Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Gods of Egypt" : Accusée de racisme, l'équipe du film s'excuse

Le film se déroule dans l'Égypte antique, mais les acteurs principaux ne ressemblent pas aux habitants de la région...

Le sujet ne passe plus sous silence et met en évidence l'absurdité de certains choix dans l'industrie du cinéma, à Hollywood notamment. Cette fois, c'est le film d'aventure Gods of Egypt qui est au coeur du scandale, pour avoir choisi un casting composé majoritairement d'acteurs blancs, alors que l'histoire relate un épisode de la mythologie égyptienne.

Bande-annonce du film Gods of Egypt en salles le 13 avril 2016

L'acteur écossais Gerard Butler (le héros de 300) et le Danois Nikolaj Coster-Waldau (Jamie Lannister dans Game of Thrones) tiennent les rôles principaux du film Gods of Egypt, incarnant des dieux guerriers. Un casting qui compte aussi sur Geoffrey Rush, Brenton Thwaites et Courtney Eaton, dont la peau est claire. Seuls l'Afro-Américain Chadwick Boseman et la Franco-Cambodgienne Elodie Yung ont des origines étrangères.

Dès le début du tournage, en 2014, la couleur blanche dominante du casting avait été montrée du doigt. L'écrivain australien Ruby Hamad avait écrit : "Et encore une fois la tradition du whitewashing [choisir des artistes blancs pour tenir des rôles faits pour des gens d'ethnies différentes, NDLR] hollywoodien continue." Une constatation qui a repris lorsque les premières images du film, puis la bande-annonce, ont été dévoilées en novembre. L'actrice Bette Midler s'était exclamée sur Twitter : "Les Égyptiens, dans l'histoire et aujourd'hui, n'ont jamais été blanc ! Revoyez votre géographie ! C'est l'Afrique."

Nous avons échoué et nous nous en excusons

Ce à quoi la production du film a décidé de répondre. Vendredi 27 novembre, le réalisateur Alex Proyas (Dark City ; I, Robot) s'est exprimé dans un communiqué diffusé dans les médias américains : "Le processus du casting comporte de nombreuses variables et contraintes. Mais il est clair que nos choix d'acteurs auraient pu être plus variés. Je m'excuse sincèrement envers tous ceux qui ont pu être blessés par nos décisions." La société de production Lionsgate a également réagi : "Nous reconnaissons notre responsabilité sur le fait que les distributions doivent être les reflets de la diversité et de la culture des périodes qui sont décrites. Nous avons échoué dans ce cas-là et nous nous en excusons. Lionsgate est engagée dans l'idée de faire des films qui reflètent la diversité de notre public. Nous avons, nous faisons et nous ferons de notre mieux pour respecter cela."

La réalisatrice du film Selma, sur Martin Luther King, Ava DuVernay, a fait part de son opinion sur son compte Twitter. "Ce genre d'excuses n'arrivent jamais, pour quelque chose qui arrive tout le temps. Une situation peu habituelle est à souligner. Gods of Egypt me fait encore plus apprécier les choix de Star Wars de [J.J.] Abrams. Cela me fait encore plus applaudir Creed de [Ryan] Coogler. Nous méritons plus d'icônes à notre image."

Dernièrement, ce sont les films Welcome Back (Aloha) de Cameron Crowe et Exodus de Ridley Scott qui avaient été pointés du doigt pour des choix d'acteurs, toujours de peau blanche. Rooney Mara aussi avait été critiquée pour jouer le rôle d'une Améridienne, Lily la tigresse, dans la nouvelle version des aventures de Peter Pan.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image