VIDEO Un homme a voulu s'en prendre à Charles III : le sang-froid du roi salué par la foule
Publié le 16 juin 2024 à 09:56
Par Claire Legrand | Rédactrice
Journaliste d’origine biélorusse, Claire travaille chez Purepeople depuis 2019. Fan inconditionnelle de la série Sex And The City, elle connaît également par cœur la plupart des sons RnB des années 90 et 2000. Fleur bleue et éternelle romantique, elle s’intéresse tout particulièrement à la vie amoureuse des stars.
Alors qu'il s'apprêtait à faire un discours solennel à Sydney en Australie, le roi Charles a été la cible d'un tir venant d'un jeune homme de 23 ans. Remarquablement calme, le mari de Camilla Parker Bowles a depuis été surnommé "His Royal Coolness" en raison de son sang-froid et de son calme face à l'incident.
VIDEO Un homme a voulu s'en prendre à Charles III : le sang-froid du roi salué par la foule
Il y a trente ans, le roi Charles a évité de peu un accident qui aurait pu lui être mortel.
Cérémonie inaugurale de remise des prix de la King's Foundation au palais St James @Wigglesworth/WPA-Pool Le 26 janvier 1994, le fils d'Elizabeth II et du prince Philip avait été la cible d'un tir de pistolet venant d'un manifestant âgé de seulement 23 ans

La reine Elisabeth II d'Angleterre s'entretient avec des volontaires et des travailleurs du village RBLI (Royal British Legion Industries) du Kent lors d'une visite. La Royal British Legion Industries (RBLI) est une organisation caritative nationale qui soutient le personnel des forces armées, les anciens combattants et leurs familles, ainsi que les personnes handicapées et les chômeurs de longue durée. L'organisme de bienfaisance fournit un soutien crucial pour le logement, l'aide sociale, la formation et l'emploi. Ce moment a laissé des traces dans le monde entier, car beaucoup se sont demandés ce qu'il aurait pu se passer si la balle avait atteint celui qui était alors prince de Galles.
Le président français, Emmanuel Macron et le roi Charles III d'Angleterre accompagné de la première dame, Brigitte Macron et la Camilla Parker Bowles, reine consort d'Angleterre lors de la cérémonie franco-britannique au mémorial de Ver-sur-mer, lors du 80e anniversaire du débarquement, le 6 juin 2024. © Stéphane Lemouton/Bestimage Charles, qui se trouvait à Sydney pour célébrer l'Australia Day, et était resté remarquablement calme alors que Kang était jeté au sol. 
Prince William au mariage du duc de Westminster, Hugh Grosvenor, et Olivia Henson en la cathédrale de Chester. Le 7 juin À peine perturbé par deux coups de feu, le roi s'est épousseté et a poursuivi son discours au Tumbalong Park de Sydney. 
Le roi Charles III d'Angleterre et la reine consort Camilla Parker Bowles - La famille royale d'Angleterre lors des commémorations du 80ème anniversaire du débarquement (D-Day) à Portsmouth. Le 5 juin 2024 © Dylan Martinez / Pool / Bestimage
La suite après la publicité

Il y a trente ans, le roi Charles a évité de peu un accident qui aurait pu lui être fatal. Le 26 janvier 1994, le fils d'Elizabeth II et du prince Philip avait été la cible d'un tir de pistolet venant d'un manifestant âgé de seulement 23 ans prénommé David Kang. Ce moment a laissé des traces dans le monde entier, car beaucoup se sont demandés ce qu'il aurait pu se passer si la balle avait atteint celui qui était alors prince de Galles.

Charles, qui se trouvait à Sydney pour célébrer l'Australia Day, était resté remarquablement calme alors que David Kang était jeté au sol. À peine perturbé par deux coups de feu, le roi s'est épousseté et a poursuivi son discours au Tumbalong Park de Sydney. Surnommé par la suite "His Royal Coolness" (sang-froid royal) pour avoir gardé son calme, le roi aurait pourtant pu perdre la vie ce jour-là.

His Royal Coolness

M. Kang a déclaré par la suite qu'il avait réalisé ce geste pour attirer l'attention sur le sort des demandeurs d'asile cambodgiens détenus dans des camps de rétention en Australie. Il a été arrêté avant d'être reconnu coupable de menace de violence illégale et condamné à 500 heures de travaux d'intérêt général. Les images de l'incident montrent Charles réagissant aux coups de feu avant que Kang - vêtu d'un t-shirt blanc et d'un jean - ne monte sur scène sous les yeux horrifiés des écoliers et des autres participants.

Le garde du corps du roi, le superintendant Colin Trimming, a été vu en train d'écarter son patron d'un coup d'épaule avant de se précipiter vers le tireur pour évaluer la menace. Il est ensuite retourné auprès de Charles pour faire office de bouclier humain devant lui. Le commissaire de la police métropolitaine de l'époque a salué le garde du corps en déclarant : "Je suis réconforté par le fait qu'il a été la première personne aux côtés du prince".

Quelques minutes après le drame, la reine Élizabeth II et la princesse Diana - qui était alors séparée de son mari depuis plus d'un an - ont été informées. Charles s'apprêtait à remettre des prix à des écoliers devant une foule de 20 000 personnes. Le secrétaire particulier du prince de Galles à l'époque, le commandant Richard Aylard, a été témoin du moment où Kang a lancé son attaque.

Une défaillance de la sécurité de Charles III ?

Il a déclaré : "J'ai vu ce personnage courir très, très vite vers la scène, à la vitesse d'un sprinter de 100 m. Je l'ai vu tirer". Par la suite, on a cherché à savoir qui était responsable de la défaillance de la sécurité. Toutefois, il a été affirmé que le palais avait demandé qu'aucun policier ne soit placé entre Charles et le public.

Terry Griffiths, ministre de la police de Nouvelle-Galles du Sud à l'époque, a déclaré : "Personne ne peut s'enorgueillir qu'un incident se soit produit, mais le niveau de sécurité a été convenu par toutes les agences impliquées. Son Altesse Royale souhaitait ce niveau". Si Kang avait tué Charles, le prince William - alors âgé de 11 ans - serait devenu l'héritier de la reine. Si la reine n'avait pas régné pendant 70 ans et était morte avant le 18e anniversaire du prince William, le prince Andrew, duc d'York, aurait été à la tête d'une régence jusqu'à ce que son neveu atteigne la majorité.

À propos de
Mots clés
People People UK Photo Agression Famille royale Histoires de stars
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Bouleversement en vue pour Archie, il va changer d'école en Californie... Où sont scolarisés les enfants de Harry et William ?
Bouleversement en vue pour Archie, il va changer d'école en Californie... Où sont scolarisés les enfants de Harry et William ?
6 mai 2024
MAISON DE STARS Kate et William quittent Windsor : tous les détails sur Anmer Hall, leur refuge pour les prochaines semaines
MAISON DE STARS Kate et William quittent Windsor : tous les détails sur Anmer Hall, leur refuge pour les prochaines semaines
24 mars 2024
Dernières actualités
EURO 2024 : Alvaro Morata, la star de l'Espagne en couple avec une Italienne au corps de déesse après 4 enfants
EURO 2024 : Alvaro Morata, la star de l'Espagne en couple avec une Italienne au corps de déesse après 4 enfants
14 juillet 2024
Shannen Doherty : Ses dernières volontés respectées, ses cendres mélangées à celles de deux êtres chers
Shannen Doherty : Ses dernières volontés respectées, ses cendres mélangées à celles de deux êtres chers
14 juillet 2024
"Pour vous dire vraiment les choses..." : Renaud Capuçon parle de sa célèbre femme Laurence Ferrari et de leur rencontre
"Pour vous dire vraiment les choses..." : Renaud Capuçon parle de sa célèbre femme Laurence Ferrari et de leur rencontre
14 juillet 2024
Charlotte alliée de sa maman Kate Middleton à Wimbledon : la fillette arbore une robe au motif adoré par la princesse
Charlotte alliée de sa maman Kate Middleton à Wimbledon : la fillette arbore une robe au motif adoré par la princesse
14 juillet 2024
Dernières news