Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Exodus, film raciste ? Le réalisateur Ridley Scott réplique

Le réalisateur Ridley Scott a dû faire face à une polémique sur la couleur de ses acteurs dans son ambitieux projet sur la vie de Moïse, Exodus. Des mois après que la naissance de la controverse, le cinéaste britannique a pris la parole dans Variety. Le parti pris d'avoir choisi des acteurs blancs pour incarner les premiers rôles de ce récit qui se déroule en Égypte est très clair : sans acteurs blancs connus, il n'aurait financièrement pas pu monter son film. Des propos qui ne vont pas empêcher le #BoycottExodusMovie de continuer de se répandre sur les réseaux sociaux. Car même s'il n'approuve pas cette situation malheureusement bien réelle, le metteur en scène a joué le jeu des décideurs, contribuant à ne pas faire changer les mentalités.

On lui doit Alien, Gladiator ou plus récemment Prometheus. Ridley Scott est habitué aux projets pharaoniques et connaît bien les studios hollywoodiens. C'est donc très fermement qu'il déclare : "Je ne peux pas monter un film avec un tel budget (...) et dire que mon acteur est Mohammed Machin. Je n'aurai pas d'argent. Donc la question ne se pose même pas."

C'est ainsi qu'il a choisi l'oscarisé Christian Bale (Fighter, la trilogie du Dark Knight) pour jouer le personnage de Moïse dans Exodus - Gods and Kings qui, d'après les recherches et la tradition religieuse, serait d'origine égyptienne. De plus, ce sont également des acteurs blancs qui incarnent les autres rôles les plus importants de ce long métrage : le pharaon Ramsès - Joel Edgerton - et la reine Tuya - Sigourney Weaver. Des acteurs issus de différentes ethnies participent également au film, tels que Ben Kingsley (de père indien) en Nun, l'Iranienne Golshifteh Farahani en Nefertari et Indira Varma (d'origine indienne) en Miriam, mais ils figurent dans la catégorie "second rôle".

Ridley Scott avait déjà assuré sur Yahoo que son film Exodus était aux confluents des cultures : "Il y a beaucoup de théories différentes à propos des ethnies en Égypte et nous avons beaucoup discuté sur leurs représentations. Nous avons choisi des comédiens aux ethnicités différentes pour refléter la diversité des cultures, allant des Iraniens aux Latins en passant par les Arabes."

Joel Edgerton avait lui aussi réagi face à la polémique, répondant aux questions de SBS : "Ce n'est pas mon travail de prendre ces décisions. On me demande de faire un job et ça aurait été très difficile de refuser. Mais je dois avouer que je suis sensible à cette question, je comprends [ceux qui sont heurtés par la distribution] et j'ai de l'empathie pour eux." Dans Medium, le journaliste et écrivain David Dennis avait appelé à ne pas aller voir ce film jugé "raciste" : "Ridley Scott est très attaché à l'exactitude historique mais se fiche de choisir un acteur de couleur pour jouer Moïse ou une reine africaine, pendant que les esclaves et voleurs, eux, sont noirs."

Exodus de Ridley Scott n'est pas le seul film à subir les foudres de la polémique pour des raisons d'éthnicité. Récemment, le film Pan avec Hugh Jackman a également été critiqué car c'est une actrice blanche, Rooney Mara, qui a été choisie pour incarner la princesse amérindienne Tiger Lily. Un rapport sur la diversité à Hollywood dévoilé cette année montre que seuls 11% des castings de films ont un acteur de couleur en premier rôle.

Par ailleurs, dans son entretien avec Variety, Ridley Scott a déclaré qu'il ne réaliserait pas Blade Runner 2 et a précisé qu'il avait dédié son Exodus à la mémoire de son frère Tony Scott, qui s'est suicidé le 19 août 2012.

Exodus: Gods And Kings, en salles le 24 décembre
Bande-annonce du film Exodus : Gods and Kings
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel