Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Angela Merkel : Qui est son premier mari, à qui elle doit son nom ?

Angela Merkel : Qui est son premier mari, à qui elle doit son nom ?
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
16 photos
La chancelière allemande termine son ultime mandat à l'heure des élections fédérales de son pays. Il marque toujours plus l'importance politique d'Angela Merkel. Ce patronyme, elle l'a porté au sommet de l'Histoire mais il interroge également. Car il lui vient de son premier et méconnu époux : Ulrich Merkel.

En Allemagne, le mois de septembre 2021 sonne le glas de la carrière politique en tant que chancelière d'Angela Merkel. La femme politique de 67 ans a en effet décidé de ne pas se représenter aux élections fédérales cette année. Elle met fin ainsi à une fonction qu'elle assure depuis 2005, même si elle est encore actuellement en poste jusqu'à ce que la personne qui lui succèdera soit désignée. Pour le moment, on sait que le Parti social-démocrate a devancé d'une courte tête les conservateurs avec 25,7 % des suffrages. Le camp conservateur de la CDU-CSU recueille 24,1 % des voix, le plus mauvais résultat de son histoire, tandis que les Verts arrivent en troisième position avec 14,8 % suivis par le parti libéral FDP avec 11,5 %. Alors que le pays doit former le prochain gouvernement à la suite des législatives et que rien n'est acté, les regards se posent sur celle qui a mené le pays depuis plus de quinze ans, surmontant tous les problèmes, même de santé. Purepeople propose de porter un regard sur sa jeunesse et notamment sur un personnage méconnu de son histoire malgré un détail marquant : c'est à lui qu'elle doit son patronyme, son premier époux Ulrich Merkel.

En 1998, Angela Merkel a épousé le physicien Joachim Sauer qu'elle a rencontré en 1981. Divorcé en 1985, il est le père de deux garçons, Daniel et Adrian, issus de son premier mariage avec une chimiste. On connaît la suite, le spécialiste de chimie quantique sera l'homme de l'ombre, d'une discrétion absolue mais pilier de celle qui est à la tête de l'Allemagne. Mais avant ce couple, il y en a eu un autre pour Angela Merkel. C'est en 1977 que l'experte en chimie épouse le physicien Ulrich Merkel. Ils se sont rencontrés pendant leurs études à Leipzig et tous deux s'installent à Berlin-Est. Elle a à l'époque 23 ans et le fréquentait depuis trois ans. Leur relation ne rime pas avec grand amour et les noces s'achèvent au bout de cinq années, sans amertume mais sans passion.

Le goût pour la chimie mais pas d'alchimie

Avec Ulrich Merkel, Angela Kasner - son nom de jeune fille - n'aura pas d'enfants. "C'est une occasion qui ne s'est pas présentée. Je ne me plains pas de ce sort, mais ce n'était pas une décision de principe", a-t-elle confié à propos de la maternité au magazine féminin Brigitte. De son couple, elle conservera néanmoins une trace indélébile : son patronyme qui deviendra l'un des plus célèbres de la scène politique contemporaine. Le quotidien allemand Taz, abréviation de Die Tageszeitung, s'était penché sur l'homme derrière le nom en 2016.

On peut lire le portrait d'un homme de la soixantaine passée qui travaille à Dresde : "Ce n'est pas un physicien de carrière. Il n'a pas fait de doctorat et à ce jour, à 64 ans, il est passé de contrats de six mois à trois mois. Le fait qu'il ait été l'époux de la chancelière pendant quelques années et lui ait donné son nom ne joue aucun rôle dans la sobre scène des physiciens. (...) Ulrich Merkel est régulièrement contacté par des journalistes. (...) Il décline poliment toutes les demandes." Il n'a donné aucune interview depuis que son ex-femme est devenue chancelière en 2005. Un an auparavant, on retiendra seulement des propos dans un entretien de 2004 : "Un jour, elle a fait ses valises et a déménagé de notre appartement partagé."

Un ex-mari très discret, une ex-femme qui honore son nom

Lorsque le Taz l'interroge en 2016, Ulrich Merkel ne divulguera rien de leur couple mais il s'exprimera sur la politique de son ex-femme en matière de réfugiés : "On peut dire qu'avec sa politique sur les réfugiés, elle a fait pour la première fois une politique fondée sur des valeurs. C'était bien qu'elle ait fait preuve d'humanité." On découvre dans les lignes du Taz un homme sans prétention, portant une chemise de bûcheron délavée : "Il est sympathique, de nombreuses lignes de rire se sont creusées autour de sa bouche et de ses yeux. Il termine la conversation tout aussi amicalement : 'Mais c'est tout ce que je veux dire.'" Si leur mariage n'a pas duré, Ulrich et Angela Merkel restent liés par ce nom, mais également par leur modestie, leur respect et leur discrétion, même si, certes, leurs ambitions de vie se distinguent. Jusqu'à aujourd'hui peut-être. Il y a dix ans, le discret Ulrich devait prendre sa retraite, Angela se retrouve désormais dans la même situation en ayant toutefois fait entrer son nom dans l'Histoire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image