Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

10 Couples parfaits : Marilou, maman, raconte son accouchement cauchemardesque

10 Couples parfaits : Marilou, maman, raconte son accouchement cauchemardesque
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
C'est avec bonheur qu'une des participantes à la deuxième saison de l'émission "10 Couples parfaits" a annoncé avoir donné naissance à son premier enfant. Une venue au monde qui s'est faite dans des conditions cauchmardesques.

"Il est temps pour moi de vous partager mon bonheur depuis quelques mois... À votre avis, fille ou garçon ?", a écrit en janvier dernier Marilou, la pétillante brune de l'émission, connue notamment pour son corps de rêve. Dimanche 7 juillet, elle a fait savoir qu'elle a donné naissance à son enfant et a raconté dans les détails son accouchement sur Instagram. Un récit qui fait froid dans le dos.

"Mon amour, mon petit être. Impossible de vous décrire toute l'émotion qui me submerge en vous écrivant ces quelques lignes. Son arrivé à été tout ce que je n'avais pas imaginé et ce que je pouvais espérer pour lui, pour nous", commence-t-elle.

Puis, Marilou raconte la poche des eaux qui se fissure, le fait qu'on la garde à l'hôpital alors qu'elle n'a pas ses affaires. Elle se livre aussi sur sa souffrance et son choix de ne pas demander de péridurale pour finalement craquer et en avoir une. Le récit de la jeune femme devient terrible ensuite. Marilou raconte comment son bébé aurait pu mourir et les condition douloureuses dans lesquelles elle a accouché. "Bébé est descendu, direct de quatre centimètres je passe à huit centimètres. Bébé est là mais la sage-femme sent le cordon qui va sortir avant bébé, chose très dangereuse qui aurait pu le tuer. Le bébé écrase le cordon avec sa tête et empêche le sang du cordon de circuler. (...) Elle appelle le médecin qui arrive en panique, les traits de la machine diminuent. Et elle dit qu'il faut de toute urgence m'emmener au bloc et faire une césarienne. Là mon corps se fige, mes larmes coulent, je me demande pourquoi tout d'un coup cette décision et tant de panique autour de moi. Ils viennent à plusieurs me pousser sur mon lit, ils courent tous", raconte-t-elle.

Et de poursuivre : "J'arrive au bloc, je vois beaucoup de personnes autour de moi courir dans tout les sens et en panique. (...) Et la je comprend que non seulement j'aurais la césarienne mais en plus de ça qu'on allait me faire une anesthésie générale. Donc pas de papa à mes côtés et je ne verrai pas bébé sortir. L'anesthésiste me rassure en me disant qu'il va sauver mon bébé et moi. Je m'endors. Au réveil mes yeux ont du mal à s'ouvrir et je me rappelle où je suis, je me demande si mon bébé est en vie, si on a réussi à le sortir saint et sauve. J'aperçois mon chéri qui me dit : 'regarde il est là'. Et je n'en crois pas mes yeux mon bébé va bien !! (...) Par la suite on m'a expliqué qu'ils ont dû me faire une anesthésie générale car ils n'avaient pas de temps pour m'en faire une locale, ils avaient que 15 minutes maximum pour m'emmener au bloc, me préparer, m'endormir et sortir le bébé. Au delà de ce temps bébé n'aurait pas survécu."

Si la mère et l'enfant sont donc hors de danger, pour Marilou il est difficile de se dire qu'elle n'a pas assisté au premiers moments de vie de son bébé : "C'est très douloureux pour moi de ne pas avoir pu le prendre dans mes bras, l'entendre pousser ses premiers cris, à l'heure actuelle j'ai du mal à m'en occuper, à le porter ou même à lui donner le biberon à cause des points de suture et de la douleur. (...) Voilà mon accouchement cauchemardesque. Mais je relativise dieu merci j'ai mis au monde l'amour de ma vie."

Si Marilou a souhaité raconter son histoire, elle a aussi voulu partager des photos de son adorable petit garçon qui se prénomme Malone.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image