Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Angela Merkel encore prise de tremblements : l'inquiétude sur sa santé grandit

10 photos
Lancer le diaporama
Mercredi 10 juillet 2019, Angela Merkel a été prise de tremblements pour la troisième fois en moins d'un mois. Alors qu'elle assure aller "très bien", ces petites secousses inquiètent de plus en plus.

Pour la troisième fois en un mois, Angela Merkel a été prise de tremblements. La chancelière allemande, qui fêtera son 65e anniversaire d'ici quelques jours, a de nouveau tremblé de tout son corps, au matin du 10 juillet 2019. Elle animait une cérémonie officielle à la chancellerie où elle accueillait le Premier ministre finlandais, Antti Rinne. Cette troisième crise, toujours inexpliquée, suscite de plus en plus d'inquiétudes chez les médias allemands. Une heure après son discours, Angela Merkel est apparue souriante devant la presse. "Je vais très bien. Il ne faut pas se faire de souci", a t-elle rassuré.

Angela Merkel a également indiqué toujours récupérer psychologiquement d'un premier épisode d'importants tremblements, survenu le 18 juin 2019 lors d'une cérémonie avec son homologue urkrainien, Volodymyr Zelensky toujours à la chancellerie. "Il y a des progrès et je dois vivre avec ça pendant un moment", a t-elle fait savoir. Des sources gouvernementales ont expliqué que, ayant fait une seconde crise neuf jours auparavant, il ne s'agissait pas d'un problème médical mais d'une réaction psychologique liée au souvenir anxieux de sa première crise du 18 juin.

Lors de sa première crise de tremblements, survenue avec le président ukrainien, Angela Merkel avait attribué ses petites secousses à une déshydratation liée à une période de canicule s'étant abattue sur Berlin. Le 10 juillet 2019, les températures étaient fraîches à la chancellerie, ce qui exclut une crise de chaleur. Rappelons que la femme politique avait assuré comprendre les interrogations des journalistes. "Mais je n'ai rien de particulier à dire. Je vais bien", avait-elle martelé devant la presse.

Angela Merkel avait déjà dissimulé des problèmes de santé par le passé. Victime d'une fracture de l'anneau pelvien en 2013 après une mauvaise chute en ski de fond, elle avait caché durant des semaines la douleur avant d'enfin annoncer son pépin de santé et réduit son agenda.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel