Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Anne-Elisabeth Blateau poursuivie pour "violences" : elle brise le silence

Anne-Elisabeth Blateau poursuivie pour "violences" : elle brise le silence
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Anne-Elisabeth Blateau à l'avant-première de comédie dramatique "Jusqu'ici tout va bien" au cinéma Gaumont-Opéra à Paris, France, le 26 février 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
19 photos
Lancer le diaporama
Anne-Elisabeth Blateau à l'avant-première de comédie dramatique "Jusqu'ici tout va bien" au cinéma Gaumont-Opéra à Paris, France, le 26 février 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
L'actrice de "Scènes de ménages" est sortie de sa réserve, ce lundi 9 septembre 2019. Poursuivie pour "violences", Anne-Elisabeth Blateau a choisi le réseau social Instagram pour s'exprimer et présenter ses excuses.

Ce lundi 9 septembre 2019, Anne-Elisabeth Blateau s'est servie de son compte Instagram afin de s'exprimer pour la première fois sur les accusations dont elle fait l'objet. L'actrice de Scènes de ménages (M6) a reconnu les faits qui lui sont reprochés et a présenté ses excuses.

"Dans la nuit du 5 au 6 septembre, dans un bar, sous l'effet d'une forte consommation d'alcool, j'ai eu un comportement inacceptable à l'encontre de plusieurs personnes, dont les pompiers venus pour m'aider. Je leur adresse à toutes mes plus plates et sincères excuses. J'ai honte de n'avoir été que l'ombre de moi-même, honte d'avoir eu une attitude exécrable. Je leur demande de me pardonner comme je vous demande pardon à vous tous qui me soutenez et me donnez l'énergie de remonter la pente. A bientôt", a écrit l'actrice de 43 ans.

Pour rappel, nos confrères de Closer ont dévoilé vendredi 6 septembre qu'Anne-Elisabeth Blateau avait été placée en garde à vue après avoir eu un comportement violent envers des pompiers et des policiers. Quelques heures plus tard, Le Parisien donnait davantage de détails. Remise en liberté vendredi en fin de journée, elle sera prochainement convoquée devant le tribunal correctionnel de Paris pour "violences et outrages sur personnes chargées d'une mission de service public et violence à raison de l'orientation sexuelle". C'est vers 4h30 du matin que l'interprète d'Emma aurait flanché.

Les pompiers seraient intervenus pour une suspicion de traumatisme crânien. Et la partenaire de David Mora serait entrée dans une rage folle après que les professionnels ont estimé que ledit traumatisme était bénin. Selon la police, elle aurait essayé d'étrangler une femme pompier. Cette dernière souhaite porter plainte. "La BAC a dû intervenir pour calmer la comédienne, qui a traité en retour les effectifs de police de 'sales nazis'", ont ensuite exposé nos confrères.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image