Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Ils sont quinze dans une cellule" : condamné à 8 mois de prison au Maroc, Brahim Bouhlel vit l'enfer

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Sa petite blague, diffusée sur les réseaux sociaux en avril dernier, n'a pas fait l'unanimité. Condamné à 8 mois de prison ferme au Maroc, l'acteur Brahim Bouhlel serait incarcéré dans des conditions inhumaines...

Brahim Bouhlel sera à l'affiche de la saison 2 de la série Validé, sur Canal+ dès le 11 octobre 2021. Hélas, le jeune comédien ne peut pas en assurer la promotion. Il est toujours, à l'heure actuelle, emprisonné au Maroc pour avoir partagé une mauvaise blague en avril dernier et caricaturé la société marocaine sur les réseaux sociaux. "J'ai de ses nouvelles, il arrive à passer des coups de téléphone une fois par une semaine, donc je l'ai au téléphone une fois par semaine. Ce sont de petits appels de deux minutes, c'est un peu court pour prendre la température et savoir s'il va vraiment bien. J'ai le sentiment qu'il tient bon", a expliqué Franck Gastambide sur le plateau de l'émission Quotidien.

C'est ça la réalité d'une prison au Maroc

Loin de ses confrères, Brahim Bouhlel serait incarcéré dans des conditions difficiles. Charles Morel, l'avocat de l'humoriste, avait précisé que son client était en état de choc et traumatisé par son jugement. La situation ne semble pas s'arranger derrière les barreaux. "Ils sont quinze dans une cellule avec un chiotte au milieu, a précisé Franck Gastambide sur TMC. C'est ça la réalité d'une prison au Maroc. Évidemment, il a conscience que les propos tenus dans cette vidéo parodique ont blessé des gens. Ça, c'est incontestable. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il est en train de payer cher."

Cela fait déjà 5 mois que Brahim Bouhlel purge sa peine. Pour rappel, le jeune homme avait partagé une vidéo dans laquelle il doublait le comédien Hedi Bouchenafa et l'influenceur Zbarbooking en leur faisant tenir des propos extrêmement douteux tels que : "Moi ce que j'aime ici, au Maroc, c'est toutes les p**** que je paye 100 dirhams". Trois enfants apparaissaient ensuite et recevaient eux aussi d'étranges remarques : "Salut bande de fils de p****. Ouais, votre mère c'est une grosse s***** !". Malgré ses multiples messages d'excuses, Brahim Bouhlel a provoqué la fureur de l'association du Club des avocats au Maroc, et de son président Me Mourad Elajouti, qui a porté plainte devant le Procureur du Roi. L'influenceur Zbarbooking a lui été condamné à une peine d'un an de prison ferme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image