plat de Joris et Jean-Philippe. Joris est immunisé, aux côtés de Jean-Philippe qui réintègre donc l'aventure. Le sympathique Belge Jean-Philippe déjà de retour, on aime ! "Une explosion de bonheur", confie le jeune homme plein d'entrain.

La guerre des restos... et celle de Yoni et Virginie !
C'est l'heure de la célèbre guerre des restos de Top Chef. Yoni, Virginie et Naoëlle ; Joris, Jean-Philippe et Quentin, et Valentin, Fabien et Florent vont faire équipe par trois. Yoni est content mais confie néanmoins : "Gérer deux femmes, c'est très compliqué !" Les neuf candidats vont visiter trois restaurants, et c'est Joris, immunisé, qui va choisir son local puis attribuer les deux autres aux deux binômes. Joris choisit le restaurant dont rêvait Virginie et Naoëlle, et attribue aux filles celui que tout le monde a le moins aimé. Avec un budget de 2 500 euros, ils doivent acheter meubles et nourriture !

Si Joris, Quentin et Jean-Philippe sont en parfaite harmonie, ce n'est pas du tout le cas du côté de l'équipe de Yoni. Entre ce dernier et Virginie, rien ne va plus. "Elle commence vraiment à me taper sur le système", avoue Yoni au moment de discuter déco - sur le nôtre aussi... Yoni se révèle être un très bon négociateur. Après avoir obtenu à bas prix les chaises de ses rêves, il se verra enlever pas moins de 76 euros lors des courses dans la grande distribution. Naoëlle n'en revient pas ! Joris, Jean-Philippe et Quentin, eux, tombent d'accord sur le thème de la cantine, avec des plats réinventés, tandis que Valentin, Fabien et Florent parient sur une cuisine terroir moderne.

Après la déco, les candidats se retrouvent dans une enseigne de grande distribution pour professionnels ! Il leur faut faire les courses avec le budget qui leur reste après leurs dépenses déco.

Les tensions montent entre Yoni, Naoëlle et Virginie. Virginie n'y met pas du sien et commence à très sévèrement agacer ses camarades. Des feuilles qui traînent devant le restaurant et des étiquettes encore collées sur les assiettes, rien ne va. "Je viens pas vous casser les couilles dans la cuisine, donc vous me laissez", lance Virgine, également agacée. Naoëlle, ne voulant pas s'énerver, préfère envoyer Yoni. Le candidat hausse le ton et propose même à Virginie de prendre le relais. Cette dernière pète alors les plombs : "Tu descends, tu descends Yoni, là !" Traduction : Virginie demande à Yoni de baisser d'un ton. Des guéguerres dignes des cours de récré !

Neuf anciens candidats sont de retour. Ils vont devoir choisir en se basant sur la devanture du restaurant dans lequel ils souhaitent dîner. Ruben, Cyrille, Fanny, Noémie - qui n'est autre que la petite amie de Quentin - ou encore Tabata sont de retour ! Ils passent en revue les trois restaurants et le verdict est sévère pour Joris, Quentin et Jean-Philippe. Quentin est terriblement déçu : "C'est inhumain..." Quentin et Jean-Philippe iront donc en épreuve de la dernière chance. De retour depuis quelques minutes, le sympathique Belge risque à nouveau la banquerout ! Du coup, la dégustation commence chez Yoni, Virginie et Naoëlle. Le plat est impressionnant mais la cuisson est loupée, à cause de Yoni, qui n'a pas voulu écouter les conseils de Naoëlle... Au point que Jean-François Piège appelle Yoni en salle. "C'est une énorme faute de chef", note Naoële. Le velouté en entrée et le dessert, en revanche, sont impeccables.

C'est l'heure de la dégustation dans le restaurant de Fabien, Florent et Valentin. Mais ça commence mal puisque le menu tout froissé agace Jean-François Piège. "Quand on veut provoquer, on va rarement dans le bon sens", note le chef. Heureusement, l'entrée est bien accueillie par les jurés. Le plat, un suprême de poulet, fait presque l'unanimité... à l'exception de Jean-François Piège, qui reproche notamment la purée en entrée, la purée en plat... "On n'est pas des bébés", note le chef. Et quand vient l'heure du dessert, les commentaires sont positifs.

Retour à l'atelier pour le verdict de l'épreuve... Sans trop de surprise, ce sont Florent, Fabien et Valentin qui sont envoyés en dernière chance. Le chef Marx reproche à Florent, quasiment seul en cuisine, de ne pas avoir assez surpris. Les trois candidats sont donc envoyés en dernière chance, face à Jean-Philippe et Quentin. Au menu : du maquereau. Un poisson qui n'inspire pas trop les cinq candidats en course... à part Valentin. "Le maquereau, c'est un souvenir d'enfance, ça me parle plus que le chocolat", explique le candidat, qui se lance dans un tartare. Florent, un peu secoué par sa précédente épreuve, change donc de type de cuisine mais s'avoue insatisfait. "Si tu sors alors que t'as pas fait ta cuisine, tu vas te bouffer les couilles pendant une paire de mois", se dit Florent à lui-même.

Quentin éliminé
Le verdict ? Trop de purée pour Quentin et un problème de cuisson. "Des vraies erreurs techniques", selon les chefs. Le plat de Jean-Philippe, lui, séduit un peu plus mais "manque d'engagement et de travail". Florent est complimenté. L'assiette de Valentin, "pleine de courage", est en plus bien accueillie question goût. Jean-François Piège parle même de "grand plat". Quant à Fabien, le plat enthousiasme les chefs.

Ça se joue donc entre Quentin, Florent et Jean-Philippe, et c'est le plat de Quentin qui a déçu "à l'unanimité"... Le jeune homme est en pleurs... et Florent aussi ! "Ne changez rien, vous êtes un beau cuisinier", conclut Christian Constant. Quentin va nous manquer !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel