Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

"Je ne peux plus bouger" : Grosse inquiétude pour une maman de Familles nombreuses et situation honteuse

"Je ne peux plus bouger" : Grosse inquiétude pour une maman de Familles nombreuses et situation honteuse
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
14 photos
L'une des candidates de "Familles nombreuses" était en colère. Le 10 janvier 2023, sur Instagram, la mère de famille en question a évoqué une situation honteuse qu'elle venait de vivre et qui implique l'un de ses fils.

L'une des candidates de Familles nombreuses, la vie en XXL (TF1) a eu une grosse frayeur mardi 10 janvier 2023. Une mésaventure qu'elle a racontée à sa communauté en story Instagram.

Justine Cordule est l'heureuse maman de 7 enfants, dont Tom (12 ans), souffrant de troubles autistiques. Et, malgré lui, le jeune homme a fait très peur à sa maman. "Je me retrouve avec des douleurs au ventre, je ne peux plus bouger", ont tout d'abord pu lire les internautes. Et très vite, ils ont compris pour quelle raison la mère de famille se faisait des noeuds à l'estomac : "Pourquoi ? Car un surveillant n'est pas capable de faire son travail et me dit que mon fils Tom n'est pas à l'école." Aussi anxieuse qu'en colère, elle a avoué qu'elle venait de prendre un médicament pour se sentir mieux. Puis, elle a expliqué qu'elle attendait un retour du collège concernant la situation. Une attente interminable.

Je trouve ça honteux

"Mais je trouve ça honteux de faire peur comme ça aux parents. Le pire, c'est l'attente. On me dit qu'on va vérifier si mon fils était bien là, puis on me dit que non. Et là, on attend que vous perdiez votre coeur, que vous ayez fait tout le chemin inverse pour retrouver Tom. Et là, sur la route, on vous dit : 'Ben nan, en fait, il est là, il était devant le collège.' C'est très, très mal fait et je trouve ça irrespectueux", a poursuivi Justine Cordule très remontée. D'autant plus que le collège a accusé Tom de la situation et qu'elle n'a reçu aucune excuse de leur part. Elle a ensuite précisé qu'elle devait se calmer, car elle "tremblait de la tête aux pieds".

Après avoir raconté son histoire, l'épouse de Steeve Cordule a reçu de nombreux témoignages similaires. De quoi la faire halluciner davantage. "Il faut qu'ils revoient leur façon de faire. Et pas que dans le collège de Tom évidemment, j'en ai reçu de la France entière", a-t-elle conclu. Elle a ensuite tenu à bien vite se changer les idées afin d'oublier ce gros malentendu qui lui a donné des sueurs froides.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image