Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

#BalanceTonPorc : La chute de dix hommes qui se croyaient intouchables

Fini de rire, place au retour de karma.

2017 fut évidemment marquée par les témoignages accablants de nombreuses victimes de viol, d'agression et de harcèlement sexuel. À Hollywood, l'omerta est levée et les langues se délient depuis plusieurs semaines pour dénoncer les mauvais comportements de ceux qui se croyaient jusqu'à présent intouchables. Le secret de polichinelle a fini par exploser à la figure de certains. Pour presque tous, une enquête (interne ou policière) a été ouverte, provoquant leur licenciement et le début de la fin de leur carrière.

La tempête Weinstein

Au commencement, l'affaire Harvey Weinstein. Visé par une enquête de longue haleine publiée le 5 octobre 2017 dans le New York Times, le producteur américain a été accusé par une centaine de femmes de viols, d'agression et de harcèlement sexuel. Des faits qui se sont déroulés entre 1980 et 2015 pour la plupart. Viré de sa propre société, lâché par ses collaborateurs, exclu des plus gros syndicats de l'industrie cinématographique et quitté par sa femme, l'homme de 65 ans mène pour le moment une vie recluse en Arizona. Il continue de nier fermement toute relation non consentie. Des enquêtes ont été ouvertes à Londres, New York et Los Angeles mais pourraient ne pas donner une suite favorable aux victimes, du fait des manques de preuves et des délais de prescription.

Le 1er novembre, le producteur et cinéaste Brett Ratner était à son tour accusé de harcèlement, d'agression sexuelle et de viol. Dans un article publié par le Los Angeles Times, six femmes (dont Olivia Munn et Natasha Henstridge) ont fait part de leur expérience traumatisante avec le réalisateur de X-Men : L'Affrontement final, qui rejette toutes les accusations. Début novembre, les studios Warner Bros (avec lesquels il collaborait sur ses prochains projets au cinéma) ont annoncé qu'ils mettaient un terme à leur collaboration.

Autre star devenue fantôme à Hollywood : Kevin Spacey. Acclamé par la critique, récompensé par l'industrie, plébiscité par les grosses sociétés de production, l'acteur de 58 ans a été accusé en octobre d'agression sexuelle par l'acteur Anthony Rapp (46 ans), mineur à l'époque des faits. Dans la foulée, Kevin Spacey a profité de ces révélations pour faire son coming out, s'attirant un peu plus les foudres de la presse et des fans pour cette étrange justification. Viré du jour au lendemain de la série House of Cards et pointé du doigt par de nouvelles victimes, il ne se montre plus...

Bannis, plaqués, reniés...

D'autres ont cessé de se montrer après avoir été licenciés face à des accusations graves. Autrefois tout-puissant, le chef des studios Amazon, Roy Price, a démissionné de son poste en octobre après le témoignage de la productrice Isa Hackett, qui avait confié au Hollywood Reporter avoir subi des avances inappropriées. L'homme d'affaires n'a pas seulement perdu son travail, il a également été plaqué par sa fiancée Lila Feinberg. Le mariage était prévu pour novembre.

Plus récemment, c'est le scénariste des séries Les Frères Scott et The Royals, Mark Schwahn, qui a été évincé de son poste après des accusations de harcèlement et d'attouchements inappropriés. La chaîne E! Entertainment, qui produit et diffuse The Royals, l'avait dans un premier temps suspendu avant de le mettre à la porte en décembre. "Nous avons bouclé notre enquête et Mark ne travaillera plus sur The Royals", annonçait-on dans un communiqué. Plusieurs actrices, dont Hilarie Burton et Sophia Bush, avaient partagé leur mauvaise expérience avec l'homme de 51 ans.

Humoriste et producteur acclamé, Louis C.K. est passé aux aveux après la parution d'un article à charge dans le New York Times en novembre. Accusé d'avoir forcé plusieurs femmes à le regarder se masturber, l'artiste a reconnu les faits. À cette heure, il est d'ailleurs le seul, même s'il n'a pas explicitement présenté des excuses publiques auprès des victimes. Des sociétés de renom, dont FX et HBO, ont annoncé dans la foulée la fin de leur collaboration.

... Ils continuent de nier

Icône du hip-hop et fondateur du label Def Jam Recordings, Russell Simmons a été contraint de démissionner de ses nombreux postes haut placés, lui qui gérait plusieurs entreprises sous la société Rush Communications. Des enquêtes publiées le 13 décembre par le Los Angeles Times et le New York Times donnent la parole à plusieurs femmes qui accusent le producteur de 60 ans de viols et d'agressions sexuelles. Comme Harvey Weinstein, Russell Simmons a démenti "toute relation sexuelle non consensuelle".

L'acteur Danny Masterson fait également partie de ceux qui n'en démordent pas et qui continuent d'affirmer qu'ils sont innocents. Déjà accusé de viol par trois femmes au début des années 2000 (l'affaire aurait été étouffée par la Scientologie, sombre organisation dont il est membre), l'ex-star de That '70s Show a finalement été virée début décembre de la série The Ranch (produite par Netflix), conséquence directe du mouvement #BalanceTonPorc et du scandale Weinstein. S'il dément fermement, l'acteur et BFF d'Ashton Kutcher a été visé par une nouvelle plainte pour viol en décembre, celle d'une ex-petite amie, Bobette Riales. Il ne s'est pas exprimé à ce sujet.

Enfin, il y avait également l'animateur Matt Lauer et le photographe Terry Richardson. Le premier a été viré fin novembre de l'émission Today Show après dix ans de bons et loyaux services, accusé d'avoir harcelé et agressé plusieurs femmes. Le second, qui était visé par des plaintes pour viols depuis de longues années, a finalement été banni des plus grands magazines de mode. "Il est déçu. (...) C'est un artiste connu pour son travail sexuellement explicite, beaucoup de ses interactions professionnelles avec ses sujets sont donc sexuellement explicites par nature, mais tous ses sujets ont participé de façon consentie", avait scandaleusement déploré sa porte-parole à l'AFP fin octobre.

La révolte ne fait que commencer...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Di Caprio : le Roi Léo découvre Versailles
Bérénice Bejo triomphe à Cannes !
Léa Seydoux et Abdellatif Kechiche : le triomphe à Cannes avant le clash
Sur le même thème
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel