Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Adèle Exarchopoulos, Bérénice Bejo... Perdantes mais sensuelles aux Golden Globes

30 photos
Lancer le diaporama
Adèle Exarchopoulos, Bérénice Bejo et Julie Delpy, les Françaises des Golden Globes le 12 janvier 2014
La 71e cérémonie des Golden Globes s'est achevée sur le prix du meilleur drame, revenu à Twelve Years a Slave. Ce grand favori n'a eu qu'une seule récompense, mais certainement l'une des plus prestigieuses. American Bluff se réjouit de ses trois trophées (meilleurs film de comédie, actrice, pour Amy Adams, et actrice dans un second rôle pour Jennifer Lawrence), pendant que d'autres sont rentrés bredouilles. On espérait que la France obtiendrait le Golden Globe du meilleur film étranger avec La Vie d'Adèle (Palme d'or du dernier Festival de Cannes), mais la victoire est allée à La Grande Bellezza - également présenté à Cannes - de Paolo Sorrentino. L'Hexagone aura toutefois brillé autrement : sur le tapis rouge.

Le réalisateur français Abdellatif Kechiche était fier d'être sous les projecteurs au côté de son actrice, Adèle Exarchopoulos, héroïne de La Vie d'Adèle. La partenaire de cette dernière, Léa Seydoux – qu'on venait de voir lors des National Board of Review Awards 2014 à New York le 7 janvier – manquait à l'appel. On devine qu'entre le cinéaste et la comédienne au coeur de la polémique, les choses sont plus simples quand ils sont loin l'un de l'autre. Dans sa robe longue dévoilant son dos et dessinant merveilleusement ses courbes, Adèle avait choisi une coiffure sophistiquée pour accompagner une allure que même les plus grandes stars hollywoodiennes doivent lui envier. Son amoureux Jérémie Laheurte ne posait pas avec elle, mais la jeune comédienne, profitant de cette folle soirée, a sans mal illuminé le Beverly Hilton.

Après le sacre de The Artist il y a deux ans, Bérénice Bejo est cette année dans la course pour défendre Le Passé d'Asghar Farhadi, qui représente l'Iran. Ce drame lui a valu à Cannes le prix d'interprétation, mais il quittera les Golden Globes sans trophée. La bien-aimée du réalisateur Michel Hazanavicius était resplendissante face aux photographes dans sa toilette Giambattista Valli rouge passion. Une couleur qu'avait également choisie une autre Française, Julie Delpy, dans la Golden course pour la catégorie meilleure actrice dans une comédie, grâce à sa prestation dans Before Midnight. Malgré la défaite, elle garde son sourire et sa passion pour le cinéma intacts.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel