Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Guerre en Ukraine : Brigitte Macron ne veut "pas mettre en danger" Olena Zelenska

Guerre en Ukraine : Brigitte Macron ne veut "pas mettre en danger" Olena Zelenska
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Brigitte Macron s'exprime devant la presse, au côté du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, lors de sa visite d'une école d'Epinay-sur-Seine où plusieurs enfants ukrainiens réfugiés ont été accueillis. Elle a notamment abordé sa relation avec la première dame d'Ukraine, Olena Zelenska.
12 photos
Lorsque Brigitte Macron a évoqué l'arrivée des enfants Ukrainiens en France dans une école de Seine-Saint-Denis le 15 mars 2022, elle est également revenue sur sa relation avec la première dame ukrainienne Olena Zelenska, plus que jamais engagée dans la protection des enfants.

La première dame d'Ukraine, Olena Zelenska, peut compter sur le soutien de nombreuses personnalités à l'étranger et de ses homologues internationales. Parmi celles-ci se trouve Brigitte Macron. L'épouse du président de la République française est très investie sur la question des enfants victimes de la guerre qui se déroule aux portes de l'Europe et devant la presse, elle s'est exprimée sur son lien étroit avec la femme de Volodymyr Zelensky, chef d'état ukrainien face à l'invasion russe.

Lors de sa visite le 15 mars 2022 d'une école d'Epinay-sur-Seine qui a accueilli de jeunes réfugiés du conflit en Ukraine, Brigitte Macron, accompagnée du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer, a évoqué sa relation avec la première dame ukrainienne Olena Zelenska : "Je communique par écrit [avec Olena Zelenska] parce que je ne veux pas la mettre en danger, pour lui expliquer ce que l'on fait. Sa préoccupation essentielle, permanente, ce sont les enfants. Dans quelles conditions ils arrivent, ce que l'on fait." Non sans émotion, retenant difficile ses larmes, Brigitte Macron a souligné le courage et la résilience de ces enfants qui ont vécu le pire dans leur pays, et salué l'accueil que les jeunes élèves français et leurs établissements leur ont réservé.

Brigitte Macron, ex-enseignante devenue first lady très concernée par la question de l'enfance, oeuvre depuis le début du mandat de son mari pour cette cause. Dans le cadre de la guerre en Ukraine et pour les enfants touchés par les bombardements, l'épouse d'Emmanuel Macron a débloqué une enveloppe d'un million d'euros à la Croix Rouge, via la Fondation des Hôpitaux dont elle est la présidente. Son homologue ukrainienne l'a publiquement remerciée à travers les réseaux sociaux, qualifiant d'amie celle qu'elle avait déjà rencontrée en 2019 à l'Elysée.

C'est donc en français qu'Olena Zelenska a remercié la première dame de France au crépuscule du mandat de son mari en écrivant : "Elle était parmi les premières à nous adresser ses mots de soutien. La Première dame de France, Brigitte Macron. Et ce n'étaient pas que des mots, mais des actions aussi, un véritable soutien d'amie (...) Grâce au soutien de la Première dame de France et au ministère des Solidarités et de la Santé de France, les enfants ukrainiens qui ont besoin de l'hospitalisation et qui se trouvent aux lieux les plus touchés par l'agression, continueront désormais à être soignés en France".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image