Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Victoria de Suède, enceinte : Ses retrouvailles chaleureuses avec Emerich Roth

37 photos
Lancer le diaporama
La princesse Victoria de Suède, enceinte de 7 mois, retrouvait avec plaisir l'écrivain et assistant social Emerich Roth, le 25 janvier 2016 dans une école de la banlieue de Stockholm, pour l'une de ses conférences sur le racisme et la violence.
Alors qu'approche le terme de sa grossesse, l'héritière du trône suédois fait toujours bonne figure et poursuit ses missions officielles.

Son coup de barre comique en pleine séance d'inauguration du Parlement en septembre dernier, quelques jours après la révélation de sa seconde grossesse, aurait pu faire craindre que Victoria de Suède ne tienne pas la distance. Mais la princesse, âgée de 38 ans, semble prête à s'activer jusqu'au terme, comme lorsqu'elle était enceinte de sa fille la princesse Estelle, qui s'apprête à fêter en février son 4e anniversaire.

Avec un ventre de plus en plus proéminent mais un sourire égal, la fille du roi Carl XVI Gustaf et de la reine Silvia de Suède, qui prenait part avec eux la semaine dernière à l'inauguration d'une exposition consacrée aux horloges royales, assistait lundi 25 janvier à une conférence donnée par Emerich Roth, un écrivain et travailleur social suédois engagé contre le racisme et la violence. Né en 1924 en Tchécoslovaquie, Emerich Roth a connu la déportation, envoyé dans cinq camps de concentration différents lors de la Seconde Guerre mondiale avant d'arriver en Suède en 1950. Depuis les années 1990, ce survivant de l'Holocauste, auteur de plusieurs ouvrages, écume les écoles de son pays d'adoption pour raconter son vécu, évoquer le nazisme et sensibilier les élèves à la lutte contre la haine et la xénophobie. Il a d'ailleurs créé en 1994 sa fondation pour encourager les jeunes à des initiatives contre la violence et la xénophobie et pour un environnement scolaire paisible. Un engagement qui lui a valu une grande reconnaissance officielle, sous la forme de plusieurs prix, dont le Prix Nelson-Mandela en 2008 et le Prix Raoul-Wallenberg en 2015.

En 2011, il se voyait aussi remettre à Stockholm l'un des Prix de la connaissance 2011 saluant le partage des savoirs. La remettante n'était autre que... la princesse Victoria, et, déjà à l'époque, elle était enceinte (mais nettement moins puisqu'elle n'en était alors qu'au cinquième mois) ! Lundi 25 janvier 2016, c'était à l'école Viksjö, à Järfälla, qu'ils se retrouvaient, et Emerich Roth a de nouveau mis en exergue lors de son intervention l'importance de comprendre l'Histoire pour éviter qu'elle ne se répète. Après la projection d'un film sur la Shoah, une séance de questions-réponses avec les écoliers a eu lieu, puis l'intervenant et la princesse ont visité une exposition sur la paix, la démocratie et les conflits actuels. Une "semaine de la paix" a été organisée au sein de l'établissement du 22 au 27 janvier, qui a été désigné en 2015 par le gouvernement comme une école pilote sur les idéologies anti-démocratiques, l'Holocauste et autres crimes contre l'humanité.

Dans six semaines environ, la princesse Victoria de Suède mettra au monde son deuxième enfant avec le prince Daniel, son mari depuis juin 2010 - lequel rencontrait ce lundi des entrepreneurs du secteur des technologies. A son agenda officiel figurent encore quelques missions : la dernière (mais il n'est pas exclu que d'autres soient ajoutées en temps voulu si elle se sent en état de les assurer) est programmée au 10 février, date à laquelle la princesse, impliquée dans le chantier suédois des objectifs de développement durable 2030 fixés par l'ONU, doit remettre le Global Change Award, prix valorisant l'innovation en faveur de la protection de l'environnement.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel