Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Adèle Exarchopoulos, maman, se livre : Les rôles qu'elle a refusés, la nudité...

Adèle Exarchopoulos, maman, se livre : Les rôles qu'elle a refusés, la nudité...
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Devenir mère a changé sa perception du métier.

Dans son nouveau long métrage Le Fidèle, Adèle Exarchopoulos incarne "Bibi", dont le héros du film, incarné par Matthias Schoenaerts, tombe éperdument amoureux. Leur relation est passionnelle et l'actrice acclamée de La Vie d'Adèle s'est glissée à corps perdu dans son personnage. Sa carrière a toutefois été bouleversée par un heureux événement, la naissance de son premier enfant, Ismaël, né il y a cinq mois de sa relation avec le rappeur Doums. Dans Le Parisien, elle revient sur sa grossesse et l'arrivée de son bébé.

Adèle Exarchopoulos ne se décrit pas comme une boulimique de tournages mais elle n'aime non plus pas se tourner les pouces. À tel point que pendant sa grossesse, elle s'est fait embaucher pour vendre des sandwichs à Bercy les soirs de concert, raconte Le Parisien : "J'avais besoin de gagner ma petite croûte." Attendre un enfant a forcément orienté certains de ses choix professionnels – elle a ainsi refusé des rôles "qui [lui] plaisaient vachement" – mais retarder son désir de maternité ne lui a "même pas traversé l'esprit" : "Je préfère la vie aux films. Avoir un enfant, c'est la chose la plus importante au monde."

Jeune maman épanouie, elle profite de son bonheur et continue son travail avec enthousiasme en envisageant les choses différemment désormais : "Après La Vie d'Adèle, on m'a proposé beaucoup de rôles où je devais être nue. Quand tu as une famille, tu assumes ces choses différemment. Je ne dis pas que je ne me déshabillerai plus, mais j'aimerais le faire moins ou différemment."

L'actrice de 23 ans évoque aussi le scandale Weinstein et les révélations de harcèlement et d'agressions dans le milieu du cinéma. Son amie et partenaire de La Vie d'Adèle, Léa Seydoux, avait publié une lettre ouverte pour dénoncer les situations désagréables dans lesquelles elle s'était elle-même retrouvée. Adèle Exarchopoulos n'a été victime d'aucune attitude déplacée mais elle se souvient tout de même d'un producteur qui lui avait reproché de refuser de poser nue en couverture du magazine Lui : "J'ai fini par lui dire que quand sa fille l'aurait fait, je le ferais peut-être."

Le Fidèle, en salles le 1er novembre

Bande-annonce du film Le Fidèle, en salles le 1er novembre 2017
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image