Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emilie Dequenne : "J'ai largué ces deux passions, mais j'ai gardé l'homme !"

Amatrice de foot et de poker, l'actrice belge aborde son couple avec Michel Ferracci dans une belle interview de "So Film".

Actrice révélée par les frères Dardenne, Emilie Dequenne (34 ans) a parcouru depuis Rosetta un bien joli chemin au cinéma, on soulignera ainsi sa performance dans À perdre la raison. Côté coeur, la maman de Milla est aussi sur un nuage avec son époux, Michel Ferracci (Braquo), à qui elle a dit oui il y a tout juste un an. Alors qu'elle défend le film Par accident, elle s'est confiée en interview pour le magazine So Film sur son couple, mais également son parcours et sa jeunesse.

Dans le film Par accident, Emilie Dequenne joue le rôle d'une femme qui devient progressivement inquiétante, face à l'héroïne incarnée par Hafsia Herzi. Dans son entretien pour So Film, l'actrice belge se révèle enthousiaste, passionnée et franche, loin de son personnage donc. Et c'est avec cette même sincérité qu'elle parlera de son époux Michel Ferracci, rencontrée dans le Cercle Wagram où elle jouait au poker.

"C'était son cercle, il était directeur là-bas. Mais il est comédien maintenant. Il a complètement arrêté. En fait, il a quitté le cercle pour être comédien au moins trois ans avant que les ennuis ne commencent. Mon mari est corse, il a l'accent, donc les metteurs en scène lui proposent le plus souvent des rôles de gangsters. C'est le manque d'imagination des metteurs en scène. Lui, il a envie de jouer d'autres choses, évidemment, mais ce n'est pas simple."

Le journaliste titille Emilie Dequenne sur le fait que son mari serait "un gars du milieu" : "Bah... C'est un homme, ça je peux le dire. Après le monde des jeux et de la nuit, il a tiré un énorme trait dessus. (...) Après, la fermeture du cercle, c'est d'une hypocrisie démentielle. Il y avait énormément d'employés, 500 peut-être, qui se sont donc retrouvés au chômage. Des cercles clandestins, il y en avait sans doute. Celui-là avait pignon sur rue." La comédienne essaiera d'expliquer le plus clairement possible la situation ubuesque de ces cercles qui ne peuvent pas rapporter d'argent car ils sont sous la loi 1901 : "À cause de cette loi, on peut même presque dire qu'un cercle de jeu transformait de l'argent propre en argent sale !" Amatrice de foot, et notamment de l'OM, et de poker, Emilie Dequenne a tiré un trait sur ces deux hobbies : "En définitive, j'ai largué ces deux passions, mais j'ai gardé l'homme !"

Emilie Dequenne se souviendra de ses jeunes années, ne démentant pas sa réputation d'oiseau de nuit mais en l'expliquant : "Jusqu'à mes 20 ans, je suis beaucoup allée en boîte. Mais j'ai une fille qui est née quand j'avais même pas 21 ans, ça calme un peu quoi. Après, oui, j'ai eu des périodes fêtardes, c'est vrai. (...) Quand je jouais Mademoiselle Julie au théâtre Marigny, on sortait du théâtre à 23 heures passées, on passait à table, c'était impensable pour moi de rentrer me coucher, donc c'est vrai que je rentrais.... pour amener ma fille à l'école quoi."

Libre et passionnée, Emilie Dequenne a fait rimer vie privée et métier avec bonheur !

Retrouvez l'intégralité de cette interview dans le magazine So Film du mois d'octobre.
Par accident, en salles le 14 octobre

Bande-annonce du film Par accident en salles le 14 octobre 2015
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel