Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

'Tous ensemble', Julien Courbet s'agace : ''On est presque trop gentils...''

Julien Courbet en septembre 2014
15 photos
Lancer le diaporama
Julien Courbet en septembre 2014

Les scandales, Tous ensemble commence à y être habituée. Mais malgré ces critiques qui font souvent grand bruit, Julien Courbet, producteur de l'émission de TF1, n'est pas décidé à abandonner cette émission dont il est si fier. Alors que la famille Le Fur ne portera finalement pas plainte contre le programme, Julien Courbet revient sur les fondamentaux de Tous ensemble et met les points sur les i dans les pages de VSD.

"C'est une tannée à faire, cette émission"

Tous ensemble, en chiffres, c'est 180 maisons remises en état et autant de familles relogées. "Le budget de l'émission tourne autour de 100 000 euros, rappelle l'animateur qui a rejoint la bande de Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste, soit le prix d'un jeu sur TF1 à 17 heures." Mais avec les 24 personnes qui travaillent dessus, Julien Courbet tient à signaler qu'il ne fait pas cette émission pour gagner de l'argent. "L'année dernière, on était à l'équilibre, l'année d'avant, on a perdu de l'argent", déclare-t-il. Et si ce programme continue d'exister malgré d'innombrables problèmes, c'est qu'il en est fier, du fait des valeurs de solidarité qu'il véhicule. "Mais aucun producteur ne le ferait à ma place, lâche-t-il. C'est une tannée à faire, cette émission !"

"On ne porte pas plainte contre une émission qui vient de te donner 200 000 euros !"

Julien Courbet est agacé. Il ne comprend pas qu'une famille puisse envisager de se plaindre après l'importante aide qui vient de lui être offerte. Il revient sur le cas de la famille Le Fur, qui a dernièrement fait scandale. Les Le Fur s'étaient plaints des travaux et envisageaient alors même de porter plainte contre la société de production, La Concepteria. Selon Thierry et Nathalie Le Fur, après quinze jours seulement d'occupation, leur maison présentait de nombreuses malfaçons. Interrogé par France 3 Haute-Normandie, le père de famille, Thierry Le Fur, qui réside dans l'Eure, déclarait, déçu et très agacé : "J'ai accepté de participer à l'émission surtout pour les enfants, pour qu'ils soient dans un environnement confortable et que ma femme ait une cuisine parce que je ne pouvais pas leur offrir. Au bout du compte, je suis obligé de rattraper la catastrophe." La production accusait alors à son tour la famille de Thierry et Nathalie Le Fur d'avoir saboté les travaux pour se plaindre. Des déclarations suites auxquelles le père de famille a finalement présenté ses excuses au cours d'une interview accordée face à la caméra du Courrier de l'Eure. Il a reconnu avoir "perdu la tête".

Un mea culpa qu'a entendu Julien Courbet : "J'ai effectivement apprécié le geste, confie l'animateur de 49 ans. C'était un effet d'annonce et, quoi qu'il en soit, on ne porte pas plainte contre une émission qui vient de te donner 200 000 euros !" Il ajoute : "C'est plus agaçant qu'autre chose. Ça m'agace vis-à-vis des artisans et bénévoles qui pourraient se décourager de venir en aide à ces familles. Malgré la crise, ils viennent et travaillent comme des fous pour l'émission."

"On est presque trop gentils"

Au sujet des conditions dans lesquelles la famille Le Fur vivait avant que l'émission intervienne, il précise : "Il s'agissait d'une famille qui vivait dans le plus grand dénuement. On leur a juste promis un toit, quatre murs et des conditions d'hygiène décentes pour les enfants. Ce n'était pas le cas avant notre passage." Son agacement vient du fait qu'il ne comprend pas comment on peut se plaindre après avoir reçu une telle aide. "On est presque trop gentils, balance-t-il. On ne devrait faire qu'une pièce et puis c'est tout. Notez-le bien dans VSD : celui qui veut une maison parfaite et gratuite, il ne faut surtout pas qu'il nous appelle, il ne l'aura pas ! Je lui conseillerais plutôt de contracter un emprunt de 200 000 euros et de se payer un architecte." Le message est clair ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel