Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Agathe Auproux : Ses "excuses publiques" à Benjamin Castaldi après le clash

Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
11 photos
Lancer le diaporama
Un message qui prône l'apaisement.

Samedi 10 février 2018, Agathe Auproux a pris le temps d'adresser un message à Benjamin Castaldi concernant leur vive altercation du 7 février dernier, dans Touche pas à mon poste (C8).

Dans le cadre du débat concernant la polémique de la candidate de The Voice 7 Mennel, Agathe Auproux a accusé le mari d'Aurore Aleman de relayer des "fake news de la fachosphère". Une déclaration qui a mis Benjamin Castaldi hors de lui. Il avait même menacé de quitter le plateau si elle ne revenait pas sur ses propos. Le lendemain, elle avait subi les foudres de la majorité de ses collègues en direct, une situation qui l'a fait fondre en larmes. Aussi avait-elle pris la décision de ne pas rester jusqu'à la fin de l'émission.

Et vendredi, Agathe a fait une mise au point avec Géraldine Maillet, l'une des plus virulentes à son encontre. Toutefois, elle n'a rien dit à Benjamin Castaldi dans l'émission. La belle brune a préféré lui adresser un tendre message sur Twitter : "@B_Castaldi cette semaine intense se termine. Je tiens encore à m'excuser publiquement si je t'ai blessé. Je n'ai jamais voulu t'insulter. Jamais. J'ai simplement maladroitement évoqué un relais d'informations qui en rien ne t'incombent. On se voit lundi."

Des excuses qui, à n'en pas douter, seront acceptées par Benjamin Castaldi.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image