Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Pas très glamour, son entrée en scène" : La mésaventure de Bernadette Chirac à l'Elysée

"Pas très glamour, son entrée en scène" : La mésaventure de Bernadette Chirac à l'Elysée
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Dans ses mémoires, dont elle dévoile le tome 2 en librairies à partir du 25 novembre, "Souvenirs, souvenirs", la journaliste Catherine Nay couvre les années 1995-2017, de l'élection de Jacques Chirac à celle d'Emmanuel Macron. Dans l'extrait publié dans "Le Point", elle revient sur les débuts de la présidence chiraquienne côté coulisses, avec la déconvenue de son épouse Bernadette.

Dans le tome 2 de son livre Tu sais bien, le temps passe, la journaliste Catherine Nay dévoile les secrets de présidents. Le Point dévoile des extraits de son ouvrage qui paraît aux éditions Bouquins. Dans cet opus, elle s'attarde sur les années 1995-2017, de l'élection de Jacques Chirac à celle d'Emmanuel Macron. Maîtresse de l'art du portrait, elle se souvient notamment de l'investiture du président Chirac et de son épouse Bernadette, amatrice de remarques fines et acerbes.

La scène se déroule le 17 mai 1995, au palais de l'Elysée à Paris. "Bernadette était arrivée la première. Quelques minutes avant son mari qui, tôt le matin, était allé se recueillir sur la tombe du général de Gaulle à Colombey. (...) La première dame, cheveux courts coiffés en bandeaux, portait un ensemble en soie bleu ciel. Dior ou Chanel ? Veste longue et jupe droite, un intemporel que l'on garde des années dans ses placards pour les grandes occasions : baptêmes, mariages..."

Avec son souci du détails, la narration de Catherine Nay nous permet de revivre le moment de la prise du pouvoir du politique décédé en 2009, et les coulisses. Elle décrit la première dame de France avec son sens de l'observation aiguisé : "Je ne l'avais pas vue depuis longtemps. Sa silhouette s'était pas mal alourdie. Son petit sac à la main, elle s'avançait d'un pas lent, précautionneux. Et soudain, clac ! elle s'était tordu la cheville. Pas très glamour, son entrée en scène."

A cette époque, Bernadette Chirac a presque 62 ans, c'est même la veille de son anniversaire. Une cheville blessée, quel cadeau devait-elle se dire. Catherine Nay doit la rencontrer mais le gendarme de faction se trompe et la conduit jusqu'à Claude Chirac, la fille du couple présidentiel. "J'étais arrivée avec cinq minutes de retard et m'en excusais auprès de Mme Chirac en lui en expliquant les raisons", écrit Catherine Nay. C'est alors qu'elle lui répond : "Mais comment, vous ne saviez pas que le président était veuf ?" En cette année comme durant toutes les autres, le pilier du président a toujours gardé son sang froid et son humour cinglant.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image