Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César : Jean-Paul Belmondo, ému aux larmes devant sa fille Stella et sa famille

47 photos
Lancer le diaporama
Hommage à Jean-Paul Belmondo aux César du Cinéma 2017.
Le grand Bébel, le Magnifique, était célébré dans le cadre de la 42e cérémonie des César.

C'était l'un des climax de la soirée. À l'approche de la fin de soirée, le train-train habituel des César du Cinéma a été bousculé. Jean-Paul Belmondo, 83 ans, faisait l'objet d'un hommage exceptionnel. Pas de César d'honneur, comme pour George Clooney, pour celui qui compte plus de 70 films à son actif – dont des dizaines sont des chefs-d'oeuvre et/ou des longs métrages cultes – mais une parenthèse salvatrice, au coeur d'une cérémonie longue.

À lire aussi

À croire que le public de Pleyel n'attendait que cela. Lorsque Jean Dujardin annonce son nom, la salle entière se lève d'un seul homme, avant même que l'acteur français, considéré par Bébel comme son héritier, ne décline son discours. Touchant et juste, admiratif et en même temps drôle, Jean Dujardin aura parfaitement introduit le magnéto revisitant les 50 ans de carrière d'un acteur aux rôles aussi divers que mémorables. On voit ainsi passer des extraits de L'As des As, Le Cerveau, Le Casse, A Bout de souffle, Le Professionnel, La Ciociara, Un singe en hiver, L'homme de Rio, Peur sur la ville ou encore Les Tribulations d'un Chinois en Chine et Pierrot Le Fou pour ne citer qu'eux. Bébel la "sale gueule", Bébel le charismatique, Bébel l'amuseur, Bébel le séducteur, Bébel le cascadeur... En quelques minutes, pourtant pas suffisantes pour saluer une carrière aussi exceptionnelle qu'unique, les César ont dressé un portrait émouvant et réussi d'un immense acteur.

Entouré de ses amis – parmi lesquels Claude Brasseur, Claudia Cardinale, Guy Bedos... - et sous les yeux de sa famille, Jean-Paul Belmondo a reçu une longue standing-ovation. Ne cachant pas son émotion, les yeux embués de larmes, le légendaire acteur français a remercié ces "applaudissements" qui lui sont allés "droit au coeur", avant d'avoir un mot tendre pour sa maman. "Ces films que vous avez vu ont pu se faire grâce à ma mère", a-t-il expliqué. "Tu dois comme ton père avoir du courage", lui avait-elle dit. Un conseil qu'il a suivi à la lettre. "Je n'ai jamais manqué de courage, ce qui fait que je suis là. Donc merci à papa et à maman", a-t-il déclaré avant de remercier l'Académie avec des mots laissant transparaître les séquelles de son AVC subit en 2001.

Trois heures plus tôt, le clan Belmondo – sans Jean-Paul – faisait crépiter les flashs sur le tapis rouge. En leader, Paul Belmondo (le fils de l'acteur) était au côté de sa femme, Luana, mais aussi accompagné de deux de ses enfants, Victor (23 ans) et Giacomo (bientôt 20 ans). La dernière fille de Bébel, Stella, 13 ans, était également présente pour admirer son papa. Enfin, Annabelle Belmondo – qui est la petite-fille de Jean-Paul – était également de la partie, apportant sa beauté juvénile dans une robe Fendi. Sa mère Florence, ainsi qu'Alessandro (le troisième fils de Paul Belmondo) étaient absents. En revanche, Charles Gérard, l'inénarrable ami et complice de toujours de Jean-Paul, était là.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel