Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

U2 au Stade de France : Hautement engagé devant Sean Penn et Lenny Kravitz

U2 au Stade de France : Hautement engagé devant Sean Penn et Lenny Kravitz
Concert de U2 lors de leur tournée "The Joshua Tree Tour" au Stade de France à Saint-Denis le 25 juillet 2017. © Lionel Urman/Bestimage
48 photos
Lancer le diaporama
Concert de U2 lors de leur tournée "The Joshua Tree Tour" au Stade de France à Saint-Denis le 25 juillet 2017. © Lionel Urman/Bestimage
Le groupe emmené par Bono a également fêté le 30e anniversaire de son album culte, "The Joshua Tree".

Pour la première fois, U2 a cédé au concept d'album-concert, une mode de plus en plus récurrente chez les artistes historiques visant à jouer intégralement en live un album charnière de sa discographie. Il y a trente ans sortait The Joshua Tree, le cinquième opus des Irlandais, et c'est cet album qui a fait l'objet d'une tournée-anniversaire avec pas moins de deux concerts prévus au Stade de France. Mardi 25 juillet, la bande de Bono donnait le premier de ces deux shows.

Et force est de constater que derrière l'aspect musée, U2 n'a pas pris une ride. Entrant sur Sunday Bloody Sunday, la formation irlandaise emmenée par son emblématique leader a fait vibrer un Stade de France à guichets fermés et acquis à sa cause, chantant à tue-tête les nombreux hymnes du groupe, de New Year's Day à Pride (In The Name of Love) en passant par Elevation, Beautiful Day et bien évidemment One, qui fut l'un des climax de la soirée.

Parterre de VIP

C'est au bout de 4 titres que U2 se décide à envoyer ses 80 000 spectateurs de l'autre côté de l'Atlantique, parés pour road trip à l'américaine au son des 11 morceaux qui composent The Joshua Tree. Les nostalgiques ne cacheront pas leur émotion à entendre des titres tels que Where The Street Have No Name, I Still Haven't Found What I'm Looking For ou la superbe With or Without You. U2 n'en oublie pas les autres titres, comme Red Hill Mining Town, probablement l'un des plus beaux morceaux du quatuor, refermant le chapitre Joshua Tree par Mother Of The Disappeared en duo avec l'iconique Patti Smith. Le tout sous les yeux d'un parterre de VIP tout aussi conquis, entreSean Penn, Delphine Arnault, Lenny Kravitz, Cali, l'artiste JR ou encore le réalisateur Wim Wenders.

En fil rouge de ce show-anniversaire, U2 n'a pas manqué de réaffirmer ses convictions comme avec les images de cette jeune réfugiée syrienne se rêvant avocate demandant au public de continuer à rêver et à clamer haut et fort leurs idées. Dédiant Miss Sarajevo à ces réfugiés fuyant la guerre et l'horreur avec l'espoir d'une vie meilleure, Bono aura également eu un mot pour les femmes qui ont marqué et continuent de marquer l'Histoire contemporaine, leur rendant un vibrant hommage dans Ultraviolet. Il a également évoqué la pauvreté et son combat pour l'aide au développement, remerciant les nombreux Français ayant participé et soutenu son ONG, One, – il a d'ailleurs rencontré la veille Emmanuel et Brigitte Macron – avant d'embrayer sur le titre éponyme.

Un final hautement politisé et engagé, comme pour rappeler que U2, derrière le bling-bling, reste la somme de quatre hommes citoyens du monde chargés d'une mission, celle de mettre à profit leur célébrité pour donner une voix à ceux qui en ont besoin. À l'heure du Brexit, des Donald Trump, du Vénézuela et bien sûr de la lutte contre le terrorisme et l'obscurantisme, le discours de Bono n'a jamais été aussi pertinent.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image