Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cannes 2012 - The We and I : Michel Gondry et son tourbillon de jeunesse

3 photos
Lancer le diaporama
Plongeant avec inventivité, humour et passion au coeur de la culture américaine, et plus précisément new-yorkaise, avec Block Party, le réalisateur français Michel Gondry remet ça en s'attaquant au Bronx et à ses lycéens, avec The We and I. Oublié l'expérience hollywoodienne mitigée de The Green Hornet (en terme de box-office comme de critiques), le cinéaste revient à un film de fiction aux allures de documentaire qui respire la fraîcheur.

The We and I suit un groupe d'adolescents à la fin de l'année, quittant leur lycée du Bronx. Bruyants et exubérants, ils forment alors un échantillon typique de jeunes : les leaders, les victimes, les bizuteurs, les solitaires, les amoureux... Tel un huis clos dans un bus, ce long métrage dévoile les différentes facettes de ces personnages.

Film d'ouverture de la Quinzaine des réalisateurs, section parallèle du Festival de Cannes, The We and I délivre une vision rythmée et tendre de la jeunesse, avec ses rêves, ses espoirs et ses embrouilles du quotidien. Le tout filmé par la caméra d'un réalisateur débordant d'idées et de créativité. Il est par ailleurs bien affairé par le tournage de l'adaptation du roman de Boris Vian, L'Ecume des jours, au casting particulièrement alléchant : Audrey Tautou, Romain Duris, Charlotte Le Bon et Gad Elmaleh.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel