Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Johnny Hallyday, un livre choc : ''Sardou vieux con réac, Adeline, un serpent''

"Dans mes yeux", une autobiographie de Johnny Hallyday et Amanda Sthers, chez Plon, le 7 février 2013.
19 photos
Lancer le diaporama
"Dans mes yeux", une autobiographie de Johnny Hallyday et Amanda Sthers, chez Plon, le 7 février 2013.

"Il y a trois ans, il a failli mourir. C'est sans doute à ce moment qu'il s'est dit qu'il était temps de livrer sa version, déclare Amanda Sthers dans le magazine Gala. Il y en a eu tellement !" Si elle comprend la motivation de Johnny Hallyday de coucher son histoire sur le papier, elle ne sait pourquoi il l'a choisie pour l'aider. Dans mes yeux, résultat de leur collaboration, est attendu le 7 février en librairie. Le rockeur raconte son histoire, ses blessures, ses amours et 50 ans de show-business. Nos confrères de L'Express en publient les premiers extraits – Christophe Barbier qualifie le livre de "magnifique" dans son édito – qui promettent un récit sans compromis. Qu'il aime ou qu'il n'aime plus, Johnny Hallyday ne retient pas ses mots.

Les amis

Dans le récit de Johnny Hallyday sont réunis tous les grands noms de la musique contemporaine. Il y a ceux qu'il croise, comme Édith Piaf et sa main baladeuse, ceux qu'il prend sous son aile, comme Jimi Hendrix, ceux qui deviennent les amis d'une vie, comme Eddy Mitchell, et même plus : "J'ai eu de nombreux pères adoptifs. [...] Aznavour a été l'un de ceux-là. J'ai vécu chez lui pendant deux ans. J'avais 16 ans et demi. C'est lui qui a écrit mon premier gros tube, quelques années après : Retiens la nuit. [...] Je pense que Charles aurait voulu être mon père et, moi, j'aurais adoré être son fils." Et il y a les amis qui l'ont déçu comme Michel Sardou : "Je pense qu'on subit tous l'image qu'on véhicule, un jour, elle se mêle si intimement à notre vérité qu'on ne peut plus les séparer. Je pense que ça a été le cas pour Sardou, à force de passer pour un vieux con réac, il l'est devenu."

La première

Les femmes occupent une grande partie du récit de Johnny. Les mères de ses enfants – Sylvie Vartan, Nathalie Baye, Laeticia – et de nombreuses autres. La première, Patricia Viterbo, une jeune actrice au destin tragique : "Un soir, elle était en tournage au bord de la Seine. On la filmait dans une voiture. Le frein à main n'était pas serré. La voiture a percuté le pont et l'a défoncée, elle est tombée à l'eau. Patricia ne savait pas nager, elle est morte noyée. Mes placards étaient pleins de ses vêtements, de son odeur. Elle avait 27 ans."

Malgré sa timidité, Johnny Hallyday a enchaîné les conquêtes. Claude François en était témoin : "Jaloux, il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex, raconte Johnny. C'était le circuit, tu savais que si tu sortais avec moi, tu pouvais te faire Cloclo. [...] Quand je plaquais une fille je lui disais de se consoler, que bientôt elle serait avec Cloclo." Si Johnny a les mots les plus doux pour Laeticia, son ex-épouse Adeline Blondieau lui a laissé un goût amer : "Adeline était hystérique, à la moindre contrariété, elle balançait les chaises par la fenêtre. [...] C'est un serpent, elle me cocufiait avec tous les petits mecs de Saint-Tropez et jouait les saintes-nitouches."

Un coffre de voiture

Johnny Hallyday n'a jamais rien caché de ses excès. Dans le livre, il explique que l'alcool l'aidait à vaincre sa timidité. Il raconte aussi une soirée avec Gérard Depardieu durant laquelle ils prennent en grosse quantité la drogue de l'époque, le brown sugar, un dérivé de l'héroïne. Cela aurait pu mal finir : en 1966, Johnny est déjà épuisé par les tournées incessantes et ses excès, il fait une tentative de suicide dont le sauve in extremis le regretté Ticky Holgado qui était à l'époque son secrétaire. "Afin qu'on ne me voie pas, ils sont passés par le garage accessible depuis mon immeuble, et ils m'ont mis dans le coffre de la voiture. Comme un cadavre. [...] Les filles crient, espèrent un baiser, un regard et, vous, vous saignez comme une bête dans l'ombre du coffre d'une voiture." Des années plus tard, Johnny Hallyday frôle de nouveau la mort, mais il ne l'aura pas choisi.

"Dans mes yeux", une autobiographie de Johnny Hallyday et Amanda Sthers, chez Plon, le 7 février. De plus amples extraits dans "L'Express", en kiosques mercredi 5 février.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel