Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
Rebecca Hampton, sa rupture avec Serge Dupire (Plus belle la vie) : les raisons révélées, 15 ans après...
Rebecca Hampton, sa rupture avec Serge Dupire (Plus belle la vie) : les raisons révélées, 15 ans après...
Charlene de Monaco en convalescence : elle fête ses 10 ans de mariage en vidéo !
Charlene de Monaco en convalescence : elle fête ses 10 ans de mariage en vidéo !
Mario Cotillard était l'invitée de "Quotidien"
Mario Cotillard était l'invitée de "Quotidien"
Biographie

Naissance : Le 22 Mars 1931

Âge : 90 ans

Métier : Acteur

Signe astrologique : Bélier

Pays : Canada

Ville : Montréal

William Shatner est un acteur américain qui a joué dans une centaine de séries télé et presque autant de films et reste attaché au personnage du Captain Kirk, le chef de l'équipage de Star Trek.

William Shatner naît le 22 mars 1931 à Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, Canada. Son père travaille dans l'industrie textile, sa mère s'occupe des trois enfants. Ses quatre grands-parents étaient des immigrants juifs venus d'Autriche-Hongrie, d'Ukraine et de Lituanie. Après le bac, il étudie l'économie à la McGill University of Management de Montréal, où il est diplômé en 1952. Il devient alors le directeur commercial d'un théâtre avant d'en rejoindre un autre à Ottawa, où il se forme au théâtre shakespearien. Il entame sa carrière d'acteur en 1954 au Stratford Shakespeare Festival, en Ontario, par des petits rôles dans diverses pièces avant de débuter à Broadway en 1956. Auparavant, il a joué le rôle de Ranger Bob dans un programme de télévision pour enfants, en 1954.

Travailleur

Apparu très brièvement au cinéma en 1951 dans le film Buttler's Night Off, son véritable rôle initial est dans Les Frères Karamazov (1958) avec Yul Brynner. Il obtient ensuite quelques rôles secondaires à la télévision canadienne, et, pour sa première apparition à la télévision américaine, un rôle majeur dans un épisode d'Alfred Hitchcock présente (1958). En 1959, il joue à Broadway Le Monde de Suzie Wong et à la télévision dans la série Nero Wolfe, puis on le voit dans La Quatrième Dimension (1960), Outlaws (1960) et à nouveau dans Alfred Hitchcock Présente. En 1961, il a le rôle principal au théâtre de la pièce A Shot In The Dark et joue encore dans quelques épisodes de séries.

S'il a commencé en même temps que les Steve McQueen, Paul Newman et Robert Redford, William Shatner ne connaît pas leur trajectoire brillante, mais dans les années 60 il est un acteur solide, qui travaille sans se soucier d'attendre des rôles. On le voit dans The Intruder (1962) de Roger Corman, où il a le premier rôle, celui d'une sorte de prédicateur raciste qui tente de soulever une petite ville contre sa population noire. Il est encensé pour son interprétation dans Jugement à Nuremberg (1961) avec Burt Lancaster et Spencer Tracy, il joue dans d'autres épisodes de La Quatrième Dimension, de Channing, de Route 66, tout se produisant au théâtre. En 1964, il joue dans deux épisodes d'Au-delà du réel, et un de Reporter. On le voit au cinéma dans le western L'Outrage avec Paul Newman et Edward G Robinson. En 1965, il est dans la série 12 O'Clock High et dans Des Agents très spéciaux le temps d'un épisode où il a comme partenaire... Leonard Nimoy, son futur partenaire emblématique dans Star Trek ! Il est en vedette dans la série For The People et le film d'horreur Incubus, tourné en esperanto. En 1966, on le remarque dans un épisode de Gunsmoke, un de La Grande Vallée, et en rôle principal du western espagnol White Comanche.

Le rôle d'une vie

Puis William Shatner rencontre le rôle de sa vie quand il est choisi pour camper le rôle du Captain James T. Kirk dans le deuxième pilote de la série Star Trek, qui est acceptée par NBC, où elle va durer de 1966 à 1969. Les scores sont décevants et la série est arrêtée après trois saisons, mais William Shatner a eu le temps d'entrer dans l'Histoire en embrassant dans un épisode l'actrice Nichelle Nichols, dans un épisode diffusé le 22 novembre 1968, le premier exemple d'un baiser entre un homme blanc et une femme noire à la télévision américaine. En 1973, il reprend son rôle pour doubler son personnage dans la série animée du même nom.

Entre-temps il a été tellement identifié comme le Captain Kirk qu'il a eu du mal à trouver de nouveaux rôles, au début des années 70. Au point de perdre sa maison et devoir vivre un temps dans un mobile home. Il doit alors accepter de jouer dans des séries B, comme Big Bad Mama (1974) avec Angie Dickinson, les films d'horreur La Pluie du diable (1975), L'Horrible invasion (1977), ou le téléfilm The Horror at 37,000 Feet, où il a en outre des rôles secondaires. Il retrouve aussi des rôles à la télévision, dans les séries La Côte sauvage (1975-1976), un western où il retrouve un premier rôle, et des apparitions dans Columbo, Kung Fu, Mission : Impossible, The Rookies, L'Homme qui valait trois milliards, ou encore L'Homme de fer. Et puis il est invité de façon régulière dans les émissions de flux, les jeux télé et un nombre conséquent de publicités, pour divers produits, de la margarine aux automobiles en passant par les chaînes de supermarchés.

Culte

Pendant ce temps, Star Trek est devenue une série culte en raison des rediffusions continuelles et Captain Kirk est devenu une icône de la pop culture, invité dans les multiples conventions de fans organisées par les Trekkies. Cela donne à la Paramount l'idée de faire renaître le programme, mais le succès au cinéma de Star Wars pousse la compagnie à réviser ses options et à se décider pour le cinéma plutôt que la télévision. Star Trek, le film (1979), avec la distribution originelle, est un triomphe au box-office. William Shatner va donc interpréter son héros de chevet dans les six autres épisodes de ce qui est devenu une franchise, jusqu'à la mort du personnage dans Star Trek Generations (1994). Ses rapports avec les plus extrêmes des Trekkies deviennent parfois tendus et il met un frein à sa présence aux conventions pendant quelques années. Il se moque lui-même de son personnage dans des comédies satiriques comme Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion (1982) ou Alarme fatale (1993).

Et puis il joue le rôle principal de la série policière Hooker, entre 1982 et 1986, avec une toute jeune Heather Locklear sous ses ordres, et joue les hôtes de la série Rescue 911, un documentaire fictionné qui dure de 1989 à 1996, adapté dans plusieurs pays et décliné en produits dérivés. Il est également passé à la réalisation, signant plusieurs épisodes de Hooker et le long-métrage Star Trek V : la dernière frontière (1989). Il publie quantité de romans de science-fiction, dont la légende veut qu'il ne les ait pas tous écrits, et colle son nom sur un jeu vidéo, William Shatner's TekWar (1995). Dans les années qui suivent, il continue d'être un invité récurrent à la télévision, dans des séries, comme acteur, ou des émissions, comme invité, et puis dans des publicités où il n'hésite pas à se parodier.

On le retrouve aussi au cinéma, dans Miss Détective (2000) avec Sandra Bullock , et sa suite Miss FBI (2005), dans Dodgeball ! Même pas mal ! (2004) avec Ben Stiller et Vince Vaughn . Il joue dans plusieurs épisodes de la saison 8 de la série The Practice : Donnell et Associés et reprend le personnage, cette fois en rôle principal de Boston Justice, avec Candice Bergen (2004-2008), un rôle qui lui vaut un Golden Globe et un Emmy Award en 2005, et des nominations pour les quatre années suivantes.
Passionné de technologie (il a dirigé durant plusieurs années une compagnie d'effets spéciaux au Canada), il lance en 2007 une série de vlogs sur sa vie, ShatnerVision, puis une chaîne YouTube.

Popstar

Quand Star Trek est revitalisé une nouvelle fois en 2009, il est forcément un peu âgé pour reprendre son rôle, et d'ailleurs il refuse la simple apparition qu'on lui propose de faire dans le film. Il préfère se concentrer sur son autobiographie, qui sort en 2008, et continuer de jouer des rôles dans diverses séries. En 2011 sort The Captains, un long-métrage documentaire qu'il a écrit et dirigé, dans lequel on le voit interviewer d'autres acteurs de la franchise Star Trek, de Patrick Stewart à Chris Pine. Jamais rassasié de travail, l'octogénaire continue d'occuper les écrans, à la télévision, dans différents rôles. Et quand il ne joue pas, ou ne s'exprime pas, il chante. L'acteur canadien a en effet enregistré son premier album en 1968, The Transformed Man, sur lequel il récite et interprète des textes de chansons pop. Il a depuis proposé près d'une dizaine d'albums, allant de la country au heavy metal, en passant par le slam, et a joué sur ces disques avec la crème des musiciens de rock (Yes, Deep Purple, Clash, Iggy Pop, ZZ Top, etc.).

Quatre mariages

L'acteur, qui déteste se voir à l'écran et n'a ainsi quasiment jamais vu un épisode des séries ou films qu'il a tournés, s'est marié quatre fois. Avec l'actrice canadienne Gloria Rand, épousée en 1956, il a eu trois filles (Leslie en 1958, Lisabeth en 1960 et Melanie en 1964). Ils divorcent en 1969. Il épouse ensuite Marcy Lafferty, fille du producteur Perry Lafferty, de 1973 à 1996. Son troisième mariage est avec Nerine Kidd, entre 1997 et sa mort par noyade sous tranquillisants et alcool en 1999. Durant toute la durée de leur mariage, l'acteur a tenté de sauver sa femme d'une addiction alcoolique dévastatrice. Il se remarie une nouvelle fois en 2001 avec Elisabeth Anderson Martin, avec laquelle il écrit une chanson sur l'un de ses albums, avant de divorcer encore en 2019.

Dernières news
Autour de William Shatner