Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Héritage de Johnny Hallyday : Jade et Joy à l'abri, leurs futurs enfants aussi !

Laeticia Hallyday et ses filles Jade et Joy devant l'église de la Madeleine pour les obsèques de Johnny Hallyday à Paris, France, le 9 décembre 2017. © Veeren/Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Laeticia Hallyday et ses filles Jade et Joy devant l'église de la Madeleine pour les obsèques de Johnny Hallyday à Paris, France, le 9 décembre 2017. © Veeren/Bestimage
Le rockeur avait planifié sa succession dans les moindres détails...

Alors que le testament de Johnny Hallyday est au coeur d'une bataille juridique entre la veuve de l'artiste, Laeticia Hallyday, et les aînés de celui-ci, Laura Smet et David Hallyday, le journal Libération apporte un nouvel éclairage sur les dispositions prises par le regretté chanteur. On découvre l'existence de plusieurs structures autour du trust principal et, surtout, tout est prévu pour Jade et Joy ainsi que leurs futurs enfants !

À lire aussi

En 2014, Johnny Hallyday décidait de placer son patrimoine (argent, biens immobiliers, droits musicaux) dans un trust intitulé JPS Trust – une structure juridique dirigée par un trustee, en charge du bon fonctionnement du patrimoine, qu'il s'agisse des dépenses ou des bénéfices – établi dans l'État de Californie, où il résidait la plus grande partie de l'année avec sa femme et ses deux petites filles. Libération, qui a pu consulter ce document, apporte des précisions sur la manière dont l'interprète de Rester vivant, qui a volontairement écarté ses aînés en raison d'importantes donations faites de son vivant, a géré la gestion de son patrimoine. Le trust principal a d'abord été géré par Johnny en qualité de trustee jusqu'à sa mort mais, désormais, c'est une grande banque américaine qui joue ce rôle. Quant à Grégory Boudou, frère de Laeticia, il avait le rôle de "protecteur du trust", ce qui lui donnait le pouvoir de révoquer le trustee, mais il a été démis de cette fonction. On ne connaît pas encore l'identité de la personne qui a écopé de ce rôle.

On découvre aujourd'hui l'existence de plusieurs autres trusts : le Credit Trust (prévu pour les frais de succession, frais d'obsèques, taxes...) et le Marital Trust (prévu pour les dépenses de Laeticia, seule bénéficiaire du testament et dernière épouse de Johnny). Pour ce dernier cas, le train de vie de la veuve du chanteur doit rester "conforme au niveau de vie auquel le constituant [Johnny] et Laeticia ont été habitués durant leur vie commune", stipule le document. En cas de baisse des revenus (notamment liée à la fin, logique, des tournées de Johnny), elle pourra donc demander au trustee de piocher dans le patrimoine pour maintenir son train de vie. Le trustee a la charge de faire un versement au moins une fois par mois à Laeticia pour qu'elle puisse subvenir à ses besoins et ce jusqu'à sa mort. Enfin, Libération précise que "sont également prévus des 'trusts distincts', dans lesquels pourront être transférés des actifs 'pour des raisons administratives ou autres'".

Outre Laeticia, Johnny Hallyday avait aussi mis à l'abri du besoin ses deux jeunes filles Jade (13 ans) et Joy (9 ans). En effet, le trustee doit constituer deux cagnottes, elles-mêmes gérées par des trustees afin de leur permettre de financier leur éducation, qu'il s'agisse des frais de scolarité, de leurs activités artistiques, sportives ou autres. Elles ne pourront demander la révocation de leur trusts respectifs qu'après leurs 40 ans. Une manière de s'assurer qu'elles ne dilapideront par tout l'argent n'importe comment. Libération précise : "Leur décès est même au programme (...) avec transmission d'un éventuel reliquat à leur propre 'descendance'. Raison pour laquelle ces futurs 'sous-trusts' ont été rebaptisés dans les statuts 'trusts des descendants'".

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel