Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marion Cotillard, Vincent Cassel, Léa Seydoux... Le cast fou de Xavier Dolan

Accrochez-vous, la distribution du prochain long métrage de Xavier Dolan, septième du nom, est aussi folle qu'improbable. Le jeune réalisateur de J'ai tué ma mère et de Mommy va revenir à la langue française avec un projet intitulé Juste la fin du monde. Après The Death and Life of John F. Donovan, un détour dans la langue de Shakespeare – une première pour ce cinéaste canadien –, avec notamment Jessica Chastain, Susan Sarandon, Kit Harington et Kathy Bates, Dolan s'attaquera à la réalisation de ce long métrage réunissant l'une des plus belles distributions jamais vues en France.

Marion Cotillard, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Gaspard Ulliel... Autant de stars françaises multirécompensées, courtisées par les cinéastes du monde entier, réunies devant une seule caméra. Et c'est la première fois qu'il les dirigera – à l'exception de Nathalie Baye qu'il avait engagée sur le très beau Laurence Anyways. Le jeune metteur en scène, que l'on retrouvera en mai prochain en tant que membre du jury de la compétition officielle (il a remporté l'an dernier le Prix du Jury pour l'éblouissant Mommy), adaptera la pièce de Jean-Luc Lagarce. Et c'est sur les conseils de sa muse et actrice, Anne Dorval, que le jeune homme s'est lancé dans ce projet pharaonique. "Je suis emballé par Juste la fin du monde. La perspective de travailler avec ces acteurs m'enchante, bien évidemment. Ma passion la plus viscérale, mon absolue priorité sur les plateaux est toujours le perfectionnement de la relation avec l'acteur, la précision du langage, et l'importance non pas juste de les diriger en tant que réalisateur ou qu'exécutant, mais de jouer avec eux, littéralement, comme un acteur/réalisateur, même de l'autre côté du miroir. Rassembler tous les acteurs dans la même pièce fut un casse-tête chinois de qualification olympique, mais tous les sacrifices paraissent futiles quand je pense que je vais me retrouver dans le même espace artistique que ces cinq individus si extraordinaires, si créatifs", a commenté le Québécois qui compte déjà cinq films du haut de ses 25 ans.

De ce film dont le tournage débutera en mai prochain, Xavier Dolan dit qu'il faut s'attendre à ce qu'il puisse "tendre un pont entre Mommy et John F. Donovan, deux projets dont les genres et profils sont assez distincts". "C'est la deuxième fois que j'adapte une pièce et je dois admettre que, jusqu'à présent, les romans et les pièces ont toujours été la voie royale vers le scénario, pour citer un ami scénariste. J'adore les adaptations ; elles représentent un défi différent pour moi", assure-t-il. Le hasard faisant bien les choses, Juste la fin du monde sera vendu à Cannes en mai prochain.

Le pitch : Après douze ans d'absence, un écrivain retourne dans son village natal pour annoncer à sa famille sa mort prochaine. Ce sont les retrouvailles avec le cercle familial où l'on se dit l'amour que l'on se porte à travers les éternelles querelles, et où l'on dit malgré nous les rancoeurs qui parlent au nom du doute et de la solitude.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Ashley Benson, elle vole la vedette à Selena Gomez !
Naomi Watts en Lady Diana s'invite à Paris
Cate Blanchett : sublime, l'héroïne de Woody Allen illumine le red carpet
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel