Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les Inconnus : La fameuse Ingrid de Tournez ménages perd son procès

6 photos
Lancer le diaporama

"Ingrid, est-ce que tu...'' Voilà une phrase que le trio d'humoristes Les Inconnus a rendu célèbre à travers son sketch culte Tournez ménages, diffusé en 1990 sur Antenne 2. Seulement, derrière le rire, il y a aussi un mécontentement, celui de la jeune femme blonde qui incarnait Ingrid. Celle dernière vient de perdre son procès contre le producteur du trio, Paul Lederman, se voyant ainsi refuser par la justice la reconnaissance du statut d'artiste-interprète, selon un jugement du 8 novembre dernier porté à la connaissance de l'AFP, ce mercredi 4 décembre.

Parodie de l'émission Tournez manège !, ancêtre du speed-dating, le sketch Tournez ménages mettait en scène des rencontres entre une charmante demoiselle, Ingrid (son véritable nom est Marianne), face à des messieurs pas franchement séduisants, incarnés par Didier Bourdon, Bernard Campan et Pascal Légitimus, et à la présentatrice jouée par Michèle Laroque.

En 2011, la fameuse Ingrid a assigné devant le tribunal de grande instance de Paris la société Productions Paul Lederman et Sony, qui avait édité la vidéo dans un coffret des Inconnus en 2003 et 2008. Elle avait réclamé des dommages et intérêts provisionnels et la désignation d'un expert pour se faire remettre tous les documents permettant de connaître précisément le nombre de cessions en télédiffusion accordées par la société Paul Lederman depuis 2001.

À l'origine, recrutée en 1990 par Antenne 2, elle avait signé deux contrats à durée déterminée, non pas en tant qu'artiste-interprète mais en tant qu'"artiste de complément". Elle avait cédé ses droits à la chaîne "à titre exclusif", en contrepartie du paiement de 7 725 francs bruts (soit un peu plus de 1 177 euros). Avec la notoriété de ce sketch, "Ingrid" a certainement voulu avoir une plus grande place... Cependant, son apparition "brève et neutre" a permis à la justice de trancher : elle n'est pas artiste-interprète mais sert "essentiellement de faire-valoir aux comédiens comiques", qu'on attend désormais de retrouver dans la suite des Trois frères.

En effet, le visionnage de la vidéo ne laisse pas de place au doute : les phrases cultes sont prononcées par le trio d'humoristes, pas par elle. C'est aussi l'avis de la 3e chambre civile du TGI, rendu le 8 novembre 2013 : "L'interprétation que donne la plaignante d'un rôle qui n'a pas vocation à rester dans les mémoires est elle aussi monotone et sans relief, ce qui explique que la chaîne de télévision n'ait pas fait appel pour le tenir à une comédienne de métier, mais à un mannequin.

"
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Leonardo Di Caprio : Gatsby le Magnifique mouille le smoking pour sa montée des marches
Jessica Biel, la chérie de Justin Timberlake dévoile son arme secrète : un sourire ravageur
Anne Hathaway : sa troublante ressemblance avec Audrey Hepburn