Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Andy Delort : Le footballeur en garde à vue après un sévère dérapage

Andy Delort : Le footballeur en garde à vue après un sévère dérapage
Confier le volant à un ami alcoolisé. S'engager dans une course-poursuite avec la police. Insulter et menacer lesdits policiers, en plaçant que l'on gagne de toute façon une fortune chaque mois... Cette nuit, Andy Delort a semble-t-il fait tous les mauvais choix...

Andy Delort a été placé en garde à vue dans la nuit après une course-poursuite entre Agde et Marseillan. Selon les informations du Midi Libre, le nouvel attaquant de Montpellier risque gros, notamment pour outrages et menaces à personnes dépositaires de l'autorité.

"J'm'en bats les couilles"

Dans la nuit de dimanche à lundi 28 août 2018, Andy Delort est passager de son 4x4 conduit par un ami alcoolisé qui refuse de s'arrêter quand la police le lui demande. Une course-poursuite s'engage alors et se termine à Marseillan. La situation est délicate : en plus d'être alcoolisé, le conducteur n'aurait plus de permis. Son passager, le footballeur Andy Delort, n'est guère disposé à collaborer avec les forces de l'ordre. Selon nos confrères du Midi Libre, le jeune homme aurait copieusement insulté la police en lançant notamment : "Je m'en bats les couilles, je gagne 150 000 € par mois." Il aurait également proféré des menaces.

Ce matin, le footballeur a été entendu dans le cadre de sa garde à vue. Selon l'AFP, il "a été remis en liberté lundi après-midi mais sera convoqué début 2019 pour outrages et menaces sur policiers, a-t-on appris auprès du parquet de Béziers". Il sera "convoqué début 2019 en CRPC (comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité)".

Andy Delort s'est exprimé sur Twitter dans un communiqué. Il parle d'une arrestation "virulente" et nie avoir tenu les propos qu'on lui prête. Il regrette cependant de s'être énervé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image