Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Amel Bent sous pression sur le tournage de The Voice : les écarts qu'elle n'a pas pu se permettre

14 photos
Voir 14 photos
Amel Bent sous pression sur le tournage de The Voice : les écarts qu'elle n'a pas pu se permettre
La production de "The Voice" n'a pas rigolé en ce qui concerne les conditions de tournage. La coach Amel Bent a détaillé le règlement qui lui a été imposé à elle et ses camarades pour protéger les coachs et les équipes du coronavirus.

Ce samedi 13 février 2021, TF1 diffuse le deuxième épisode des auditions à l'aveugle de The Voice. Comme ont pu le constater les téléspectateurs, cette dixième saison du télé-crochet est quelque peu différente des précédentes en raison de la crise sanitaire. Ainsi, le public n'a pas été autorisé à assister au tournage. On le retrouve tout de même en visioconférence pour suivre les performances des candidats. Une mesure extrême qui n'a pas gâché le plaisir de Florent Pagny, Marc Lavoine, Vianney et Amel Bent à jouer les coachs.

"Tellement contente et tellement émue, d'autant plus dans ce contexte. Nous n'étions même pas sûrs de pouvoir tourner. Cela fait des mois que l'on ne va plus au spectacle, que l'on na pas entendu des artistes chanter, des groupes jouer... Comme nous, les Talents sont venus, en se disant : 'On a de la chance !'", a d'ailleurs confié la chanteuse dans les pages de Télé 7 jours.

Je me suis mise humainement au service de cette aventure

En plus d'être privés de spectateurs, les équipes de The Voice ont dû suivre à la lettre les restrictions et règlements mis en place pour éviter une éventuelle contamination. "C'était très strict", assure Amel Bent. Et de détailler : "Nous devons faire partie des gens les plus testés en France : un test PCR tous les trois jours ! Entre les tournages, nous sommes confinés chez nous". Et pas question pour la brunette de 35 ans de désobéir, elle qui avait beaucoup de pression sur ses épaules. "C'est une responsabilité personnelle. On m'a dit : 'Si tu attrapes la Covid, tu mets 230 personnes au chômage.' Évidemment, je n'ai fait aucun écart, je n'ai pas vu ma mère depuis des mois, je n'ai reçu personne chez moi... Je me suis mise, humainement, au service de cette aventure. Je n'avais pas envie d'être la personne qui rendrait tout cela impossible. Et tout le monde a joué le jeu", a-t-elle expliqué.

À fond dans la prévention, Amel Bent a même décidé de transmettre des masques "Team Amel" aux candidats qui rejoignent son équipe. "J'avais envie d'un moment d'échange. On ne peut plus se prendre dans les bras. Ça m'a tellement manqué ça... Je suis tactile. Et c'était aussi un moyen de dire à mes Talents : 'Protégez-vous' !'", s'est-elle félicitée.

L'intégralité de l'interview d'Amel Bent est à retrouver dans le dernier numéro de Télé 7 Jours, paru le 13 février 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image