Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charlotte Gainsbourg rattrapée par le souvenir de sa soeur Kate à New York

Charlotte Gainsbourg, Kate Barry et Jane Birkin au défilé de John Galliano à Paris en mars 1997
11 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Gainsbourg, Kate Barry et Jane Birkin au défilé de John Galliano à Paris en mars 1997
Une ville familiale empreinte de symboles.

Cette fin d'année 2017 est marquée par le grand come-back musical de Charlotte Gainsbourg. Après six années d'absence, l'actrice et chanteuse de 46 ans revient sur le devant de la scène avec la parution de son cinquième album studio intitulé Rest (les premiers clips parus mettent en scène ses trois enfants, Ben, 20 ans, Alice, 15 ans et Joe, 6 ans), dans lequel elle chante en anglais et en français. Composé après le décès brutal de sa soeur Kate Barry survenu en 2013, cet opus a été enregistré avec la complicité du musicien électro français SebastiAn dans un studio à New York, là où réside l'artiste franco-britannique.

On le sait, c'est aux Etats-Unis que Charlotte Gainsbourg avait décidé de s'installer après la perte douloureuse de son aînée. Dans Rest, la fille de Jane Birkin et Serge Gainsbourg évoque sans pudeur la mort de son père mais aussi celle de sa soeur : elle lui a d'ailleurs dédié le morceau Kate (co-écrit avec Guy-Manuel de Homem-Christo, membre du duo Daft Punk). "Quand j'ai perdu ma soeur (...) il y a eu une espèce d'évidence : je ne pouvais écrire sur rien d'autre. Tout tournait autour d'elle désormais. Ça a cristallisé l'écriture, ça l'a rendue possible", racontait-elle récemment pour Vogue.

Interviewée par le Journal du dimanche dans son édition du 12 novembre 2017, la compagne d'Yvan Attal est ainsi revenue sur sa décision de quitter la France pour s'installer à Manhattan, révélant pour la première fois une anecdote au sujet de sa soeur. Lorsqu'elle a fait le choix de s'installer à New York pour changer de vie, elle a été rattrapée malgré elle par le souvenir de Kate Barry. "Quand Kate est morte, j'ai eu trop de mal avec Paris et le quartier où je vivais, proche de celui de mon père. Cela faisait remonter mon enfance partagée avec Kate... Je coulais, c'était trop dur. On voulait un endroit neuf, neutre. Sauf qu'une fois [à New York], j'ai réalisé que c'était la ville où Kate allait seule pour voir son père, John Barry. Ce n'était plus si neutre. On ne fait rien tout à fait au hasard...", a-t-elle confié.

Aujourd'hui, le souvenir est toujours ancré, même si moins douloureux. En évoquant Kate Barry au quotidien avec ses proches et maintenant dans sa musique, Charlotte Gainsbourg a pu exorciser ses peines. "J'en parle à tout le monde et pas seulement à travers cet album. J'ai parfois eu peur que SebastiAn me dise 'ok, tu ne veux pas parler d'autre chose ?', mais il a eu la gentillesse de m'accompagner", a-t-elle conclu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Charlotte Gainsbourg sexy en mini-jupe flashy, l'actrice affiche un corps de rêve
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel