Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh-Lanta annulé : Candide Renard sort du silence !

12 photos
Lancer le diaporama
Gilles Verdez fait des révélations sur Candide Renard dans "TPMP", 11 juin 2018
Nouvelles informations concernant l'affaire de l'agression sexuelle présumée sur le tournage de la saison 19 "Koh-Lanta". Pour la première fois, Candide Renard, candidate qui a accusé Eddy Guyot de l'avoir agressée sexuellement, s'est exprimée auprès de Gille Verdez. Des propos dévoilés par le chroniqueur, dans "TPMP".

Lundi 11 juin 2018, Gilles Verdez a fait de nouvelles révélations sur l'affaire Koh-Lanta, dans Touche pas à mon poste (C8). Pour rappel, la 19e édition a été annulée alors que le tournage venait de commencer car Candide Renard a accusé son coéquipier Eddy Guyot (34 ans) d'agression sexuelle. Si la jeune femme de 21 ans – dont le papa est l'entraîneur de football Hervé Renard – ne s'était jusqu'ici exprimée qu'auprès des autorités, elle aurait eu une conversation téléphonique avec le chroniqueur de TPMP.

À lire aussi

Des déclarations qui ont été rapportées par Gilles Verdez hier soir. Ainsi a-t-on appris qu'elle souhaitait absolument une confrontation avec son présumé agresseur contrairement à ce qui a été dit : "Elle n'a jamais refusé [lorsqu'elle a été entendue dans les locaux du SDPJ de Seine-Saint-Denis, NDLR] , elle dément formellement. Elle a toujours espéré une confrontation. Maintenant, c'est au juge de dire quand aura lieu cette confrontation." Le chroniqueur a ensuite expliqué qu'elle avait fait trois dépositions : une quand elle a atterri à Paris, une deux jours après son arrivée dans les locaux du SDPJ et une à Nancy (la ville ou Eddy Guyot est domicilié). "Sa version est la même durant ces trois dépositions. Il y a bien eu une tentative d'agression sexuelle selon elle", a-t-il précisé.

Et de poursuivre : "C'est une fille qui est extrêmement touchée, qui a été hospitalisée, qui est partie en Afrique, qui lorsqu'elle sortait acheter le pain ne pouvait plus supporter ce que certains lui disaient. Donc elle a préféré s'isoler un moment. Ça a été très difficile. Elle m'a raconté une scène où son père est tombé dans ses bras. Sa maman souffre aussi." Gilles Verdez est ensuite revenu sur les rumeurs disant que d'autres candidats avaient appuyé la version d'Eddy Guyot. Une fausse information selon le compagnon de Fatou. Les témoins n'auraient été entendus que lundi 11 juin 2018.

Et de conclure qu'elle n'avait en aucun cas souhaité mettre cette affaire en avant sur le tournage car elle se sentait menacée : "Selon elle, elle était la meneuse de son équipe bleue. Elle avait gagné la première épreuve d'immunité et au Conseil qui arrivait, elle n'était absolument pas menacée. (...) Elle maintient sa version des faits et demande à ce que justice soit faite."

Pour rappel, Eddy Guyot s'était déjà exprimé auprès de nos confrères de Closer. Il avait fermement nié les faits et n'avait pas hésité à s'en prendre à la production. "Quand j'étais seul à l'hôtel, j'ai sérieusement songé à me suicider. Si j'avais eu un couteau, je me serais coupé les veines", avait-il également confié.

Affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel