Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Affaire Jubillar : Cédric a "pété un câble" en découvrant les messages de Delphine avec son amant

Affaire Jubillar : Cédric a "pété un câble" en découvrant les messages de Delphine avec son amant
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Confronté à Cédric Jubillar huit mois après avoir clamé avoir des confidences explosives, l'ancien co-détenu "Marco" a confirmé ses propos devant la justice. Celle-ci estime que ses informations sont crédibles pour comprendre le déroulement la dernière soirée de Delphine, l'infirmière disparue depuis dix-sept mois.

Le 12 mai 2022, "Marco", surnom d'un ancien codétenu du mari de Delphine Jubillar, Cédric - actuellement en détention provisoire à Toulouse-Seysses -, a eu une confrontation avec lui dans le cabinet des juges d'instruction. Le premier soutient que le second lui a avoué avoir tué son épouse, ce qu'il conteste fermement. Si durant le face-à-face, chacun est resté sur ses positions, Le Parisien est revenu sur les révélations explosives de l'ancien prisonnier et notamment celles sur le déroulement de la dernière nuit au cours de laquelle la disparue a été vue, qu'il a de nouveau confirmées devant les juges la semaine dernière.

"Entendu la première fois le 29 septembre 2021 sous couvert d'anonymat (il est encore en détention à ce moment-là) puis de façon nominative après sa mise en liberté le 4 octobre, Marco affirme aux gendarmes que Cédric lui a avoué avoir tué son épouse", écrit Le Parisien. Selon le Corse, il lui aurait dit : "J'ai pété un plomb, je me suis débarrassée d'elle." Une confidence qu'il lui aurait faite un jour vers 5 heures du matin, en fumant un joint de cannabis, lui qui est un grand consommateur de cette drogue. Toujours d'après "Marco", Cédric Jubillar aurait réalisé qu'il serait allé trop loin dans sa conversation et aurait donc ajouté : "Ces abrutis (les enquêteurs), ils ont rien contre moi. De toute façon je suis innocent."

Selon les explications recueillies et répétées par Marco, le dernier soir où Delphine Jubillar a été vue vivante, Cédric serait allé la rejoindre pour récupérer son chargeur de téléphone mais aurait alors "pété un câble" en voyant son épouse plongée dans son téléphone. Il aurait d'abord vu un message de l'amant de sa femme avec qui elle textotait, relate le codétenu. Il a pris son téléphone des mains et a vu les messages : "C'est ça qui l'a fait vriller." Depuis des mois, le couple Jubillar battait de l'aile et son épouse avait rencontré un autre homme avec qui il y a eu un véritable coup de foudre. Les amants espéraient s'installer ensemble après les fêtes de fin d'années.

Libéré quelque temps après car il avait purgé sa peine - et non par faveur comme la justice a dû le préciser -, Marco a proposé son aide aux autorités une fois sorti. Des investigations ont alors eu lieu selon les confidences qu'il aurait recueillies, notamment aux alentours d'une ferme qui a brûlé, mais en vain. Pour la nouvelle (et désormais ex ?) compagne de Cédric Jubillar, Séverine, qui a été approchée par Marco pour en savoir plus, ces révélations ressemblent plus à une énième provocation de la part du controversé peintre-plaquiste de 34 ans. Toutefois, pour la justice, Marco a obtenu des détails sur l'affaire qui n'ont pu être communiqués que par Cédric Jubillar lui-même, notamment au sujet du déclenchement de l'éventuel passage à l'acte criminel que soutient l'accusation. Pour les magistrates, ce témoin est crédible.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image