Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les sorties cinéma : Twilight et Brad Pitt face aux polémiques

5 photos
Lancer le diaporama

Après la raz-de-marée du cinéma français porté par les Intouchables et la Polisse, Hollywood reprend la main avec deux valeurs sûres. D'un côté, le début de la fin de la saga Twilight, de l'autre, Brad Pitt en coach sportif. Le hasard faisant curieusement bien les choses, c'est deux films polémiques venus du reste du monde qui affrontent les machines américaines. L'Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz et Sleeping Beauty, finalement interdit aux moins de 16 ans, trouveront enfin une réponse dans les yeux du public.

 

Twilight Chapitre 4 : Révélation 1ère partie de Bill Condon (Dreamgirls).

Avec Kristen Stewart, Robert Pattinson et Taylor Lautner.

L'histoire : Le mariage de Bella et Edward approche à grand pas. Leur union et leur passion va les emmener là où personne n'est jamais allé avant.

Ce qu'il faut retenir : Que dire de plus sur la saga aux dents longues qui excite le public adolescent - et pas que - du monde entier ? A l'aube de la fin, tous les regards sont portés sur cette première partie plus sombre, un an avant le dernier épisode.

Ce que la presse en dit : "Nuit de noce apocalyptique" et excitante pour Elle, "trop sage" pour Télérama, "une fin qui nous laisse sur notre faim" pour Ouest France, la première partie de Révélation ne fait pas l'unanimité.

 

Le Stratège de Kenneth Miller.

Avec Brad Pitt, Jonah Hill, Robin Wright et Philip Seymour Hoffman.

L'histoire : Le combat d'un ancien joueur de base-ball devenu coach qui se bat contre tous pour monter une équipe de champions sous-estimés par la profession.

Ce qu'il faut retenir : Difficile de ne pas flairer la success story hollywoodienne à plein nez. Pourtant, l'association du scénariste de The Social Network, du réalisateur de Truman Capote et de Brad Pitt dans un rôle terre-à-terre semble prometteuse. Déjà un sérieux concurrent pour les Oscars 2012.

Ce que la presse en dit : La critique s'accorde à dire que Le Stratège est une réussite. "Une très bonne surprise" pour Le Parisien, captivant du début à la fin pour Première, "passionnant et émouvant" pour Le Journal du Dimanche, le film devrait combler les amateurs de cinéma romanesque et de film d'auteur.

 

L'Ordre et la morale de Mathieu Kassovitz.

Avec Mathieu Kassovitz, Malik Zidi et Sylvie Testud.

L'histoire : Avril 1988, Île d'Ouvéa, Nouvelle-Calédonie. 30 gendarmes sont retenus en otage par un groupe d'indépendantistes Kanak. 300 militaires sont envoyés depuis la France pour rétablir l'ordre. Dans les yeux d'un jeune policier, l'Ordre et la morale s'entrechoquent.

Ce qu'il faut retenir : Résultat d'une lutte de 10 ans pour monter le projet, L'Ordre et la morale ressemble au projet le plus ambitieux et personnel de Mathieu Kassovitz. Après son expérience hollywoodienne traumatisante, le cinéaste revient vers ses premiers amours et devrait marquer les esprits avec ce film qui mérite mieux que d'être qualifié de coup de poing.

Ce qu'il ne faut oublier : Interdit en Nouvelle-Calédonie car jugé trop caricatural et provocateur, le film de Kassovitz est précédé d'une réputation chaotique. Curieusement, ceux qui accusent L'Ordre et la morale de raviver des blessures à peine cicatrisées n'ont toujours pas vu le film. Un conseil : voir le film pour se faire son propre avis.

Ce que la presse en dit : Le scénario ne convainc pas toujours - "trop de manichéisme" pour Télérama - mais le film surprend et peu osent descendre radicalement le projet. Positif parle même de "grands moments de cinéma".

 

Sleeping Beauty de Julia Leigh.

Avec Emily Browning et Rachael Blake.

L'histoire : Une étudiante dans le besoin intègre une agence de prostitution unique, où les jeunes filles sont endormies le soir avec leur client et se réveillent le lendemain sans aucun souvenir de ce qui s'est passé...

Ce qu'il faut retenir : Une histoire sulfureuse et intrigante, un regard sobre et froid, une jeune actrice audacieuse et la talentueuse Jane Campion (La leçon de piano) derrière le projet donnent plusieurs raisons de satisfaire sa curiosité.

Ce qu'il faut oublier : L'interdiction aux moins de 16 ans est une première pour un film sélectionné au festival de Cannes et projeté à 19h30 - et non pas en séance de nuit, comme les films plus spéciaux. Totalement démunie, la réalisatrice ne comprend pas en quoi son film peut être perçu comme une incitation à la prostitution : "Le vrai film à interdire, c'est Pretty Woman !"

Ce que la presse en dit : Le film n'avait pas fait l'unanimité à Cannes, et divise encore les avis aujourd'hui. "Très troublant" pour Première, "refroidissant" pour Libération, Sleeping Beauty révèle en tous les cas la jeune Emily Browning, qui avait à l'époque refusé le rôle titre de Twilight.

 

50/50 de Jonathan Levine.

Avec Joseph Gordon-Levitt, Seth Rogen, Anna Kendrick et Bryce Dallas Howard.

L'histoire : A 27 ans, un homme apprend qu'il est atteint d'un cancer. Les hauts, les bas, les amis, la famille, le rire, la peur et tout ce qui suit ce genre de nouvelle.

Ce qu'il faut retenir : L'outsider du jour. Fruit du cinéma indépendant américain, 50/50 s'attaque à un sujet gris et apporte une touche de rose. Révélé dans Mysterious Skin, prochainement dans The Dark Knight Rises, Joseph Gordon-Levitt retrouve l'énergie de 500 jours ensemble avec cette comédie douce-amère.

Ce que la presse en dit : Le cocktail entre la comédie et le drame fait mouche. "D'une pureté rarissime" pour Cinémateaser, 50/50 est salué pour sa tendresse et sa sincérité. La petite trouvaille légère de la semaine.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel