"L'impression de violer le fils d'une amie" : Audrey Fleurot (Infiltré(e)) gênée par rapport à Sumaï Cardenas
Publié le 9 octobre 2023 à 19:10
Par Bertrand Bielle | Journaliste
Curieux de nature, Bertrand est toujours à l’affut du moindre petit scoop. Passionné par le football, il n’est jamais bien loin du ballon rond et de toutes les actualités qui en découlent. Toutefois, l’évènementiel du showbiz ou de la politique fait également partie de ses recherches journalistiques privilégiées.
Le 25 septembre dernier, les téléspectateurs de "France 2" découvraient la mini-série "Infiltré(e)", de nouveau diffusée ce lundi soir sur la chaîne. Et notamment l'incroyable duo formé par Audrey Fleurot et Sumaï Cardenas.
"L'impression de violer le fils d'une amie" : Audrey Fleurot (Infiltré(e)) gênée par rapport à Sumaï Cardenas
Audrey Fleurot et Sumai Cardenas se donnent la réplique dans la mini-série "Infiltré(e)".
Exclusif - Audrey Fleurot et Sumai Cardenas - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" au Studio Gabriel. © Guillaume Gaffiot / Bestimage Ils forment même un couple à l'écran.
Thierry Neuvic, Audrey Fleurot et Sumaï Cardenas au photocall de la mini-série "Infiltré(e)" lors de la 25ème édition du Festival de la fiction de la Rochelle, France, le 15 septembre 2023. © Denis Guignebourg/BestImage Ce qui a géné Audrey Fleurot à cause de leurs 25 ans d'écart.
Exclusif - Audrey Fleurot - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" au Studio Gabriel, présentée par M.Drucker et diffusée sur France 3 le 24 septembre © Guillaume Gaffiot / Bestimage "J'avais l'impression que j'allais violer le fils d'une amie !", avait-elle confié à "Télé-Loisirs".
Audrey Fleurot lors du photocall de la soirée de clôture de la 25ème édition du Festival de la fiction de la Rochelle, France, le 16 septembre 2023. © Denis Guignebourg/Bestimage Avant d'ajouter : "Je me disais 'il a 20 ans et va se retrouver à me galocher'. C'était un petit stress pour moi."
Audrey Fleurot et Sumaï Cardenas, "Vivement Dimanche".
La suite après la publicité

Après avoir connu un véritable succès avec la série HPI diffusée sur TF1, Audrey Fleurot s'est engagée dans un tout autre projet, avec France 2. En effet, l'actrice de 46 ans est désormais à l'affiche d'Infiltré(e). Une mini-série inédite, à retrouver ce lundi soir sur la chaîne du service public, dans laquelle elle incarne Aurélie. Il s'agit d'une une chimiste qui doit aider le commissaire Max Vernet (Thierry Neuvic) à démanteler un trafic de stupéfiants contrôlé par Jesus, un jeune caïd joué par Sumai Cardenas.

Ce beau brun aux yeux clairs et à la chevelure frisée a été formé au Vélo Volé, une école de théâtre parisienne qui prépare aux grandes écoles. Infiltré(e), c'est sa première expérience en tant que comédien. Et pour cause, il n'a que 21 ans. Soit 25 de moins qu'Audrey Fleurot, avec qui il était récemment reçu sur le plateau de Vivement Dimanche. Un détail qui a beaucoup gêné l'actrice puisque le scénario veut que son personnage vive une romance avec celui du jeune acteur.

"En vrai, j'étais vraiment stressée par notre différence d'âge avec Sumaï Cardenas, qui joue Jesus. J'avais l'impression que j'allais violer le fils d'une amie ! En plus, c'était son premier tournage. Je me disais 'il a 20 ans et va se retrouver à me galocher'. C'était un petit stress pour moi. Je me suis beaucoup excusée auprès de lui et ça s'est très bien passé parce qu'il était très détendu. C'était moi la plus mal à l'aise des deux", confiait-elle récemment à Télé-Loisirs.

Un parcours atypique

Une gêne qui pourtant ne transparait pas du tout à l'écran. C'est là que l'on voit tout le talent d'Audrey Fleurot. Mais aussi celui de Sumaï Cardenas qui, malgré son inexpérience, crève l'écran dans cette mini-série. Cet avenir ne lui était pourtant pas vraiment garanti, lui qui, il n'y a pas si longtemps que cela, gagnait encore sa vie "en distribuant des flyers au Festival d'Avignon".

C'est ce que rappelait Michel Drucker lors du passage de l'acteur dans son émission. Mais comme un signe du destin, il est par hasard un soir dans la rue tombé sur la directrice de casting Okinawa Guerard), qui lui a demandé s'il était comédien. Il lui a répondu "évidemment" alors qu'il n'avait encore aucune expérience en tant qu'acteur. Un joli "coup de bluff" qui l'a amené là où il est aujourd'hui. Un sacré destin !

À propos de
Mots clés
People People France Histoires de stars Séries Photo
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Francis Perrin face aux années difficiles et à la souffrance de son fils autiste : "Louis s'automutilait, ne dormait pas"
Francis Perrin face aux années difficiles et à la souffrance de son fils autiste : "Louis s'automutilait, ne dormait pas"
31 janvier 2024
Valérie Karsenti (Lycée Toulouse-Lautrec) : Le père de ses enfants est comédien lui aussi et loin d'être un inconnu !
Valérie Karsenti (Lycée Toulouse-Lautrec) : Le père de ses enfants est comédien lui aussi et loin d'être un inconnu !
11 mars 2024
Dernières actualités
Dernières news