Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

TPMP - Nabilla, remontée contre Nicolas Bedos, se sent ''prise pour une conne''

12 photos
Lancer le diaporama

Jeudi 9 octobre, Cyril Hanouna et les chroniqueurs de Touche pas à mon poste sont revenus sur le bluff de Nicolas Bedos survenu la veille au soir dans l'émission Un soir à la Tour Eiffel d'Alessandra Sublet.

Tout le monde en parle depuis bientôt 24h - au point que le CSA a été saisi -, la fausse interview durant laquelle Nicolas Bedos a prétendu avoir eu une histoire d'amour de 17 mois avec Valérie Trierweiler a provoqué le buzz sur les réseaux sociaux... et même dans certaines rédactions parisiennes.

Si Cyril Hanouna et Thierry Moreau ont tenu à féliciter l'humoriste et écrivain pour son coup monté, d'autres chroniqueurs n'ont pas apprécié l'exercice. C'est le cas de Gilles Verdez qui a commenté : "J'y ai cru et je suis extrêmement choqué parce que c'est bafouer l'information, c'est bafouer le service public. C'est enregistré donc c'est prémédité. Ils jouent avec l'information, ils font semblant, c'est la course à l'audience je suis vraiment choqué." Et d'être rejoint par une Nabilla remontée : "J'ai trouvé que c'était totalement hors-contexte. C'était ni la bonne chaîne ni la bonne émission pour faire ce genre de blague. Ils ont essayé de faire un buzz mais c'est un bad buzz. Ça décrédibilise l'émission et en plus j'ai l'impression que je me suis fait prendre pour une conne par deux personnes qui jouent super mal la comédie."

Une fois n'est pas coutume, c'est Enora Malagré qui a conclu avec un avis moins tranché. "La télé peut ne pas se prendre au sérieux. Il y a des moments de vie, d'audace, d'insolence, ç'en était un, c'était inattendu", a-t-elle lâché conquise.

Une séquence à découvrir dès à présent dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel