Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"J'ai peur pour mes enfants" : Mathieu Kassovitz de retour d'Ukraine, il craque en direct

"J'ai peur pour mes enfants" : Mathieu Kassovitz de retour d'Ukraine, il craque en direct
Par Mathias Sorel Journaliste
Toujours demandeur d’un ou deux scoops à la boulangère du quartier, il a pour devise de ne jamais garder une info pour lui : un secret, c’est fait pour être partagé !
"J'ai peur pour mes enfants" : Mathieu Kassovitz de retour d'Ukraine, il craque en direct
15 photos
Le réalisateur Mathieu Kassovitz est de retour en France après un séjour éprouvant en Ukraine. Invité sur BFMTV, l'artiste n'a pas pu retenir ses larmes au moment d'évoquer son destin personnel et celui de son père, réfugié politique...

Le réalisateur du film culte La haine en 1995 Mathieu Kassovitz est de retour en France après un bref séjour dans l'ouest de l'Ukraine où il est venu apporter son appui à la population locale. Il avait inauguré une grande fresque pour afficher son soutien. Invité sur le plateau de BFMTV face à Bruce Toussaint, le cinéaste a craqué au moment d'évoquer la terrible situation des ukrainiens.

La guerre en Ukraine touche particulièrement Mathieu Kassovitz, habitué des prises de positions politiques. Il faut également rappeler que ce dernier est descendant d'un réfugié hongrois qui avait quitté son pays dans les années 50. Aussi, au moment d'évoquer son père, Mathieu Kassovitz n'a pas pu retenir ses larmes. "Il avait l'âge de ces enfants ukrainiens quand mes grands-parents ont été déportés, il a vécu le ghetto et puis il s'est sauvé de son pays en 1956 quand les Russes sont entrés en Hongrie" a-t-il expliqué pour faire comprendre son émotion et son soutien au peuple ukrainien.

Meurtri et préoccupé par les images qui lui sont revenues, le réalisateur a livré un témoignage sans concession. "C'est très inquiétant ce qui se passe, j'ai peur pour mes enfants et pour le futur de la planète, a-t-il déclaré avant de décrire les conditions de vie à Lviv (la ville où il s'est rendu), on est dans une situation où il faut nourrir des enfants après trois jours d'attente." Le cinéaste de 54 ans a alors évoqué son travail pour la série de documentaire historique Apocalypse qui lui permet de faire des parallèles entre des périodes sombres de l'histoire et celle qui s'écrit en Ukraine : "Je ne peux pas voir ces images venant d'Ukraine sans avoir ces retours du passé." "Ça ne rigole pas, les gens sont des résistants d'âme. L'Ukraine c'est 40 millions de personnes dédiées à la cause" a finalement conclu Mathieu Kassovitz.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image