Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Anaïs Camizuli harcelée par une fan déséquilibrée : rebondissement dans l'affaire

Anaïs Camizuli harcelée par une fan déséquilibrée : rebondissement dans l'affaire
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
13 photos
L'ancienne candidate de "Secret Story" était harcelée depuis plusieurs années par une fan. Et le procès a enfin eu lieu au tribunal de Marseille, le 26 septembre 2022. Le verdict n'a pas tardé à être dévoilé.

Le 26 septembre 2022 était un jour important pour Anaïs Camizuli. Hier se tenait le procès de la fan déséquilibrée qui lui gâche la vie depuis plusieurs années au tribunal de Marseille. Elle était jugée pour des faits d'"harcèlements" et "d'appels malveillants". Et le verdict est tombé.

Ce sont nos confrères de La Provence qui ont dévoilé l'information. L'accusée se prénomme Marina et est âgée de 38 ans. La puéricultrice harcelait la gagnante de Secret Story 7 (2013) et menaçait même sa fille Kessi (3 ans, fruit de son ancienne union avec Sultan). "À 3 heures du matin, j'ai remarqué la présence d'une femme assez étrange, qui m'attendait sous la pluie. Au départ, je l'ai prise en sympathie. Elle faisait des cadeaux, à moi, à ma soeur... Mais ensuite ça a dégénéré, je la voyais partout où j'allais et même en face de chez moi", a tout d'abord confié Anaïs Camizuli qui était présente sur le banc des parties civiles lors du procès. En outre, la jeune femme a expliqué qu'elle avait tenté de se faire embaucher dans la crèche de sa fille. "Moi je suis un personnage public, mais ma fille, elle, n'a rien demandé. Le père de ma fille m'interdit de partir en vacances seule avec elle, par crainte de tomber sur Marina... Je ne peux pas vivre normalement. Il faut que ça s'arrête!", s'est-elle indignée.

Marina n'avait pas simplement pris Anaïs Camizuli pour cible. L'humoriste Inès Reg était également harcelée. En février 2020, elle avait donc déposé une plainte. Et elle s'était vue prescrire 30 jours d'ITT car son médecin avait jugé qu'elle était dans un état de "stress aigu", qu'elle avait "pensées envahissantes" et des "troubles du sommeil avec insomnie."

Bien que le psychologue qui a travaillé sur cette affaire n'a révélé "aucune pathologie" chez Marina, la procureure a estimé qu'elle avait "une personnalité dont la dangerosité interroge et qui a multiplié les passages à l'acte". Le tribunal de Marseille l'a ainsi condamnée à deux ans de prison, dont un an ferme. Elle pourra purger sa peine chez elle et sera munie d'un bracelet électronique. Et interdiction formelle bien évidemment d'entrer en contact avec Anaïs Camizuli et Inès Reg.

L'ancienne habitante de la Maison des Secrets attendait ce moment avec impatience. Le procès a dû être reporté à plusieurs reprises. "Le procès a été reporté au mois de juin et devait avoir lieu vendredi dernier. Mais elle ne s'est pas présentée, sans grande surprise. Je pense qu'elle a un peu peur, si tu n'as rien à te reprocher, tu te présentes. La dernière fois, en janvier ou février, c'était un problème de dents et cette fois-ci, elle a présenté un test de Covid positif. Procès reporté sans grande surprise", révélait notamment Anaïs Camizuli en juin 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image