Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques de Whitney Houston : Un dernier adieu entre rires, larmes et chansons

31 photos
Lancer le diaporama
Les obsèques de Whitney Houston à Newark le 18 février 2012 dans le New Jersey

Hier, Newark (New Jersey) était en deuil à l'occasion des obsèques de Whitney Houston. C'est dans la petite église baptiste New Hope où la star chantait alors qu'elle n'était qu'une enfant que toute sa famille et ses proches ont pu lui faire leurs adieux en chanson. Des chants gospels ont envahi cette petite église de briques rouges, comme le relate l'AFP. C'est donc dans une ambiance de fête, celle des cérémonies baptistes chères au coeur de la communauté noire américaine que tous ceux qui ont aimé Whitney, décédée samedi 11 février dernier, ont pu lui rendre un dernier hommage . Entre joie et larmes mais toujours en chanson, Whitney s'en est allée dans son cercueil doré...

Après s'être réunis pour une cérémonie encore plus privée le 17 février au Funerarium de Newark, Cissy Houston, la mère de la défunte, totalement dévastée, a pu retrouver Dionne Warwick, la cousine de Whitney, son mentor Clive Davis mais aussi Bobbi Kristina, la fille de Whitney Houston. Ils ont tous pu entendre les hommages rendus, par les nombreuses personnalités présentes, à celle qu'ils ont tant aimée.

La dépouille de la pop star arrivée à 10h (heure locale), la cérémonie a pu débuter à 12h20. Parmi une pléiade de stars, on pouvait compter la présence de Stevie Wonder, Kevin Costner, Elton John, Beyoncé et son mari Jay-Z, Alicia Keys ou encore Oprah Winfrey et Mariah Carey, qui ont tenu à se faire très discrètes afin de ne pas perturber la cérémonie.

Si les hommages et anecdotes familiales furent nombreuses, celui de Kevin Costner restera à jamais gravé dans les mémoires des convives. "J'étais encore ton Bodyguard, il n'y a pas si longtemps, et maintenant tu es partie", a-t-il confié. La voix nouée par les larmes et l'émotion, l'acteur de 47 ans a révélé au grand jour comment la production du film Bodyguard avait rechigné à engager la chanteuse noire pour le rôle : "Peut-être fallait-il quelqu'un de blanc, personne ne l'a dit tout haut mais c'était une question entendue." Il a également avoué s'être battu pour que Whitney soit choisie pour le rôle de Rachel Marron. "J'ai dit à tout le monde que j'avais bien remarqué que Whitney était noire. Le seul problème était que je pensais qu'elle était parfaite pour ce que nous voulions faire", a-t-il déclaré. Entre rires et larmes, les convives buvaient les paroles du partenaire de Whitney dans le célèbre Bodyguard (1992).

C'est en particulier leurs racines communes, leur religion baptiste, qui avaient rendu si proches la chanteuse et son "bodyguard". Durant ce discours des plus émouvants, Kevin Costner a également évoqué "le fardeau inexplicable qui accompagne la célébrité", revenant sur les problèmes d'addiction de Whitney : "Appelez-le doute, appelez-le peur, je porte le mien et je sais que les célébrités dans cette pièce portent aussi le-leur. Ce fardeau qui a rendu Whitney superbe et qui l'a fait trébucher en partie à la fin."

Un discours plein de tendresse durant lequel, le comédien a ainsi délivré son dernier message d'amour à la star : "Whitney, si tu m'entends maintenant, je te dirais que tu n'étais pas seulement à la hauteur, tu étais superbe (...), tu n'étais pas seulement jolie, tu étais aussi belle qu'une femme puisse être, et les gens ne t'aimaient pas seulement, ils t'adoraient." Un hommage bouleversant qui a fait coulé beaucoup de larmes dans l'assemblée.

Plus difficile de parler pour la belle Alicia Keys, qui, littéralement bouleversée par le tragique évènement, a eu du mal à contenir l'émotion dans sa voix. Avant de se lancer dans une interprétation plus que touchante de Prelude to a Kiss, Alicia Keys a ainsi remercié Whitney Houston pour avoir permis à tant d'artistes de se sentir plus forts. Stevie Wonder, lui, a chanté une version très personnelle de son Ribbon in the sky, comme le rappellent nos confrères du journal Le Parisien. Enfin, R. Kelly a repris I Look to You, un titre qu'il a écrit pour le dernier album de la chanteuse aujourd'hui disparue. Les 1500 invités ont vibré une dernière fois auprès de Whitney en écoutant toutes ces voix sublimes...

Si Clive Davis a rendu hommage à celle que l'on appelait "The Voice', Aretha Franklin, elle, était aux abonnés absents. En effet, la chanteuse qui devait se produire durant la cérémonie n'a pu être présente pour des raisons de santé. Elle a ainsi expliqué via sa page Facebook officielle : "C'est avec beaucoup de regrets que je n'ai pu assister aux obsèques de Whitney Houston et j'en suis vraiment désolée. J'avais l'intention d'être présente mais malheureusement, je souffre de terribles spasmes dans la jambe ce qui a bloqué les muscles de cette dernière jusqu'à 4h du matin. Mon coeur était naturellement aux côtés de Cissy, Dionne, Bobbi Kristina et tous les autres membres de la famille."

Bobby Brown aussi a brillé par son absence. Pour lui, pas de problème de jambes. En effet, l'ex-mari de Whitney Houston et père de sa fille Bobbi Kristina, 18 ans, n'a pas assisté à l'intégralité de la cérémonie. Alors que les rumeurs voudraient que Bobbi Brown se soient quelque peu accrochés avec les membres de la famille de Whitney, ces derniers lui reprochant d'être à l'origine des problèmes d'addictions de la chanteuse, le chanteur de 43 ans a donné sa version des faits à l'occasion d'une interview accordée au site américain People. "Mes enfants et moi avons été invités aux funérailles de mon ancienne épouse Whitney Houston. Nous nous sommes assis et la sécurité n'a alors pas cessé de tenter de nous déplacer. Je n'ai pas compris pourquoi ces derniers se comportaient ainsi avec moi et ma famille. J'ai ainsi préféré embrasser le cercueil de mon ex-femme et partir sans faire de scène. Ce n'était en aucun cas le cadre pour", a-t-il confié. Sur la toile, le départ précipité de Bobby Brown n'a pas tardé à déclencher une véritable polémique...

Une cérémonie bouleversante au lendemain de laquelle, le corps de la chanteuse sera inhumé à 15 kilomètres de là, au cimetière Fairview de Westfield, aux côtés de son père John Houston, décédé en 2003. Le cercueil de Whitney Houston a été transporté en dehors de l'église baptiste de Newark, à la fin de la cérémonie des obsèques de la chanteuse alors que l'un de ses plus grands tubes I Will Always Love You s'emparait de l'endroit après trois heures et demie de cérémonie.

La dépouille de la pop star a été déposée dans un corbillard doré surmonté de fleurs qui a pris place dans le cortège funéraire pour être emmenée dans un lieu inconnu, en attendant l'enterrement qui aura lieu aujourd'hui, dimanche 19 février, dans l'intimité familiale.


Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel