Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscars 2015, toute la cérémonie : Le triomphe de Birdman, les favoris primés

Alejandro Inarritu et ses scénaristes primés pour Birdman et l'Oscar du meilleur scénario original
39 photos
Lancer le diaporama
Alejandro Inarritu et ses scénaristes primés pour Birdman et l'Oscar du meilleur scénario original

Le rideau est tombé sur la 87e cérémonie des Oscars, qui s'est déroulée au Dolby Theatre de Los Angeles le 22 février. Le maître de cérémonie Neil Patrick Harris a mené la danse lors de cette soirée qui a vu le sacre de Birdman (4 Oscars dont meilleurs film et réalisateur) et de The Grand Budapest Hotel (4 prix). Ils sont suivis par Whiplash et 3 beaux prix, techniques mais aussi celui de la meilleure performance dans un second rôle pour J.K. Simmons. Favoris, Patricia Arquette (Boyhood), Julianne Moore (Still Alice) et Eddie Redmayne (Une merveilleuse histoire du temps) l'étaient aussi et ont remporté la victoire. Marion Cotillard n'a décroché une deuxième statuette après le triomphe de La Môme avec Deux jours, une nuit, mais la France peut faire cocorico avec la victoire du compositeur Alexandre Desplat. Nommé pour deux films, il gagne grâce à sa superbe partition musicale pour The Grand Budapest Hotel et pas Imitation Game. C'est son premier Oscar après 8 nominations au total.

Cette édition était marquée par la controverse sur le manque de diversité dans les nominations et à Hollywood en général. Et l'un des moments les plus émouvants sera celui de la victoire de Glory, chanson de Selma, biopic sur Martin Luther King. La performance en live et le discours des lauréats (il y en aura d'autres géniaux aussi, celui de Patricia Arquette et du scénariste d'Imitation Game) donneront des frissons, à l'heure où les Etats-Unis souffrent de graves problèmes concernant la place des noirs-américains dans la société. Emotion aussi avec l'hommage en chanson de Jennifer Hudson après la vidéo commémorative pour les artistes décédés, ou l'interprétation superbe de The Sound of Music par Lady Gaga. La musique a aussi été source d'euphorie avec la séquence d'ouverture et les délirants Jack Black et Neil Patrick Harris, ou encore le tube qui booste, Everything is Awesome.

L'an dernier, c'est Twelve years a slave, oeuvre bouleversante sur l'esclavage, qui avait été sacrée.


Tout le déroulé de la 87e édition des OSCARS 2015

>>>Tapis rouge

00:43 : Laurent Weil et Didier Allouche commentent la cérémonie des Oscars depuis le tapis rouge de la cérémonie, diffusée sur Canal+. Ils ont pu recueillir les impressions d'Abderrahmane Sissako, réalisateur de Timbuktu, et sa compagne la coscénariste Kessen Tall : "C'est bien que ce film soit vu, et pas seulement en Afrique. (...) Si je gagne, mon discours, je ne l'ai pas préparé. J'ai 45 secondes, je vais le faire de façon intuitive."

01:48 : Laura Dern venue avec son père, Bruce Dern. L'acteur nommé pour Nebraska l'an dernier accompagne sa fille nommée pour Wild ! Laurent Weil explique qu'il y a eu des trombes d'eaux qui sont tombées. Oscars pluvieux, lauréats heureux ? Michael Keaton, nommé pour Birdman, présente son film aux spectateurs français : "Asseyez-vous, détendez-vous, c'est tout un parcours cinématographique." Cate Blanchett, oscarisée pour Blue Jasmine, fait irruption dans une robe noire longue, suivie de John Legend inséparable de son amoureuse Chrissie Teigen, ou encore Robert Duvall. Alejandro Gonzalez Inarritu, réalisateur de Birdman, loue la France à qui l'on doit la création du cinéma.

02:00 : La belle Felicity Jones parle d'Une merveilleuse histoire du temps : "Il fallait être fidèle aux personnages, on était là pour raconter leur histoire. J'ai aimé que le film s'attarde sur l'histoire d'amour, quelque chose de peu conventionnel." L'oscarisée de l'an dernier Cate Blanchett, radieuse comme à son habitude, répond aux questions de Canal+ au côté de Robert Duvall, nommé pour The Judge. Eddie Redmayne (Une merveilleuse histoire du temps) explique qu'il lui a fallu beaucoup de temps pour lâcher son personnage, le génie Stephen Hawking. J.K. Simmons, nommé pour Whiplash, est aux anges, il est LE favori pour l'Oscar du second rôle. Harvey Weinstein, l'influent producteur et distributeur, est venu soutenir Imitation Game.

02:21 : Marion Cotillard, Jennifer Aniston et son fiancé Justin Theroux, Reese Witherspoon, Nicole Kidman... Les déesses poursuivent leur défilé à Los Angeles. On notera le look de Lady GaGa (elle doit interpréter une chanson) avec ses gants...

>>>Toute la cérémonie des Oscars 2015

02:30 : Neil Patrick Harris a fait son numéro d'ouverture ! Un numéro musical évidemment, avec la collaboration d'Anna Kendrick (Hit Girls) en robe de princesse dorée. Ils se font stopper par un Jack Black survolté et génial. Neil reprend le micro après qu'Anna hurle sur Jack, pour faire le final de "Moving Pictures" en grande pompe. Il dira ensuite que ce numéro a été totalement improvisé. Mais oui Barney !

02:45 : La danse des prix a commencé et c'est le grand favori J. K Simmons qui remporte l'Oscar du meilleur second rôle pour Whiplash ! Il lui a été remis par Lupita Nyong'o, lauréate de l'an dernier pour 12 Years a slave. Très populaire aux Etats-Unis, il a reçu une standing ovation.

02:53 : Déjà une page de publicité après l'interprétation d'Adam Levine (Maroon 5) d'un des titre de New York Melody... Neil Patrick Harris annonce l'arrivée de l'ultra sexy Jennifer Lopez et Chris Pine. Ils remettent l'Oscar des meilleurs costumes au film The Grand Budapest Hotel.

03:02 : Reese Witherspoon, nommée pour Wild, a d'abord une autre mission. La star de Walk the Line qui lui a valu l'Oscar, vient remettre le prix du meilleur maquillage à The Grand Budapest Hotel ! 2 prix déjà. A la différence des César, les discours sont chronométrés et limités dans le temps, de quoi accélérer la cadence !

03:05 : "Un acteur qui sait jouer un strip-teaser comme un lutteur", dit Neil Patrick Harris pour présenter Channing Tatum. Il révèle la "team Oscars", qui met en valeur la nouvelle génération prometteuse du cinéma.

03:11 : Nicole Kidman et Chiwetel Ejiofor entrent en scène. "A chaque fois qu'on allume la télévision, on nous rappelle ce qui nous sépare", dit le héros de 12 years a slave. "Au cinéma ou au théâtre, on rit et pleure ensemble. Les films n'ont pas de frontières", à l'actrice de The Hours. Ils dévoilent l'Oscar du meilleur film étranger à Ida, représentant la Pologne. "Je souhaiterais dédier ce film à ma femme, mes parents qui m'ont quitté et mes enfants. C'est vous ma récompense." Petite déception pour Timbuktu qui aura tout de même ses 7 César pour se consoler.

03:15 : La grande Shirley MacLaine a le plaisir de présenter des films nommés pour l'Oscar suprême : Boyhood, Une merveilleuse histoire du temps et Birdman. Le maître de cérémonie vient parler au public. Il interroge Steve Carell, comme s'il ne le connaissait pas. Et il annonce l'arrivée de Marion Cotillard, "quelqu'un qui sait dire le mot escargot". La Môme oscarisée introduit la chanson Everything is Awesome, titre de La Grande Aventure Lego, film injustement boudé de la catégorie meilleur film par ailleurs. Avec la bande de Lonely Island, c'est le délire total ! Et la pluie d'Oscars en Lego.

03:30 : Kerry Washington, la star de Scandal, et Jason Bateman, celle d'Arrested Development révèlent l'Oscar du meilleur court métrage à The Phone Call. Pour le meilleur court métrage documentaire, l'Oscar va à Crisis Hotline: Veterans Press 1.

03:35 : Viola Davis a l'honneur de saluer les lauréats des Governors Awards, dont Harry Belafonte. "Tout est mieux quand on a une belle voix, notamment pour les Britanniques", dit Neil Patrick Harris. Il se dirige vers David Oyelowo (alias Martin Luther King dans Selma, snobé de la catégorie meilleur acteur) pour entendre son bel accent. Il est chaleureusement applaudi : "Maintenant vous l'aimez ah ouais", dit en riant le présentateur au public. Star de la country, Tim McGraw, introduit par Gwyneth Paltrow, chante I'm not gonna Miss You de Glenn Campbell.

03:45 : Neil Patrick Harris arrive en slip sur la scène des Oscars (clin d'oeil au plan séquence de Birdman), après être passé près d'un batteur déchaîné en lui disant "c'est pas mon tempo" ! Il affiche sa belle silhouette musclée en disant : "Le métier d'acteur est un métier noble", dit-il avant de laisser la place à Miles Teller (héros de Whiplash) et Margot Robbie (la bombe du Loup de Wall Street). Ils rendent hommage à tous les techniciens du cinéma. C'est au tour de Sienna Miller et Chris Evans de remettre l'Oscar du meilleur mixage son à Whiplash. Puis l'Oscar du meilleur montage son revient à American Sniper.

03:53 : Neil Patrick Harris s'est rhabillé et applaudit Jared Leto, lauréat de l'an dernier pour Dallas Buyers Club et toujours aussi chevelu. Une petite blague sur Meryl Streep et son nombre incalculable de nominations, et il annonce l'Oscar du meilleur second rôle à Patricia Arquette pour Boyhood. Dans son discours, elle fait passer un message féministe sur l'égalité des droits en appuyant sur le même salaire pour les femmes ! Meryl Streep se lève de son siège pour approuver et J-Lo est à fond ! Les pronostics disaient vrai, sa performance sur 12 ans, magnifique en maman et femme débordée par la vie, a été primée.

04:01 : Le fameux Peeta de Hunger Games, Josh Hutcherson, présente la chanson qui fait partie des nominations, Grateful de Beyond the Lines, interprété par Rita Ora. Puis, les jeunes Chloe Grace Moretz et Ansel Elgort annoncent l'Oscar des meilleurs effets visuels pour Interstellar. Absent des catégories reines, le film de Christopher Nolan aura le droit à ce joli trophée, résultat d'une technicité impeccable du long métrage.

04:08 : Sur les notes de Time of My Life (Dirty Dancing), Anna Kendrick et Kevin Hart remettent l'Oscar du meilleur court métrage d'animation au Festin (Feast) des studios Disney.

04:11 : "Voici des acteurs qui ont remporté plus d'argent que vous tous dans la salle, Dwayne Johnson et Zoe Saldana", dit NPH en présentant l'héroïne d'Avatar et The Rock. L'Oscar du meilleur film d'animation revient aux Nouveaux Héros (Big Hero 6) des studios Disney. "Merci à John Lasseter, le meilleur des patrons", clame le lauréat. On regrettera que La Grande Aventure Lego n'ait pas eu la possibilité de concourir dans cette catégorie.

04:19 : Cheryl Boone Isaacs, présidente de l'Académie, rend hommage aux cinéastes du monde entier qui se battent pour la liberté d'expression. Une vanne encore pour Octavia Spencer par le maître de cérémonie et c'est au tour de Felicity Jones (nommée pour Une merveilleuse histoire du temps) et Chris Pratt de révéler l'Oscar des meilleurs décors à The Grand Budapest Hotel. Décidément, il semble que le film de Wes Anderson rafle tous les prix techniques ou presque !

04:26 : Les séduisants Idris Elba et Jessica Chastain remettent l'Oscar de la meilleure photographie à Emmanuel Lubezki, Birdman. Il avait déjà gagné l'an dernier pour Gravity. !

04:32 : La grande et multi-récompensée Meryl Streep (3 Oscars) rend hommage aux disparus : "De leur vivant ils nous ont tant donné. Il nous ont fait rire, réfléchir, pleurer. Ils nous ont donné de l'espoir, nous ont bousculés. Ils nous manqueront pareils à de chers amis. Mais leur travail reste leur témoignage. Ils resteront uniques dans nos mémoires." La dernière image de la vidéo commémorative sera celle du metteur en scène du Lauréat, Mike Nichols. L'écran s'ouvre sur Jennifer Hudson qui chante I can't Let Go. Sur Twitter, certains se demandent pourquoi l'humoriste Joan Rivers n'apparaît pas dans la vidéo hommage. De plus, des commentaires souligent que la chanteuse Jennifer Hudson rend hommage aux artistes décédés avec beaucoup d'intensité, elle qui a perdu sa mère, son frère et son neveu, tués par balles.

04:44 : La sirène Naomi Watts et Benedict Cumberbatch - nommé pour Imitation Game - présentent l'Oscar du meilleur montage à Whiplash. 3e prix pour le film sur un jeune batteur passionné.

04:49 : Terrence Howards est très ému en introduisant trois films en lice pour l'Oscar, Whiplash et un batteur passionné, Selma et le parcours de Martin Luther King, et Imitation Game sur le travail du mathématicien Alan Turing durant la Seconde Guerre mondiale. La persévérance est à l'honneur !

04:51 : Deux acteurs qui ont été "snobés" des nominations, la scintillante Jennifer Aniston (Cake) et l'élégant David Oyelowo (Selma), se consoleront en offrant l'Oscar du meilleur documentaire à CitizenFour.

04:59 : Octavia Spencer, complice des vannes de Neil Patrick Harris et oscarisée pour La Couleur des sentiments, vient introduire Glory, la chanson du film Selma, interprétée par John Legend et Common. La mise en scène est particulièrement poignante pour ce titre dont le background historique (la marche pour les droits civiques des noirs-américains) est puissant. Standing ovation dans la salle, David Oyelowo, Martin Luther King dans Selma ne cache pas ses larmes.

05:06 : Petite vengeance d'Idina Menzel qui vient sur scène en annonçant John Travolta sous un nom farfelue. Une référence au cafouillage de l'acteur l'an dernier quand il avait présenté l'interprète de La Reine des neiges. Trève de plaisanterie, l'Oscar de la meilleure chanson revient à Glory de Selma. Le public a encore des frissons tout juste après la performance. La productrice du film, la prêtresse de la télévision Oprah Winfrey, a les yeux qui brillent. "Cette lutte pour la justice est encore d'actualité", dit John Legend. "Nous avons le record d'hommes noirs en prison", ajoute-t-il. La salle se lève de nouveau.

05:15 : Scarlett Johansson, divine dans sa robe émeraude, fait honneur à La Mélodie du bonheur de Robert Wise avec Julie Andrews, lauréat de 5 Oscars et qui fête ses 50 ans. Lady Gaga a rangé ses gants rouges pour chanter telle une grande cantatrice The Sound of Music. Pas d'excentricité pour la star de la pop cette fois qui a le privilège d'interpréter cette oeuvre mythique. Et c'est alors qu'entre en scène l'incomparable Julie Andrews herself ! Elle remercie Lady GaGa pour ce bel hommage. L'iconique Julie remet l'Oscar de la meilleure musique à Alexandre Desplat, pour The Grand Budapest Hotel. Il était également nommé pour Imitation Game. C'est la première fois que le compositeur français, nommé 8 fois au total depuis 2007, remporte la statuette. "Wes, tu es un génie. (...) Ça a été une décennie incroyable pour moi à Hollywood, j'ai travaillé avec de grands réalisateurs", dira-t-il.

05:31 : Le Flic de Beverly Hills, Eddie Murphy, est loin de ses succès du box office, mais il est là pour les Oscars (en ayant oublié son humour) et pour décerner l'Oscar du meilleur scénario original à Birdman. Le film d'Inarritu en est à 2 Oscars. On peut voir que les acteurs du film sont très enthousiastes face à ce nouveau prix.

05:35 : Star de la télé, Oprah Winfrey a décidé de s'impliquer de plus en plus dans le cinéma. Elle joue et produit dans Selma et présente l'Oscar de la meilleure adaptation à Imitation Game, adapté du livre d'Andrew Hodges. Graham Moore, le scénariste, révèle sur scène qu'il a tenté dans sa jeunesse de mettre fin à ses jours car il ne se sentait pas comme les autres. Il envoie un message à tous les jeunes qui souffrent de ne pas céder au suicide : "Stay weird, stay different" (Restez bizarres, restez différents). La standing ovation est évidente face à ce beau discours. Imitation Game est l'histoire vraie du mathématicien Alan Turing, héros de guerre qui a déchiffré le code Enigma des nazis, qui a ensuite été "accusé" d'homosexualité par la Grande-Bretagne, obligé de recevoir un traitement chimique. Il a fini par mettre fin à ses jours.

05:42 : Ben Affleck, réalisateur de l'oscarisé Argo, est choisi pour révéler l'Oscar du meilleur réalisateur à Alejandro Gonzalez Inarritu pour Birdman. Il avait été nommé précédemment pour Babel. Sa mise en scène virtuose et dingue pour nous faire plonger dans les méandres de l'humain, ses contradictions, sa pensée, ses névroses, a été saluée.

05:50 : Cate Blanchett, lauréate l'an dernier pour Blue Jasmine, décerne l'Oscar du meilleur acteur à Eddie Redmayne pour Une merveilleuse histoire du temps. Il dédie son prix à Stephen Hawking et à tous ceux qui souffrent de la même maladie que lui, la sclérose latérale amyotrophique. Il rend hommage aussi à sa partenaire, Felicity Jones.

05:58 : Le prix de la meilleure actrice est présenté par Matthew McConaughey, récompensé l'an dernier pour Dallas Buyers Club. Après un petit "alright", il remet le prix à Julianne Moore pour Still Alice. Elle profite de sa lumière pour sensibiliser sur la lutte contre la maladie d'Alzheimer. Elle était comme Eddie Redmayne, favorite pour ce prix.

06:02 : Avant le dernier prix, NPH décide d'ouvrir sa malette à prédictions et les lit, mais tout le monde n'a pas saisi la blague... Après avoir été honoré aux César, Sean Penn est aux Oscars pour dévoiler le prix du meilleur film. Il fait un temps d'arrêt : "Qui lui a donné la green card ?" - une blague pour l'acteur qui a été dirigé par le réalisateur gagnant dans 21 grammes. Et c'est donc Birdman du Mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu qui gagne la plus prestigieuse des statuettes. Au total 4 Oscars pour ce film.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Retrouvez Rosanna Arquette dans "Holy Lands", le film d'Amanda Sthers, au cinéma le 16 janvier 2019.
Baby fever chez Kardashian, la relève - par Purepeople, 2018.
Heidi Klum, reine incontestée d'Halloween ! Octobre 2018.
Baby Fever chez les Kardashian, par Purepeople - 2018.
Heidi Klum, reine incontestée d'Halloween ! Octobre 2018.
Charles Aznavour et Ulla Thorsell, une grande histoire d'amour - par Purepeople, 2018.
Mason, Penelope et Reign Disick, North, Saint et Chicago West, Stormi Webster et True Thompson forment la relève du clan Kardashian. Novembre 2018.
Jennifer Garner joue Groovy Kind of Love pour le 43e anniversaire de son amie Reese Witherspoon, le 22 mars 2019
Donal Trump président, un enfer pour Melania (aussi), par Purepeople - 2018.
Miley Cyrus en 5 looks cultes par Purepeople, 2018.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel