Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Yannick Noah et Isabelle Camus: Accusés d'esclavage par l'ex-nounou de leur fils

Voilà une affaire qui pourrait écorner l'image de Yannick Noah... Celui qui fut pendant longtemps la personnalité préférée des Français, toujours prêt à participer à des oeuvres de charité, vient de voir l'ancienne nounou de son dernier fils, Joalukas (9 ans), l'accuser lui et sa compagne Isabelle Camus... d'esclavage ! Rabra Bendjebbour estime en effet que cette dernière l'a sous-payée pendant plusieurs mois en 2004, selon Le Figaro qui révèle l'affaire, et porte des accusations très graves sur le couple. Aujourd'hui, mardi 24 septembre, une audience de conciliation doit avoir lieu au tribunal des prud'hommes de Bobigny.

Yannick Noah et Isabelle Camus, de mauvais parents ? Cela semble totalement impossible mais c'est le récit que soutient Rabra Bendjebbour. Cette dernière a des mots très durs, que ce soit envers l'ancien tennisman ou la fille du producteur Jean-Claude Camus. "Elle ne prenait son fils dans ses bras que pour sortir dehors, devant les gens", raconte l'ancienne nounou. "Yannick venait embrasser son fils une seule fois par jour, le soir, avant de le laisser dormir dans ma chambre et de me laisser s'occuper de lui comme si j'étais sa mère", lâche cette femme d'une cinquantaine d'années.

En plus de ce portrait peu reluisant, Rabra Bendjebbour dépeint un couple l'ayant sous-payé pendant des mois à partir de son arrivée dans le foyer en 2004, après avoir été mise en contact avec Yannick Noah et Isabelle Camus via le directeur artistique des Enfoirés, chez qui elle faisait le ménage. "Je suis arrivée chez eux dès la naissance du bébé, et dès lors je me suis retrouvée prise dans un tourbillon (...) Je les ai suivis pendant trois mois, en tournée, puis en vacances, et je me suis occupée de Joalukas nuit et jour, du lundi au dimanche, pour 950 euros par mois", raconte-t-elle, le tout pour des journées épuisantes faites de "tâches à rallonge" qui ne lui auraient laissé aucun temps libre, prétend-elle.

Ce cauchemar (d'après elle) prend fin à l'automne 2004 après une dispute. La cause ? Rabra Bendjebbour ne supporte plus de telles conditions de travail. "J'expliquais juste à Isabelle Camus que je n'étais plus prête à travailler jour et nuit ! Elle m'a dit 'dans ce cas-là, dégage'", affirme l'ancienne nounou, qui s'exécute alors. Ce n'est que des années plus tard, après avoir discuté de son ancienne situation avec le comptable du restaurant de sa soeur, qu'elle se rend compte à quel point elle a été "exploitée" et décide de porter l'affaire devant la justice.

Tout cela est la version de Rabra Bendjebbour... D'après nos informations, ce n'est pas vraiment ainsi que les choses se sont passées : d'abord, les faits présumés remontent à neuf ans, et normalement, ils sont prescrits. Rabra Bendjebbour n'a jamais été l'employée de Yannick Noah, mais seulement celle d'Isabelle Camus dont elle était la femme de ménage (présentée effectivement par le directeur des Enfoirés à Isabelle) avant que celle-ci tombe enceinte. Quand Isabelle Camus attend Joalukas, c'est Rabra qui demande à s'occuper du bébé. Yannick Noah avait déjà pour ses deux filles (issues de son mariage avec Heather Stewart Whyte), dont il a la garde, une nurse diplomée. Ce n'est pas du tout ce que souhaitait Isabelle Camus, elle voulait élever son fils elle-même, et a même arrêté de travailler pour ce faire. Ce n'est que pendant l'été 2004 et seulement pour trois mois que Rabra Bendjebbour a pallié les quelques sorties professionnelles et courtes absences d'Isabelle Camus. Peu satisfaite de ses services, Isabelle Camus, qui réglait la "nounou" par chèques emploi-service, a mis fin de façon très légale à sa mission. Rabra Bendjebbour a donc eu un licenciement en bonne et due et forme, rédigé par l'avocat d'Isabelle Camus, et a touché ses indemnités de licenciement.

Depuis plusieurs années, Rabra Bendjebbour "menace" le couple Noah/Camus d'une action en justice en réclamant de l'argent qui ne lui est pas dû... Le couple n'a jamais cédé à ses demandes.

Au tribunal des prud'hommes de Bobigny, les deux parties ne se rencontreront pas pour cette audience de conciliation, le couple Noah/Camus ne se déplacera pas et c'est un collaborateur de leur avocat qui viendra plaider la prescription et déposer les documents attestant les faits décrits ci-dessus. Si aucun accord n'est trouvé, l'affaire pourrait être portée au pénal pour "esclavage" et "abus de confiance" menace l'ex-nounou... Attendons d'abord le résultat de cette audience.

Des accusations graves - mais infondées, d'après nos informations - pour Yannick Noah, personnalités parmi les préférées des Français. Celui qui vient de couper ses mythiques dreadlocks avait jusqu'à présent seulement fait parler de lui dans la rubrique judiciaire pour son supposé exil fiscal en Suisse au début des années 90, un litige toujours en cours devant le Conseil d'État.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Leona Winter et Gjon's Tears (The Voice 8) répondent à l'interview "Je me voyais déjà" de Purepeople.com.
Michaël Youn et Alexandra Lamy dans C à Vous (France 5), le 26 mars 2019.
Jean-Luc Reichmann dans "Les Terriens du dimanche", dimanche 24 mars 2019, sur C8
Amanda Lear, le dimanche 7 avril 2019 sur 20h30 le dimanche (France 2).
Story Instagram (vidéo) de Laeticia Hallyday publiée après son dîner avec ses filles Jade et Joy et Jean Reno au restaurant Marsan d'Hélène Darroze le 24 juin 2019 à Paris.
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Ariane Brodier en interview pour Purepeople.com. Juin 2019.
Elodie Gossuin se livre en exclusivité pour "Purepeople.com" sur un possible recours à la chirurgie esthétique, en février 2019.
Interview de Maeva et Marvin de "Moundir et les apprentis aventuriers 4", le 7 mai 2019, sur "Purepeople"
Iris Mittenaere répond aux questions de Purepeople, le 23 mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel