Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

"Je suis devenue une ombre" : Camille Lellouche, en larmes, s'exprime sur les violences qu'elle a subie

Par Léandro Carvalho Rédacteur
Fan d’actualités en tout genre et du style très coloré d’Elizabeth II, il passe la plupart de son temps sur les réseaux sociaux à la recherche d’une bonne histoire à raconter.
13 photos
Interrogée dans le portrait de la semaine, dans "Sept à Huit", ce dimanche 28 novembre, Camille Lellouche est revenue sur un des événements les plus marquants de sa vie. Face à la journaliste Audrey-Crespo Mara, la comédienne et chanteuse de 35 ans a dévoilé avoir été victime de violences conjugales.

Présente dans Sept à Huit, ce dimanche 28 novembre 2021, Camille Lellouche a fait une apparition plus que remarquée. Après avoir dévoilé son premier album - intitulé A, le 26 novembre dernier -, la jeune comédienne s'est épanchée sur un lourd souvenir. Par le passé, la chanteuse a été victime de violences conjugales. Une relation nocive qui a duré pendant deux ans.

C'est avec beaucoup d'émotions et les larmes aux yeux que Camille Lellouche s'est souvenue de cette terrible idylle. Face à la journaliste Audrey-Crespo Mara, l'humoriste s'est un peu plus épanchée sur les violences qu'elle a subie. Un "premier amour" pour lequel elle s'est longtemps sentie coupable. "On te tient, on t'empêche de respirer", s'est-elle d'abord souvenue, émue, avant de poursuivre : "Je m'excusais à chaque fois, juste parce-que j'avais peur." Une situation difficile à vivre qui l'avait beaucoup affectée : "J'étais en permanence avec l'envie de vomir. Je suis passée de 52 kilos à 40 en deux mois. J'étais très très très maigre. Je suis devenue une ombre."

Pourtant, ce n'est pas la première fois que Camille Lellouche aborde ce sujet douloureux. Le 19 novembre dernier, à l'occasion de la diffusion de son documentaire - intitulé Camille Lellouche : authentique -, l'artiste de 35 ans avait déjà évoqué les violences conjugales dont elle a été victime. "À 19 ans, j'ai confiance en moi, je me sens belle. Je me sentais intelligente. Et je rencontre cette personne. Il est beau, intelligent, charismatique. Il a tout. C'est le gars. C'est au bout de trois mois que c'est parti en cacahuète", avait-elle d'abord indiqué. Et de poursuivre, fébrile, au sujet de leur première dispute : "J'étais en vexation ultime. Je suis sortie pour ne pas pleurer devant lui pendant 10 ou 15 minutes. Quand je reviens, j'entends : 'Elle est où cette pute ?'. Il me met une gifle. Mais c'est tellement absurde, c'est un choc. Je lui dis : 'Toi tu me tapes ? 'Toi tu me tapes ?' (...) C'est terminé, tu n'entendras plus jamais parler de moi. Tu me dégoûtes."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image