Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Top Chef 2015 : Nicolas éliminé et Olivier plus fort qu'Etchebest !

36 photos
Lancer le diaporama
Olivier, éliminé à l'issue de l'épreuve de la dernière chance, dans Top Chef 2015, le lundi 2 février 2015.

Réactualisation : Le deuxième épisode de Top Chef n'a pas fait le poids face à Mimie Mathy, l'indétrônable Ange gardien de TF1. Néanmoins, l'émission culinaire portée par l'emblématique Philippe Etchebest a réuni 3,3 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 14,3% sur les individus de quatre ans et plus, et 23,9% sur les ménagères de moins de cinquante ans.

Lundi 2 février nous écrivions : Top Chef est de retour sur M6 en ce début d'année ! Depuis la semaine dernière, 15 nouveaux candidats sont bien décidés à tirer leur épingle du jeu derrière les fourneaux. Face au nouveau jury, composé d'Hélène Darroze, Michel Sarran et des anciens Jean-François Piège et Philippe Etchebest, tous ont pour seule obsession d'impressionner avec leurs audacieuses créations culinaires. Après les éliminations de Fatimata, Pierre et Harmony la semaine dernière, qui a été éliminé ce soir ? Si vous avez manqué le deuxième épisode de Top Chef 2015, notre résumé vous dit tout ce qu'il faut en retenir...


Emission Top Chef 2015 du lundi 2 février 2015

Cette semaine, les candidats sont séparés en deux groupes de six... face à des chefs !

Le panier de fruits

Adel, Julien, Nicolas, Kevin, Olivier et Xavier sont en équipe avec Michel Sarran. Pendant deux heures, ils vont affronter Philiippe Etchebest qui cuisinera selon les mêmes contraintes que lui et sur la même thématique mais avec 1h de temps seulement. A l'issue de l'épreuve, Hélène Darroze établira à l'aveugle les meilleures créations. Ceux qui feront mieux que le chef seront qualifiés, les autres devront se battre en épreuve de la dernière chance.

Les candidats ont pour thématique le panier de fruits : ils doivent sublimer ces ingrédients élémentaires. Kevin, avec sa cuisine sensible et délicate, fera-t-il la différence ? Pas de chance pour Adel : son poste de travail est face à celui du chef Etchebest... Une pression supplémentaire. Il opte pour un carpaccio d'ananas et une mousse de fraises. Pour le croquant, il ajoute un tartare de pommes Granny et mangues. Quant à Xavier, le benjamin du concours recruté dans Objectif Top Chef, il choisit une salade de fruits cuits et crus, dans une vinaigrette à base d'agrumes et de fruits de la passion, accompagné d'un crumble noisette. Original ! Olivier, quant à lui, prend un risque en n'utilisant que des framboises.

Sous pression, Philippe Etchebest attend toujours son coup d'envoi... Il rumine comme un lion en cage. Une fois la bête lâchée, rien ne peut plus l'arrêter. Son idée est bien claire : sur une base de pain perdu, il agrémente sa création d'une mousseline de chocolat-fruit de la passion et d'un carpaccio de fraises-bananes. Suffisant pour faire la différence ? D'autant que ce professionnel à la réputation en béton a pris un peu de retard dans sa préparation.

L'heure du verdict de Hélène Darroze a sonné... Le plat de Xavier est jugé bâclé. Vient le tour de Kevin : sa pâte est trop cuite par endroits et ses fruits manquent de cuisson. Avec son dessert simple, Adel manque d'originalité. Olivier se démarque avec une assiette séduisante. Enfin, le chef Etchebest livre un plat jugé "maîtrisé" et qui donne envie de manger. Au classement, Olivier arrive premier. Il est aussitôt qualifié pour la suite de l'aventure. Philippe Etchebest, deuxième quant à lui, devance Adel, Xavier, Kevin, Nicolas et Julien, qui se retrouvent tous convoqués en épreuve de la dernière chance.

Les classiques de Jean-François Piège

Vient le tour du second groupe, porté par Jean-François Piège. Nouvelle règle : répartis en binômes, chaque duo doit recréer les grands classiques servis par Jean-François Piège dans son restaurant. Ce dernier devra ensuite juger si leurs plats sont suffisamment fidèles à la recette originale pour qu'ils soient servi dans son restaurant. Si son avis est positif, ils seront qualifiés automatiquement. Les binômes et les plats tirés au sort se composent de Martin et Christophe (poule au riz), Jérémy et Florian (carotte-boeuf), Jean-Baptiste et Vanessa (blanquette de veau).

Martin et Christophe se mesurent à la poule au riz du chef... Un plat qu'ils n'ont jamais cuisiné. La tâche s'annonce compliquée. Pour la confection de ravioles d'abats, nos deux candidats ne comprennent pas qu'ils doivent confectionner eux-mêmes la pâtes à base de farine de riz. Et surtout, comment la réaliser ? L'aide du chef est nécessaire pour éviter la cata !

Rebaptisé "carotte-boeuf" par Piège, le grand classique de la gastronomie française qu'est le boeuf-carotte est vu sous un nouveau jour dans les cuisines du chef. Jérémy et Florian tentent de reproduire ce plat à l'identique. D'autant que le bouillon est particulièrement complexe avec ses saveurs inspirées de la gastronomie asiatique. Malheureusement, le duo s'occupe du bouillon bien trop tôt : trop infusé, il sera infecte. Jean-François Piège commence à perdre patience. Jérémy et Florian doivent quasiment repartir à zéro. Une nouvelle fois, c'est la catastrophe : le bouillon vire au violet...

Vanessa et Jean-Baptiste se voient confier la préparation d'une blanquette de veau. Avant de déguster la création du chef, ils listent les ingrédients qu'ils devinent. Dès les premières bouchées, il sait instinctivement la technique de cuisson de la viande. Jusqu'aux chips de riz, Jean-Baptiste et Vanessa semblent maîtriser leur plat de A à Z... Ils font déjà office de favoris. Pourtant, leur création est la plus éloignée de l'assiette de référence du chef.

L'heure du verdict a sonné... Jean-François Piège envoie Vanessa et Jean-Baptiste, mais aussi Jérémy et Florian en épreuve de la dernière chance. Martin et Christophe sont, quant à eux, qualifiés.

La dernière chance

Ils sont neuf candidats à s'affronter en dernière chance ce soir : Adel, Xavier, Kevin, Nicolas, Julien, Vanessa, Jean-Baptiste, Jérémy et Florian. Les candidats ont une heure pour sublimer les oeufs et en faire un repas gastronomique : une épreuve qui nécessite une cuisson impeccable et une technique parfaite. Adel souhaite réaliser un cannelloni d'oeuf mollet... Xavier opte pour un cannelloni d'omelette blanche, sauce béarnaise, fourré d'un champignon trompette de la mort. Jérémy choisit, quant à lui, pour un dessert : un oeuf de caille façon thaï avec un coulis d'agrumes. Pour Kevin, ça sera un oeuf mollet façon carbonara. Nicolas, doyen du casting, imagine un oeuf vapeur marbré avec crunchy de blanc d'oeuf safran-noisette. Une technique compliquée et risquée... Ça passe ou ça casse ! Tous se surpassent pour poursuivre l'aventure.

Après avoir dégusté à l'aveugle les assiettes des neuf candidats, le jury livre son verdict. Xavier et Jérémy reçoivent les félicitations du jury. Pour les autres, la situation est plus indécise. C'est Nicolas qui quitte la compétition ce soir. Les jurés lui reprochent une technique non maîtrisée pour son oeuf marbré : la prise de risque n'aura pas été payante.

A la semaine prochaine pour de nouvelles épreuves et une compétition toujours plus intense !

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image