Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

"Les femmes jouissent d'abord par l'oreille..." : Critiqué et rabaissé, Fabrice Luchini répond à sa façon

"Les femmes jouissent d'abord par l'oreille..." : Critiqué et rabaissé, Fabrice Luchini répond à sa façon
Par Anouchka Volkov Rédactrice
Anouchka mène l’enquête pour dénicher et trouver tous les scoops liés aux stars. Aucune mission n’est impossible pour cette journaliste possédant un véritable sang-froid.
12 photos
Célèbre grâce à sa répartie cinglante mais toujours poétique, Fabrice Luchini a révélé les mots tranchants que lui avait dit un agent artistique au début de sa carrière dans le cinéma. Une phrase terrible à entendre pour l'acteur et qui l'avait mis face à ses insécurités personnelles.

Monstre du cinéma français, Fabrice Luchini n'a pas forcément le physique d'un grand séducteur mais il a néanmoins l'avantage de posséder une prose inimitable. Interviewé par TV Mag, l'acteur de 70 ans s'est rappelé avec nostalgie de ses débuts au cinéma et des remarques pas toujours très agréables qu'il avait reçues à l'époque. "Henri Bernstein, auteur de Mélo, était obsédé par les femmes. On l'appelait 'Divan le terrible' et il disait : 'Tout acteur qui n'a pas les femmes ne fera jamais carrière.' Au début de la mienne, un agent m'a dit : 'Tu ne réussiras jamais, car tu n'es pas sexué, tu ne plais pas aux femmes'".

Force est de constater que cet ancien agent avait tort puisque l'homme a su se faire une place dans le coeur du public mais aussi de nombreuses femmes, admiratives de son intelligence et de sa manière de parler à la façon d'un véritable poète. "Je cite à chaque fois Marguerite Duras : 'Les femmes jouissent d'abord par l'oreille'", ajoute-t-il fièrement.

Papa d'Emma qu'il a eue en 1979 avec Cathy Debeauvais, Fabrice Luchini s'est longtemps plu dans le libertinage. Curieux et prêt à tester toutes les pratiques sexuelles, il avait également indiqué avoir eu une expérience homosexuelle en 2009 auprès du magazine Têtu. "À une époque, j'allais mal et je me disais que j'étais peut-être un homo refoulé. J'ai essayé une fois avec un bonhomme, mais ce n'était pas ça. Ça m'a... bouhh... troublé", confiait-il avec beaucoup de franchise.

Adepte des plaisirs de la chair et n'hésitant pas à choquer les bien-pensants, il avait également révélé avoir longtemps été voir des prostituées auprès des journalistes de Télérama. Se définissant comme un "chercheur" de l'amour, il racontait : "Pendant vingt ans, tout le monde a cru que j'étais homo : un acteur si maniéré ! Mais j'étais obsédé par les femmes, client des prostituées dès l'âge de quinze ans. J'étais ce que Céline appellerait un tracassé du périnée."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image