Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

TPMP - Jean-Michel Maire, accusé d'agression sexuelle, en larmes face à Soraya

14 photos
Lancer le diaporama
Retour sur une séquence qui a fait la polémique...

La séquence avait heurté de nombreux téléspectateurs, Jean-Michel Maire a embrassé la poitrine d'une jeune femme sans son consentement durant Les 35 heures de Baba le 13 octobre dernier. Si le CSA s'est saisi du dossier comme il l'a annoncé sur Twitter, Soraya Riffy, la principale intéressée, a tenu à prendre la parole dans Touche pas à mon poste ce lundi 17 octobre.

Invitée à réagir en direct sur C8 par Cyril Hanouna, la sublime jeune femme a expliqué : "Moi honnêtement sur le plateau, j'ai trouvé le geste de Jean-Michel Maire un peu déplacé et pas très professionnel. Si je suis là aujourd'hui, c'est parce que Jean-Michel Maire m'a quand même présenté des excuses que j'ai acceptées. J'ai été un peu choquée avec les articles qui parlaient d'emprisonnement et tout ça. Moi, c'est vrai que j'ai eu une conversation avec Jean-Michel Maire dans les loges, je l'ai trouvé très sympathique et très respectueux. Sur le plateau ça s'est passé autrement, c'était un manque de respect je suis d'accord. J'ai été très gênée, surprise car ma famille me regardait à la télé, mais je ne me suis pas sentie agressée (...) Quand une femme dit non, il est important de respecter son choix." Et d'assurer en direct : "J'ai pris la décision de ne pas déposer plainte."

De son côté, Jean-Michel Maire a déclaré la voix sanglotante, visiblement très touché par toute cette polémique et certains titres d'articles : "Je crois respecter les femmes autant que je peux, que je puisse être un gros lourd je l'avoue aisément. Parfois je dépasse les bornes et ça peut devenir un geste déplacé, si ce geste a été déplacé, je m'en excuse une nouvelle fois. Je comprends très bien que des gens aient pu être choqués. Sur le moment, dans l'emballement, je n'ai pas saisi la portée de la chose. C'est vrai que le terme d'agression m'a énormément choqué (...) Je suis vraiment désolé pour ceux que ça a choqué, je suis définitivement un peu con."

Soraya Riffy s'était déjà exprimée via les réseaux sociaux. Le 14 octobre dernier, la jeune femme, "danseuse orientale indienne" de profession (dixit sa page Facebook), avait posté le message suivant : "Malgré le buzz, il reste une personne que j'ai beaucoup appréciée lors de ma présence sur le plateau. Arrêtez de l'accabler. Cet homme est très respectueux et ne mérite aucune sanction malgré ses pulsions masculines." Deux jours plus tard, la jeune femme publiait un nouveau message afin de faire savoir qu'elle aimerait bien revenir sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste : "Je fais suite aux articles publiés sur le net. Je pense que ma venue sur le plateau serait indispensable afin de faire part aux téléspectateurs et au CSA de mon ressenti !!!! Qu'en pensez vous ????".

Son souhait a été exaucé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel