Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Akhenaton sur JoeyStarr : 'Je le préfère en tant qu'acteur que chanteur'

9 photos
Lancer le diaporama

24 ans après leurs débuts dans la scène rap, IAM reste toujours une, sinon la référence incontournable. Un parcours forgé à coups de beats bien sentis et de paroles aiguisées et toujours ancrées dans la réalité malgré les années qui défilent, comme le prouve le succès rencontré par Arts Martiens pour leur grand retour au printemps dernier, six ans après Saison 5. Malgré une réussite jamais altérée, c'est en toute simplicité qu'Akhenaton et Imhotep, sont venus discuter dans le fameux Cabinet des Curiosités du Darkplanneur...

Auteur d'un retour placé sous le signe des super-héros avec un single intitulé Marvel et un clip composé des images du film Wolverine : Le combat de l'immortel, IAM s'est donc prêté au jeu d'un questionnaire "Marvel". Un petit jeu malicieux durant lequel les rappeurs doivent trouver le super-héros qui correspondrait le mieux à certaines personnalités et qui s'avère une jolie occasion d'assener quelques tacles... François Hollande ? "L'homme-sable", lâche Akhenaton, qui fait visiblement partie des fameux "déçus" de la politique menée par le président. Mais qu'il se rassure, son prédécesseur Nicolas Sarkozy en prend évidemment aussi pour son grade. "C'est le Bouffon vert (...) celui là il est trop facile !", rigole le rapppeur.

Les personnalités politiques ne sont d'ailleurs pas les seules à être égratignées... JoeyStarr, avec lequel IAM a longtemps mené une gueguerre par médias interposés, est lui aussi victime d'une petite punchline. "Ce serait un super-héros acteur... Le Comédien de Watchmen ! Je le préfère acteur que chanteur personnellement. Peut-être qu'il était acteur déjà à l'époque", lâche Akhenaton à propos de celui qui est récemment apparu dans La Marque des anges avec Gérard Depardieu. "Je pense qu'il était acteur puisqu'il a réussi à faire croire à tout le monde qu'il était rappeur (...) je dirais Superman sous Kryptonite", embraye alors Imhotep. "Oh, t'es méchant...", s'indigne en rigolant Akhenaton.

Si l'envie est toujours la même plus de vingt ans après les débuts, et malgré les embûches comme le départ de Freeman, IAM a su faire évoluer son rap avec le temps. Et fini les "putaing", puisque seul un gros mot est présent dans Arts Martiens comme le remarque judicieusement Darkplanneur. ""Putain", on le dit moins, je fais attention, je crois que je me surveille énormément sur les grossièretés", reconnaît Akhenaton, père de plusieurs enfants, à 44 ans.

Malgré le temps qui défile, IAM n'a jamais semblé en décalage avec la réalité du monde actuel, ou avec son image. Une performance remarquable dans un rap game où les stars deviennent parfois rapidement des parodies d'elles-mêmes. "Arrivé à 30 ou 35 ans et écrire des textes calibrés pour des gamins de 16 ans c'est vrai que c'est problématique mais j'espère que le rap arrivera à passer ce cap. On est la première génération de quarantenaires, il faudra que les groupes derrière puissent accepter leurs rides et le temps qui passe (...) ça fait pas forcément du mal", analyse Akhenaton. "On prépare une tournée des Maisons de Retraite pour 2034", rigole même Imhotep. Et il y a de quoi, puisque plus de vingt ans après leur début, les super-héros d'IAM n'ont jamais été aussi forts...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel