Patricia Casini-Vitalis (Affaire conclue) "gênée" par les pratiques de l'émission : nouvelles révélations suite à son départ
Publié le 27 février 2024 à 13:04
Par Emma Vanpoulle | Rédactrice
Emma Vanpoulle, pour vous servir ! Particulièrement nulle en mathématiques et en sciences physiques à l'école, mon parcours professionnel m'a naturellement conduit vers la voie de l'écriture. Un BAC L en poche, j'ai décidé de mettre mes compétences au service du journalisme et, étant une grande enquêtrice en matière de stars, je me suis rapidement dirigée vers le people. Et plus particulièrement vers les personnalités télé. Avec moi, découvrez tous les secrets du petit écran !
Patricia Casini-Vitalis fait beaucoup parler d'elle depuis plusieurs semaines. Et pour cause, la commissaire-priseur d'"Affaire conclue" a décidé de quitter l'émission après sept années de bons services. Dans une nouvelle vidéo, elle revient sur son choix et sur les choses qui la gênaient depuis longtemps...
Patricia Casini-Vitalis (Affaire conclue) "gênée" par les pratiques de l'émission : nouvelles révélations suite à son départ
Patricia Casini-Vitalis fait beaucoup parler d'elle depuis plusieurs semaines. 
Patricia Casini-Vitalis, commissaire-priseur dans "Affaire conclue". Instagram Et pour cause, la commissaire-priseur d'"Affaire conclue" a décidé de quitter l'émission après sept années de bons services. 
Patricia Casini-Vitalis, commissaire-priseur dans "Affaire conclue". Instagram Dans une nouvelle vidéo, elle revient sur son choix et sur les choses qui la gênait depuis longtemps...
Patricia Casini-Vitalis, commissaire-priseur dans "Affaire conclue". Instagram "Ca fait sept ans que je dis que les prix sont déraisonnables, ils sont trop hauts la plupart du temps, parfois désespérément trop bas et tout ceci travestit le marché de l'art", a-t-elle regretté.
Patricia Casini-Vitalis, commissaire-priseur dans "Affaire conclue". Instagram Ayant à coeur de ne pas trahir son travail, Patricia Casini-Vitalis précise au passage avoir déjà quitté Affaire conclue en 2019 "pour les mêmes raisons".
Patricia Casini-Vitalis, commissaire-priseur dans "Affaire conclue". Instagram
La suite après la publicité

Au mois de décembre dernier, après quelques semaines de doute, Patricia Casini-Vitalis confirmait qu'elle ne ferait pas son retour dans l'émission Affaire conclue sur France 2. Pourtant commissaire-priseur depuis le lancement du programme, la pétillante experte justifiait cette décision par son envie de rester "associée" à Sophie Davant, remplacée depuis l'été par Julia Vignali. Mais dans la foulée, Patricia Casini-Vitalis avançait que le show d'enchères était parfois truqué et bourré de mensonges.

Face aux différentes réactions survenues depuis, la commissaire a posté une vidéo d'elle sur Instagram à travers laquelle elle s'explique à nouveau sur son départ. "Je voulais vous dire que je n'ai pas claqué la porte d'Affaire conclue et que je n'ai pas été virée non plus comme certaines personnes mal renseignées ont pu le colporter. Je suis restée en très bons termes avec tout le monde, avec la production, les réalisateurs, les maquilleuses, les caméraman...", a-t-elle d'abord assuré en guise d'introduction.

Un problème d'enchères pointé du doigt par Patricia Casini-Vitalis

Et pour elle de partager le gros problème selon elle d'Affaire conclue qui a fini par la faire partir. "Je ne crache pas dans la soupe mais je m'en vais. Je dis la raison pour laquelle je m'en vais c'est que les enchères qui avaient lieu sur le plateau ne me conviennent plus. Ca fait sept ans que je dis que les prix sont déraisonnables, ils sont trop hauts la plupart du temps, parfois désespérément trop bas et tout ceci travestit le marché de l'art", a-t-elle regretté.

"C'est un petit peu contre-productif parce que mon job est d'organiser la vente aux enchères des objets", a-t-elle ajouté. Ayant à coeur de ne pas trahir son travail, Patricia Casini-Vitalis précise au passage avoir déjà quitté Affaire conclue en 2019 "pour les mêmes raisons". "Et en février ou mars, le producteur de l'émission à l'époque m'a rappelée. J'étais en vacances. Il m'a rappelée en me disant : 'Arrête Patricia, reviens. Tu fais un buzz incroyable avec les verres cassés et il faut absolument que tu reviennes. L'émission, grâce à toi, à un nombre de vues incalculables sur toutes les télévisions d'Europe'. (...) Donc je suis revenue. Donc ça n'est pas quelque chose de très récent ce ressenti. Cette distorsion du marché de l'art m'a gênée et me gêne. Il était temps que je quitte l'émission", a-t-elle confié.

Pour conclure, Patricia Casini-Vitalis a eu un petit mot pour Julia Vignali, prouvant ainsi qu'il n'y avait aucun mauvais sentiment. "Je trouve Julia Vignali magnifique, elle est gaie, spontanée, naturelle, très agréable, bravo. Et bon vent à cette émission qui m'a enchantée mais que je suis très satisfaite d'avoir quittée". Le sujet est clos !

Mots clés
Télé People People France Affaire conclue Émission télé France 2
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"On ne peut pas..." : Harold Hessel (Affaire conclue) révèle le gros interdit auquel il est soumis dans l'émission
"On ne peut pas..." : Harold Hessel (Affaire conclue) révèle le gros interdit auquel il est soumis dans l'émission
24 janvier 2024
Affaire conclue : Un membre emblématique quitte l'émission, l'arrivée de Julia Vignali a tout chamboulé
Affaire conclue : Un membre emblématique quitte l'émission, l'arrivée de Julia Vignali a tout chamboulé
18 janvier 2024
Les articles similaires
Affaire conclue : La production de l'émission complètement débordée et face à un problème de taille
Affaire conclue : La production de l'émission complètement débordée et face à un problème de taille
1 février 2024
"On ne peut pas..." : Harold Hessel (Affaire conclue) révèle le gros interdit auquel il est soumis dans l'émission
"On ne peut pas..." : Harold Hessel (Affaire conclue) révèle le gros interdit auquel il est soumis dans l'émission
24 janvier 2024
Affaire conclue : Un commissaire-priseur épinglé à cause d'une mauvaise expertise, une "arnaque" dénoncée play_circle
Affaire conclue : Un commissaire-priseur épinglé à cause d'une mauvaise expertise, une "arnaque" dénoncée
21 février 2024
Dernières actualités
Dernières news