Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Bardot et "les rois du pornos" arnaqués

L'icône du cinéma français et la gérante d'une boutique d'une célèbre marque pornographique ont été escroqués par la même personne.

C'est ce qu'on appelle une histoire pour le moins rocambolesque. Si elle prête à sourire en apparence, c'est parce qu'heureusement, les méfaits de l'escroc en question n'ont pas eu de conséquences gravissimes sur leurs victimes.

En première ligne se trouve Brigitte Bardot. Durant l'été dernier, elle embauche un serrurier pour quelques travaux d'entretien dans la Madrague, sa célèbre propriété. L'homme, dont on découvrira qu'il s'était évadé de la prison des Baumettes à Marseille quelques jours à peine avant d'être embauché, va alors enregistrer plusieurs vidéos et photographies à l'insu de la star. L'idée est simple : récupérer un maximum d'images dans le but de les revendre à des magazines people. "Mme Bardot se rappelle bien de lui", explique-t-on dans l'entourage de l'actrice au Parisien.

Au total, ce sont 45 images et 15 vidéos d'elle qui seront retrouvées sur une clé USB. Des dossiers qu'il a bien tenté de vendre à plusieurs magazines qui, tous, les refuseront. "Qu'ils en soient remerciés, murmure-t-on du côté de chez Brigitte Bardot. C'est tout à leur honneur, d'autant que, comme vous pouvez l'imaginer, ces images et vidéos volées n'étaient pas forcément à l'avantage de Mme Bardot." Si on a frôlé le scandale médiatique, ce ne sont pas lesdits fichiers qui ont permis de filer l'escroc et de l'arrêter. L'homme s'est fait prendre à Paris mi-décembre, avec sa femme, alors qu'il venait de commettre une autre escroquerie surprenante.

L'homme s'était intéressé à l'une des boutiques parisiennes de la marque Jacquie et Michel, fameux site français classé X qui génère quelque 10 millions d'euros annuels. Sa femme et lui se font passer pour le fils de Brigitte Bardot (décidément) et la soeur de Jean-Roch. Ensemble, ils vont réussir à sympathiser avec la gérante de cette boutique située dans le 15e arrondissement et lui soutirer pas moins de 4000 euros. Comment ? En prétextant avoir l'opportunité de vendre un coffre-fort à Serge Dassault. Mais il manque 4000 euros de mise de départ afin de pouvoir acheter le coffre en question, raconte Le Parisien. "J'ai perdu gros dans cette affaire. J'ai surtout ressenti un véritable sentiment de trahison", racontera la gérante.

Bien qu'ils clament leur innocence, l'escroc et sa complice ont été déférés fin décembre. En cavale depuis le mois de juillet, l'homme a donc été replacé en détention.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Selena Gomez en cavale dans les rues de Paris !
Emma Watson : la jolie poupée débarque avec son "gang" à Cannes !
Jessica Chastain : la rousse incendiaire met le feu sur la Croisette !
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel